Piste cyclable du pont Poincaré. Nouveau point noir des automobilistes entre Lyon et Caluire

18 novembre, 2020 | POLITIQUE | 11 commentaires

Par Marco Polisson

Comme nous vous l’annoncions cet été, les talibans verts ont mis en œuvre une nouvelle piste cyclable sur le pont Poincaré, qui relie Lyon à Caluire. Prochaine bataille : le boulevard de Stalingrad. Un nouvel épisode de la série #Lyon écolo *.

Le mode opératoire de la secte écologiste est désormais connu et la manipulation se passe en trois temps.
Premier temps : des associations pro-vélo, inféodées aux Verts, réunissent leurs maigres troupes sur un point stratégique et manifestent bruyamment pour obtenir une piste cyclable. Cette opération d’agit’prop eut lieu côté Caluire, le 24 septembre 2020.
Deuxième temps : la Métropole de Lyon qui a téléguidé l’action répond le même jour – avec un communiqué déjà prêt – qu’elle va illico se mettre au travail et promet le nouvel aménagement sous six semaines.
Troisième temps : En catimini, et de nuit, les peintres en bitume de la Métro ou des entreprises sous-traitantes exécutent les basses œuvres, ce qui fut fait dans les nuits du 4 et du 5 novembre.

La nouvelle piste vélo-bus tracée à la va-vite – comme ce fut le cas sur la montée de la Boucle – dans le sens Caluire-Lyon coupe dangereusement la voie automobile venant de la bretelle du périphérique et supprime une voie pour les automobiles. Même si c’est accidentogène, c’est bien entendu délibéré.

Une solution apaisée et pérenne aurait pu être mise en œuvre si les nouveaux élus verts laissaient leur idéologie au garage.

Il est en effet possible techniquement d’adosser une nouvelle passerelle vélos–piétons au pont existant. Certes, l’investissement est autre mais il permettrait de sécuriser les cyclistes et de ne pas affecter la fluidité de cet axe déjà surchargé en configuration normale aux heures de pointe.

En raison du reconfinement et du télétravail, les effets négatifs sur la circulation de ce nouvel aménagement ne se sont pas visibles immédiatement mais dès le retour à une vie normale, les embouteillages et la pollution engendrés seront catastrophiques.

Affrontement ou apaisement sur Stalingrad et la Croix-Rousse ?

La prochaine étape annoncée par les Verts concerne le boulevard Stalingrad. Cette artère très fréquentée est vitale pour la desserte de Villeurbanne, des Brotteaux et de la Part-Dieu. Deux options sont ouvertes sur cette artère : faire passer la voie cyclable contre le mur de la voie de chemin de fer en supprimant une bande de stationnement ou l’imposer sur les voies existantes, ne laissant qu’une voie de circulation aux automobilistes.

La solution retenue en dira long sur la logique d’affrontement qui prévaudra sur les futurs points d’achoppement, comme le tunnel de la Croix-Rousse. Dans ce cas précis, la première phase d’agit’prop menée par Greenpeace s’est déroulée dans le cadre de l’école Michel Servet, le 15 octobre 2020. Leur objectif : réduire le trafic routier sous le tunnel en supprimant une voie de circulation automobile. On attend donc la phase 2…

« A la fin, c’est la minorité intolérante qui gagne toujours ! » affirmait le professeur Nassim Nicholas Taleb, dans les colonnes de Marianne, en 2016. Des propos toujours d’actualité à Lyon, comme ailleurs…

Courage, plus que 1942 jours à tenir !

* # LYON ÉCOLO – LA SÉRIE BEAUF A SUCCÈS

# épisode 0 La fortune cachée de Bruno Bernard > à visionner ici

# épisode 1 Le dessin du petit Grégory pour la fête des mères > à visionner ici

# épisode 2 Le petit Grégory découvre l’Hôtel de Ville > à visionner ici

# épisode 3 Le caprice du Petit Grégory contre la Patrouille de France. « Pas beau l’avion ! » > à visionner ici

# épisode 4 Samuel adjoint écologiste en tong et risée des internautes > à visionner ici

# épisode 5 Vœux des Échevins. Le petit Grégory ne veut pas rentrer dans une église > à visionner ici

# épisode 6 Tour de France. Grégory Doucet, maillot jaune de la bêtise > à visionner ici

# épisode 7 Le boycott des Trophées de la Gastronomie > à visionner ici

#épisode 8 Le maire de Lyon refuse le stationnement gratuit pendant le reconfinement > à visionner ici

 

