Lyon: Le bilan des 6 mois des élus verts à la mairie et à la metropole

1 janvier, 2021 | POLITIQUE | 16 commentaires

Par Marco Polisson

Le dernier jour de 2020, cette funeste année de la double peine* coïncide avec les 6 mois d’exercice du pouvoir des Verts. Et c’est la douche froide pour les écolo-communistes déjà discrédités et détestés. Premier épisode 2021 de la série #Lyon écolo.

Déprime générale chez les écolos. La réalité a douché leur enthousiasme, forcés de constater que ces 180 jours ont mis en relief leurs mensonges et leurs turpitudes (cumul des mandats, clientélisme et conflits d’intérêts, emplois familiaux, poursuites judiciaires en préparation), leurs reniements (bétonnage de la clinique Trarieux à Montchat, fermeture des musées, OL Valley), et le caractère totalitaire de leur mode de gouvernance.

Dernières victimes en date, Pascal Blache, maire de Lyon 6ème (lire ici l’article sur l’aménagement arbitraire du cours Vitton) et Gilles Gascon, maire de Saint-Priest. Ce dernier a dû retirer sa candidature à la présidence du SMDIS (les pompiers, ndlr) après avoir reçu la menace qu’aucun investissement métropolitain ne serait réalisé dans sa commune s’il maintenait ses prétentions légitimes : le plus gros centre de secours se trouve sur sa commune… La secte verte qui a réussi à imposer une novice Zemorda Khelifi, élue avec 8 voix sur 22 (quelle légitimité !), ne gouverne que pour les 18% de nouveaux Lyonnais qui ont voté pour elle.

Mi-novembre, c’est au tour de Rillieux-la-Pape de s’opposer aux oukases de Bruno Bernard, président écolo de la Métropole, dont les services avaient entrepris de construire une piste cyclable sans en avertir le maire Alexandre Vincendet qui s’est opposé au tracé retenu. Quant à Véronique Sarselli, maire de Sainte Foy les Lyon, c’est dans la presse qu’elle a appris que le projet de télécabines qui passe par sa commune était définitif ! Ce ne sont pas des cas isolés. Dans toute la métropole, les incidents entre les maires et l’exécutif écolo se multiplient. Mais c’est à Lyon que l’emprise et les méthodes totalitaires de la secte verte rebutent le plus.

Jamais en six mois, un nouveau maire ne s’est autant fait détester par les Lyonnais ! Notre ville est fracturée et divisée comme jamais

Et ça a commencé très fort avec les militaires suite à l’interdiction du survol de Lyon par la patrouille de France le 13 juillet, un évènement sur lequel le cabinet du gouverneur planchait depuis trois mois… Dans le même registre, sa décision de porter plainte contre les artificiers amateurs du 8 décembre a ligué toute la ville – et surtout la jeune génération – contre lui. Devenu la tête de Turc préférée des réseaux sociaux, il s’est adjoint des élus encore plus dogmatiques que lui, à l’image de Rémi Zinck, maire de Lyon 4 ou de Samuel, son adjoint en sandales.

Ce sont ensuite les automobilistes qui ont été confrontés à de nouvelles voies interdites à la circulation provoquant des embouteillages et aggravant la pollution dans toute la ville. Après le chemin neuf, la montée de la boucle, et le cours Vitton, la rue de la Martinière (désormais défigurée par des dizaines de bornes blanches) le cyclomaire et son complice Bruno Bernard, viennent d’implanter une piste cyclable sur le pont Poincaré et bientôt le boulevard de Stalingrad… Avant de s’attaquer aux tunnels de la Croix-Rousse et de Fourvière. Sans concertation, ils ont également décidé de supprimer le dépose-minute de la gare Part-Dieu et de piétonniser une portion du cours Charlemagne. La mise en place de radars covoiturage sur l’A6 et l’A7 en pleine pandémie les a définitivement discrédités.

Mais les observateurs de la politique lyonnaise se souviennent que ce sont auparavant les catholiques qu’il a délibérément heurtés, après son refus de perpétuer la tradition du vœu des échevins à la basilique Notre Dame de Fourvière, et en posant la première pierre d’une mosquée le lendemain à Gerland… Absent de la cérémonie d’installation du nouvel archevêque de Lyon (le covid19 lui a épargné ce qu’il considère comme une corvée anti-laïcité), celui qui s’est fait tancer sur les réseaux sociaux pour ne pas avoir voulu prononcer le mot « Noël » dans ses vœux doit faire la connaissance de Monseigneur Olivier de Germay à l’archevêché, le 15 janvier.

