Gérard Collomb

Gérard Collomb

Habité par Lyon, toutes ses pensées semblaient le ramener entre Rhône et Saône. Pendant quarante ans de vie politique, ce professeur agrégé de lettres classiques, aura endossé tantôt le costume de conseiller municipal, de député et de maire de Lyon. Découvrez le portrait de cette figure marquante de la capitale des Gaules, dont les qualités lui permirent d’atteindre le fauteuil de ministre de l’Intérieur.

Qui est Gérard Collomb ?

  • Gérard Collomb
  • Date de naissance : 20 juin 1947
  • Lieu de naissance : Chalon-sur-Saône, France
  • Nationalité : Française
  • Éducation et formation : une khâgne au Lycée du Parc puis des études supérieurs à la faculté des Lettres de Lyon. 
  • Mariages et enfants : deux enfants avec Geneviève Bateau : Thomas et Anne-Laure. Puis un fils avec Meriem Nouri : Alexandre. Et enfin, deux enfants avec Caroline Rougé : Clémence et Camille.
  • Distinctions : Ordre du Soleil Levant (4 juin 2012), officier de l’ordre national du Québec (2 mars 2015) et officier de la Légion d’honneur (1er janvier 2022).

Fonctions & Missions de Gérard Collomb

  • 1977 : Conseiller municipal dans le 9e arrondissement
  • 1981 : Député dans la 2e circonscription du Rhône
  • 1995 : Maire du 9e arrondissement
  • 1999 : Sénateur du Rhône
  • 2001 : Maire de Lyon
  • 2008 : Deuxième mandat à la tête de la mairie de Lyon
  • 2014 : Troisième mandat de maire
  • 2015 : Premier président de la Métropole de Lyon
  • 2017 : Ministre de l’Intérieur
  • 2018 : Démission du gouvernement
  • 2023 : Disparition le 25 novembre, à l’âge de 76 ans.

Un engagement au service de sa ville

“J’ai consacré toute ma vie à celle ville”. Et personne ne le contredira. Gérard Collomb est habité par Lyon et même, alors au plus haut sommet de l’État, depuis son bureau de la place Beauvau, toutes ses pensées semblaient le ramener entre Rhône et Saône. Quarante ans de vie politique ont tanné le cuir de ce professeur agrégé de lettres classiques (1970), passionné de philosophies grecque et latine, élu conseiller municipal dans le neuvième arrondissement de Lyon (1977), député dans la seconde circonscription en juin 1981 à l’âge de 34 ans. Homme de rassemblement, initiateur de la gauche plurielle, il devient maire de Lyon le 25 mars 2001, avant d’être réélu, le 21 mars 2008 puis le 4 avril 2014. De [sa] ville il a su faire une métropole qui compte, mu par une réelle vision pour sa cité : nouveaux quartiers, nouvelle gouvernance, attention accrue en matière de mobilité et de développement durable, large place accordée aux nouvelles technologies etc. Et lorsque certains s’étonnaient de sa longévité, Gérard Collomb se plaisait à leur opposer une posture tournée vers demain. Car si son intermède macroniste aura laissé des traces, sa détermination sera restée sans aucune mesure : “Je veux que notre ville et notre métropole continuent à avancer, à la fois, pour le bien de nos habitants et aussi pour donner à d’autres l’envie de nous rejoindre.” Socialiste tendance sociale-libérale, il a fait sienne une idée péremptoire de Jean Jaurès : “Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent et une confiance inébranlable pour l’avenir.” Le 4 juillet 2020, en remettant, lui-même, son écharpe tricolore de maire de Lyon à son successeur écologique, Gérard Collomb n’a fait que clore un chapitre. Décoré, le 8 mars 2022, de la Légion d’honneur – élevé au rang d’officier, par le président de la République, Emmanuel Macron -, l’ex. édile, que d’aucuns présentent comme serein, a décidé de repousser la parution de ses mémoires, après les élections présidentielles. Question de timing : maître des horloges, en toutes circonstances. Hélas, peu de temps après, l’ancien édile annonce être frappé d’un cancer de l’estomac, le 16 septembre 2022. Homme de courage, Gérard Collomb s’engage alors dans une rude bataille face à la maladie. Un combat difficile, finalement perdu le 25 novembre 2023. Lyon pleure alors la disparition de son maire, emporté à l’âge de 76 ans. Deux jours plus tard, son cercueil est exposé dans l’Atrium de l’Hôtel de Ville, où de nombreux Lyonnais se présentent pour lui rendre un dernier hommage. Ses obsèques, elles, ont lieu le 29 novembre 2023, dans l’enceinte de la cathédrale Saint-Jean, en présence de nombreuses personnalités locales et nationales.

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/morgan" target="_self">Morgan Couturier</a>

Morgan Couturier

Le journaliste de Lyon People, c’est bien lui ! En quête de scoops, toute info est la bienvenue !

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

lundi 26 février

Saint Nestor


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…