A NOS LECTEURS
Sur ce site, le débat est passionné mais l’humour est de rigueur.
A nos lecteurs écolo-bobos qui découvrent notre liberté de ton : ici, vous n’êtes pas à la mairie du 4ème, ni chez Mc Do et ne venez pas comme vous êtes.
Tous les commentaires comportant des insultes partent directement à la poubelle verte, donc ne vous fatiguez pas.
Merci d’avance
Marco 😎

 

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

11 Commentaires

  1. Eric

    Je suis très, satisfait de cette voie cyclable, certes dangereuse. Il faut savoir que les cyclistes passaient sur l’étroit trottoir au désavantage des piétons. Et qu’il n’existait aucune autre voie cyclable avant la passerelle ou l’on vous demande de marcher à pied lorsqu’il pleut.

    Réponse
  2. Philippe JOLY

    Bonjour.
    A Lyon People, vous êtes tellement de mauvaise foi que vous en perdez toute crédibilité. C’était déjà vrai durant la campagne, ça l’est encore aujourd’hui.

    La vérité, c’est que vous representez l’intelligentsia mondaine et économique lyonnaise qui a envie de continuer à se balader en gros 4×4 ou SUV bien polluant partout en ville comme si de rien n’était à uh niveau urgence climatique. Business as usual, en quelque sorte. Surtout ne changeons rien, notre modèle de société est absolument parfait….. pour vous peut être mais pas pour la majorité des lyonnais.
    Vous verrez que les écologistes seront réélus dans 6 ans, comme Anne Hidalgo à Paris.

    Réponse
    • Pierrot

      J’ajouterai que traiter les écolos de beaufs, c’est vraiment l’hôpital qui se fout de la charité…

      Réponse
  3. Pierrot

    Je découvre votre liberté de ton effectivement. Cela dit, utiliser les termes « talibans » et « secte », ce n’est pas de l’humour ni de la liberté de ton.
    Sur le fond, le titre « nouveau point noir » laisse entendre que les bouchons sont déjà là… Or vous affirmez que ce n’est pas le cas… Peut-être un point d’interrogation dans le titre aurait été judicieux.

    Sinon, vous avez oublié des étapes dans votre chronologie des faits :

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/rhone/lyon/polemique-autour-disparition-velo-blanc-caluire-1786317.html

    Enfin, si vous étiez de bonne foi, vous auriez aussi pu préciser que cette voie a été annoncé comme étant provisoire, en attendant des aménagements pérennes qui sont déjà dans les tuyaux, sans attendre vos conseils éclairés.

    https://met.grandlyon.com/caluire-lyon-une-voie-cyclable-sur-le-pont-poincare/

    Réponse
    • Ben

      Bien dit. Etant automobiliste et passant 2 fois par jour, je ne vois pas bcp de vélo passé car en effet, ce n’est pas le passage le plus sécurisé pour une piste cyclable. D’autre part est évoqué le boulevard Stalingrad, mais une piste cyclable est déjà tracé sur la contre allée de stationnement sans compter le plaisir de rouler dans le parc. Après si rouler proche des voitures est préféré par certains….

      Réponse
  4. pol

    Fini la Mercedes !preparez votre velo d’importation bien sur !

    Réponse
  5. Fabx

    j’adore votre article et votre décompte de jours!
    Sérieusement, ça ne fait pas très sérieux. Surtout le dénigrement à outrance, ça fait très cour d’école, ces articles vous desservent.
    Cela dit, je prendrait toujours un plaisir à vous lire jusqu’au moment où je me laisserai, comme certainement beaucoup de vos lecteurs…

    Réponse
  6. Fabx

    Stalingrad, c’est une voie partagé entre piétons, voitures en stationnement et cyclistes, rien de bon. Le partage de la route avec les voitures doit être possible, non?
    Quand au plaisir de traverser le parc, il s’applique aux personnes en balade et non aux velotafeur qui ne cherchent qu’à gagner du temps pour aller bosser comme n’importe quel automobiliste.
    Pour votre info, le parc est limité à 10km/h, un coureur avance plus vite qu’un vélo…

    Réponse
  7. Anonyme

    alert(‘coucou’)

    Réponse
  8. Philippe

    Voyons si les écolos ou marxistes, pardon pour le pléonasme, seront réélus sans leur meilleur allié, la COVID.

    Réponse
  9. Anonyme

    Bonjour, pour ma part J’utilise cette voie tous les jours à vélo et je n’ai jamais été dans une situation dangereuse. J’ai plutôt trouvé cela sécurisant d’avoir un couloir bien démarqué.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

mercredi 17 avril

Saint Etienne


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…