Jamais en retard d’une polémique inutile, c’est aussi au tour de France qu’il s’en est pris en qualifiant la plus belle compétition cycliste hexagonale de « machiste et polluant » ! Même le patron des Verts a fustigé ses propos : « Je suis fatigué de ces prises de parole et de ce mépris de classe », a déclaré Yannick Jadot sur l’antenne de France Info alors qu’un sondage Odoxa-Dentsu Consulting réalisé à la rentrée pour France Info et Le Figaro confirme la dégradation de l’image des Verts.

Lyon, capitale de la résistance ou de la collaboration ? 

L’impopularité grandissante des élus verts inquiète jusqu’au sommet de la préfecture du Rhône qui assiste à l’augmentation des actes de désobéissance civique, dont le signal a été donné par les supporters avec leur magnifique feu d’artifice tiré le soir du 8 décembre. Le petit Grégory ne s’y est pas trompé et a déclenché des poursuites judiciaires dans l’espoir de mater la rébellion qui s’annonce. Mais c’est trop tard, car si certains ont choisi la voie de la collaboration, nombreux sont les Lyonnais déjà rentrés en résistance…

Allez courage, chers lecteurs, plus que 5 ans et 7 mois à tenir ! Compte à rebours de la Libération en ligne sur la home page de notre site.

*covid19 + victoire des Verts

 

* # SÉRIE LYON ÉCOLO – LES ÉPISODES DE LA SAISON 2020

# épisode 0 La fortune cachée de Bruno Bernard > à visionner ici

# épisode 1 Le dessin du petit Grégory pour la fête des mères > à visionner ici

# épisode 2 Le petit Grégory découvre l’Hôtel de Ville > à visionner ici

# épisode 3 Le caprice du Petit Grégory contre la Patrouille de France. « Pas beau l’avion ! » > à visionner ici

# épisode 4 Samuel adjoint écologiste en tong et risée des internautes > à visionner ici

# épisode 5 Vœux des Échevins. Le petit Grégory ne veut pas rentrer dans une église > à visionner ici

# épisode 6 Tour de France. Grégory Doucet, maillot jaune de la bêtise > à visionner ici

# épisode 7 Le boycott des Trophées de la Gastronomie > à visionner ici

#épisode 8 Le maire de Lyon refuse le stationnement gratuit pendant le reconfinement > à visionner ici

#épisode 9 Piste cyclable du pont Poincaré, nouveau point noir entre Lyon et Caluire > à visionner ici

# épisode 10 Quand le Fond d’urgence culturel tourne au copinage et au conflit d’intérêt > à visionner ici

# épisode 11  Cours Vitton, nouvel exemple d’écologie punitive > à visionner ici

# épisode 12  Radars à gogo. Comment les écologistes vont nous fliquer pendant 5 ans et demi > à visionner ici 

# épisode 13 Feu d’artifice du 8 décembre. Le rabat-joie Grégory Doucet saisit la justice > à visionner ici

# épisode 14 Quand le corbeau Bruno (Bernard) baisse son pantalon > à visionner ici

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

16 Commentaires

  1. L'automobiliste en colère

    Y’en a marre de tout ces blaireaux, bobos, écolos qui ne font que nous prendre pour des cons !

    Ils imposent certains projets sans même consulter les élus locaux, snobent l’église et les catholiques, l’armée pour le survol de Lyon le 14 Juillet, insultent le Tour de France, événement le plus populaire et apprécié de « Machiste et polluant »… alors que toutes leurs pistes cyclables ne font que créer plus d’embouteillages et de pollution, celle de la montée de la boucle en est le parfait exemple, pour 3 cyclistes qui l’empreintes, les ambulances se retrouvent parfois bloquées pour rejoindre l’hôpital de la Croix-Rousse…

    Les incivilités et la criminalité en hausse, insécurité dans les transports ou en centre-ville, il y a eu encore une belle flambée de dizaines de voitures cette nuit de réveillon un peu partout sur Lyon malgré le couvre-feu…

    Enfin bref, je vous souhaite à tous et à toutes une Bonne Année ! Sauf aux bobos verts !

    Réponse
    • Fabx

      Pas mal quand on sait que certaines choses datent de l’air Collomb…
      Sinon, on vient de passer à 2021, la ville évolue, il faut sortir du XXEME siècle !
      Après rien de nouveau, les opposants critiquent et s’enferment dans leurs idées soutenus par les copains qui pensent la même chose et on pense que tout Lyon adhère à ces idées vieillottes…
      Pourtant, on sentait déjà fortement depuis plus de 2 ans avant les élections en réunion publique que la population voulait plus de vert, je me souviens d’ailleurs de l’adjoint du maire du 3eme qui avait dit qu’ils se faisaient « étripper quand ils proposaient un projet avec des places de parking plutôt que des arbres », ça aurait dû mettre la puce à l’oreille de ce cher Gérard… Malheureusement non, sans conviction, il a préférer mètre des « Gerardinieres » sur voies de bus/cycliste plutôt que le stationnement pour ne pas toucher à la voiture, erreur fatale.
      Pour rappel, le maire de Grenoble ou même Anne Hidalgo à Paris ont été réélus malgré les critiques abondantes comme on en trouve sur Lyonpeople, ils n’avaient aucune chance de se faire réélire, critiqués de partout et pourtant…

      Bref, en 2021, ouvrez vous au monde, ce qui se passe à Lyon n’est pas unique, c’est juste dans le continuité de ce qui se passe dans beaucoup de métropoles non pas françaises mais mondiales.

