Lyon. Nouveau blocage de la M6, échauffourées entre écologistes et automobilistes

6 novembre, 2023 | Actualités Politiques | 1 commentaire

Texte : Morgan Couturier – Suite à l’énorme embouteillage provoqué par une poignée d’activistes écologistes, ce lundi matin, sur la M6, le groupe La Métro Positive n’a pas tardé à « condamner fermement cette action ». Pour les élus de la droite et du centre, la Métropole de Lyon ne peut cautionner un tel blocage.

Les lundis matin sont rarement agréables et souvent compliqués, à l’heure de reprendre le chemin du travail. Mais pour bon nombre d’automobilistes ayant emprunté la M6 ce lundi 6 novembre 2023, aux alentours de 8h30, la reprise fut plus brutale qu’à l’accoutumée. En cause, un nouveau blocage de l’autoroute A6, orchestré par des activistes écologistes, au niveau du tunnel de Fourvière.

Un horaire soigneusement choisi par les militants d’extrême gauche, puisque régulièrement sujet aux ralentissements. Un calvaire quotidien que sept individus ont donc choisi d’amplifier en profitant de la faible vitesse des voitures pour s’incruster sur la chaussée et s’asseoir sur cette dernière.

Si les vidéos postées par nos confrères de Lyon Mag laissent entrevoir l’arrivée express d’un véhicule de gendarmerie, puis d’une voiture banalisée de policiers, le soulagement des conducteurs fut de courte durée. Et pour cause, ces agents des forces de l’ordre ont pris soin de s’échapper du cortège pour rejoindre leurs interventions.

Résultat, le blocage s’est tristement éternisé sur plus d’une demi-heure, pour le plus grand plaisir des activistes du groupe Dernière Rénovation. Pour se justifier, ces derniers se gargarisent même d’être les premiers à agir pour le dérèglement climatique. « Il est temps de se mettre ensemble en colère contre ce gouvernement et cette élite économique criminelle », revendiquent-ils sur Twitter.

« Une action irresponsable, illégale et immorale » pour les élus de droite

Un argument que les automobilistes et les élus de l’opposition ont bien eu du mal à accepter, certains conducteurs, échaudés, n’ayant pas hésité à user de la force pour déloger les militants. Le groupe La Métro Positive n’a pas tardé à réagir. Dans un communiqué, celui-ci pointe une action orchestrée au profit « d’intérêts partisans créant de l’instabilité institutionnelle et de l’insécurité au sein de la population ».

« Nous jugeons cette action irresponsable, illégale et immorale », écrivent ainsi de concert, le président du groupe, Philippe Cochet, le sénateur, François-Noël Buffet ou encore les maires, Pascal Blache, Lucien Barge ou Gilles Gascon. Les élus de la droite et du centre en profitent également pour critiquer l’absence de réaction des Verts, laissant sous-entendre que la Métropole de Lyon comme la Ville de Lyon, cautionnent de tels actes.

Le silence complice des Verts et des automobilistes à bout de nerfs

« Nous dénonçons le double langage de l’exécutif de la Métropole, qui fait semblant de s’émouvoir, mais qui laisse la main à sa majorité pour aider à l’organisation de telles actions, écrit encore le groupe La Métro Positive, ce dernier appelant Bruno Bernard et ses adjoints à « porter plainte contre les fauteurs de troubles ».

En attendant, les activistes, délogés de force par une brigade de policiers à motos, auraient été placés en garde à vue, selon Lyon Mag. Reste à savoir si les écologistes trouveront juste de sanctionner leurs partisans ou de couvrir leurs exactions.

 

 

 

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/morgan" target="_self">Morgan Couturier</a>

Morgan Couturier

Le journaliste de Lyon People, c’est bien lui ! En quête de scoops, toute info est la bienvenue !

1 Commentaire

  1. Elo

    Voilà pourquoi Dernière Rénovation bloque des routes au lieu de faire autre chose: https://twitter.com/derniere_renov/status/1721452751622639889 –> parce que le reste a échoué…

    Pour info, les 12 milliards d’euros sont ceux pour la rénovation thermique des bâtiments qui ont été votés en Assemblée Nationale par les députés en 2022, mais qui ont été annulés par le gouvernement par un 49.3 (que beaucoup considèrent comme anti-démocratique).
    Ces 12 milliards viennent de la mesure sur la rénovation thermique des bâtiments de la Convention Citoyenne pour le Climat, initiée par M. Macron.
    Concernant les condamnations du gouvernement pour inaction climatique, on trouve plein d’articles sur le net.
    Pareil pour le rapport du GIEC, on trouve même des vidéos courtes qui l’explique.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

lundi 15 avril

Saint Paterne


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…