Par Marco Polisson

A compter du lundi 21 décembre 2021, la Métropole de Lyon dirigée par l’écologiste Bruno Bernard a décidé de réserver la voie de gauche au covoiturage les jours de semaine sur l’A6 et l’A7 aux entrées nord et sud de Lyon. Il s’agit de la première phase du projet de flicage à grande échelle que vous dévoilions il y a quelques semaines sur notre antenne.

Et pour ce faire, l’élu écologiste a déclenché une grande campagne de communication, aussitôt parodiée sur les réseaux sociaux, où dans leur grande majorité les internautes fustigent cette décision… pour le moins précipitée. Il suffit de se rendre sur la page Facebook de la Métropole de Lyon pour lire des commentaires frappés au coin du bon sens.

Au nord du tunnel de Fourvière, sur l’A6, le radar noir placé sur le terre-plein central flashe dans les deux sens. Il se trouve au niveau de Porcelanosa,100 mètres après la concession Automotion Jaguar

« Étant commercial et donc ne pouvant covoiturer, je vous remercie grandement de cette mesure phare qui est une absurdité et qui laisse des élus réinventer le code de la route alors qu’ils sont à pédales ! » écrit Raül R. « Décidément vous vous surpassez ! Bravo ! Cet axe est déjà bien compliqué, trop hâte des bouchons supplémentaires, de la pollution supplémentaire, des accidents supplémentaires sans oublier les transmissions covid supplémentaires, vraiment du génie ! » rajoute C-m Lion.

Sur le plan pratique, cette décision va de facto aggraver des difficultés de circulation dans le sens Sud-Nord

En effet, dans le sens Sud-Nord, la voie de gauche est empruntée par les automobilistes se rendant dans Lyon centre, les deux voies de droite étant réservées à ceux qui poursuivent leur route par le tunnel de Fourvière. On imagine les changements de voie précipités que va engendrer avant l’embranchement cette nouvelle configuration, là encore décidée par des… cyclistes amateurs !

Au Sud du tunnel de Fourvière, sur l’A7, le radar placé sur le terre-plein central flashe dans les deux sens. Il se trouve au niveau du bâtiment bleu de l’usine Arkema

L’urgence est ailleurs, et concerne essentiellement les camions en transit comme le suggère Jocelyne I : « Métropole de Lyon a quand une réelle interdiction du passage des PL sous le tunnel de Fourvière ?? Ah oui mais ça ce n’est pas facile 🥴 il n’y a pas assez de caméra pour les prendre sur le fait ! »

La désobéissance civique va se poursuivre sur le périphérique

Outre les réactions recensées plus haut, l’annonce de cette nouvelle mesure coercitive a fait phosphorer les cerveaux des internautes pas encore lobotomisés par la propagande verte. Après le succès du feu d’artifice tiré le 8 décembre à la barbe du petit Grégory (Doucet), tous les scénarii sont envisagés pour pouvoir continuer à circuler librement sur toutes les voies. Y compris la neutralisation des radars.

Sur les réseaux sociaux, les parodies de la campagne covoiturage de la Métropole circulent plein gaz…

Valentin B suggère « de placer une poupée gonflable sur le siège passager ». Mais Caroline P l’en dissuade : « Malheureusement pour vous cette nouvelle génération de radar pourra détecter la présence de poupées gonflables, passera au fichier des cartes grises l’immatriculation pour envoyer directement le PV par courrier, ainsi que la vitesse limitée sur cette voie ! »

Et le modérateur écolo de la page Facebook de la Métropole de préciser avec gourmandise : « Des capteurs sont installés le long des voies réservées pour compter le nombre d’occupants des véhicules qui l’empruntent. À titre pédagogique, à certains endroits, des panneaux reliés aux capteurs diffuseront aux véhicules non autorisés le message suivant « Rappel voie réservée ».

En complément de cet affichage pédagogique, la police fera des contrôles réguliers et l’amende sera de 135 euros.

Le radar est également capable de détecter tout ce qu’on peut voir à travers les vitres (même la nuit, par temps de pluie et derrière les vitres teintées grâce aux illuminateurs infra-rouge). Il ne pourra cependant pas détecter un bébé dans un cosy positionnée dos à la route. Bonne journée 😉 » Le cynisme absolu…

Comme l’illustrent nos photos, les zélés agents de la secte verte ont installé des radars dernier cri sur l’ensemble du parcours. Ils s’ajoutent à ceux que vous connaissez bien, à la hauteur d’Ecully (70 km /h) et sur l’auto-pont de la Mulatière (50 km/h) en direction du sud. « Faut que tu paies, faut que tu craches, nous sommes les frères qui rappent tout » chantaient les Inconnus dans un clip culte que je vous encourage à visionner. A défaut de vous remonter le moral, elle vous fera bien rigoler !

On l’a vu récemment avec la démission de la maire de Marseille : la politique est une affaire d’expérience et de tact. Les récentes gesticulations et passages en force des écologistes lyonnais sont symptomatiques d’une volonté politique conduite non dans l’intérêt général, mais dans la satisfaction immédiate d’une idéologie partisane. Une fois de plus, ce sont les automobilistes lyonnais qui en font les frais.

 

* # LYON ÉCOLO – LA SÉRIE BEAUF A SUCCÈS

# épisode 0 La fortune cachée de Bruno Bernard > à visionner ici

# épisode 1 Le dessin du petit Grégory pour la fête des mères > à visionner ici

# épisode 2 Le petit Grégory découvre l’Hôtel de Ville > à visionner ici

# épisode 3 Le caprice du Petit Grégory contre la Patrouille de France. « Pas beau l’avion ! » > à visionner ici

# épisode 4 Samuel adjoint écologiste en tong et risée des internautes > à visionner ici

# épisode 5 Vœux des Échevins. Le petit Grégory ne veut pas rentrer dans une église > à visionner ici

# épisode 6 Tour de France. Grégory Doucet, maillot jaune de la bêtise > à visionner ici

# épisode 7 Le boycott des Trophées de la Gastronomie > à visionner ici

#épisode 8 Le maire de Lyon refuse le stationnement gratuit pendant le reconfinement > à visionner ici

#épisode 9 Piste cyclable du pont Poincaré, nouveau point noir entre Lyon et Caluire > à visionner ici

# épisode 10 Quand le Fond d’urgence culturel tourne au copinage et au conflit d’intérêt > à visionner ici

# épisode 11  Cours Vitton, nouvel exemple d’écologie punitive > à visionner ici

# épisode 12  Radars à gogo. Comment les écologistes vont nous fliquer pendant 5 ans et demi > à visionner ici 

# épisode 13 Feu d’artifice du 8 décembre. Le rabat-joie Grégory Doucet saisit la justice > à visionner ici

# épisode 14 Face à JMA et au préfet, l’écologiste Bruno Bernard baisse son pantalon> à visionner ici