      Je vous souhaites néanmoins une bonne année 2021!

      Réponse
      • LIBERATION

        Idées vieillottes ??? Et le communisme c’est pas vieillot ? Ils n’ont de vert que leur logo.
        Ca s’appelle comment quand une petite partie impose ses vues sans l’accord des autres ? Le fascisme !
        Quand on est élu dans des circonstances pareilles avec autant d’abstention on a qu’un seul droit c’est de la boucler.

        Réponse
        • liakos

          C’est le communisme ou le facisme ? J’y comprend plus rien…

          Réponse
      • des

        hidalgo n’a été ré élue que par le jeu de l’abstention, comme la plus part des maires écolos. Ils n’ont en fait obtenu que 15% des inscrits ce qui relative sacrement vos propos et leur légitimité.

        Réponse
      • Anonyme

        Quel progrès !! On se croirait revenu en arrière bientôt la calèche vive le moyen âge les verts au pouvoir ça donne plus de pollution. Des vrai charlot donc attendez les prochaines élections vous allez déchanté

        Réponse
  2. Le citoyen enchaine

    Limite diffamatoire le contenu de cet article
    Pour Saint Priest il faut des preuves!

    en parallèle ce magistrat lrn fait tout sans consulter la population, patinoire & cerise il change de voiture il continue de payer des costumes et d’autres.

    Réponse
    • LIBEREZ LYOn

      La part de la France dans les émissions de CO2 dans le monde ? 0,8 %
      Sur ces 0,8 % quel est le % lié aux voitures particulières ? 10%
      Qu e rejette un moteur diesel conforme à la norme euro6 ? Rien…
      Une batterie de voiture électrique avec du lithium que lon importe du chili et que lon ne sait pas recycler ?? Bilan carbone désastreux
      ..
      Messieurs les Verts vous êtes des usurpateurs et des menteurs fascistes
      On circule moins bien depuis que vous êtes là. Vous privez de liberté les gens qui n’ont pas dautre choix que de se déplacer en voiture car ça serait trop long en transport en commun et pas adapté aux horaires de travail…
      Un telepherique au-dessus d’une zone ou on voit des chevreuils et des sangliers : cest comme ça que vous défendez la nature ?
      Vous n’êtes pas des écolos mais des fascistes de gauche avec un faux nez vert.
      Méfiez vous ! Cette ville sait résister.

      Réponse
      • du coup, on ne fait rien?

        Bref, la France émet moins de 1% des émissions dans le monde donc il ne faut rien faire? Le voisin et puis l’autre ne vont rien faire non plus du coup, personne de fera rien et on va droit dans le mur et nos enfants trouveront une solution pendant qu’on continue de vivre comme si de rien n’était ? C’est votre conclusion ?

        Réponse
  3. Glt

    Tant d’énergie dépensée pour tant de démagogie. Vous commencez bien l’année !

    Réponse
  4. georges sicre

    mais pourquoi avoir voté pour un incapable et un mécréant ?
    j’espère qu’il ne finira pas son mandat et qu’il sera déstitué au plus vite

    Réponse
  5. jean dex

    Fallait aller voter plutôt que de venir pleurer aujourd’hui.
    Ces allumés n’ont accédé à des responsabilités qui visiblement les dépassent avec 15% des inscrits dans le meilleurs des cas que par le jeu de l’abstention et il n’y a pas plus de vague verte que de beurre en broche.
    Ce qui saute aussi aux yeux c’est les failles de la décentralisation qui ne donne aucun outil tant à l’état qu’aux citoyens pour s’opposer aux délires de ces « élus » qui portent atteinte jusqu’a l’amenagement du territoire

    Réponse
  6. Content

    Une politique qui répond à l’urgence environnementale. On comprendra à quel point dans 20 ans.

    Réponse
  7. Jean Bernardi

    C est bien fait pour vous !

    Réponse
  8. BOUCHET

    Les écologistes feront comme Macron. Ils endetterons Lyon et sa métropole. Et après on paiera.

    Réponse
  9. Anonyme

    Les écologistes feront comme Macron. Ils endetterons Lyon et sa métropole. Et on devra payer.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

mercredi 17 avril

Saint Etienne


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…