Texte : Marco Polisson. Les grands stratèges de la secte verte ont mis en scène une invraisemblable déambulation écolo aux Halles de Lyon ! Trop drôle ! Pour vous faire une idée de la scène, imaginez des villageois amish débarquant dans un camp de nudistes. On vous raconte la gêne dans ce nouvel épisode désopilant de la série beauf #Lyon écolo.

C’est aussi à ça qu’on les reconnaît. A leurs tentatives foireuses de normalisation et à leur vain espoir de voir les Lyonnais plongés dans la plus profonde amnésie. Yannick Jadot, le ridicule candidat écologiste à la présidentielle (4,63%) est venu jeudi soutenir – de tout son poids 😂 – les candidats écologistes lyonnais aux législatives, le transparent Benjamin Badouard, l’inénarrable Hubert Julien-Laférrière et la sainte nitouche Marie-Charlotte Garin, surveillée de près par son mentor Grégory Doucet (le récit de leur idylle politique, c’est ici). Le petit groupe a pris la direction des Halles de Lyon pour prendre le pouls des commerçants puis boire un coup de blanc… pour se remettre de leurs émotions !

Malaise palpable de Doucet et Margarine devant le stand de boucherie…


Indisposition. Les écologistes démarrent leur déambulation sous l’œil des passants et des photographes hilares qui les immortalisent tétanisés devant l’étal d’un boucher… qui fit preuve de la plus lyonnaise des diplomaties durant l’échange qui fut bref. Lui, comme tous ses collègues des Halles Paul Bocuse, n’ont pas oublié la polémique sur la suppression de la viande à l’école puis l’interdiction du foie gras dans les réceptions données à l’Hôtel de Ville de Lyon. Cet « échange » a fait la joie des internautes qui ont sorti les crocs… de boucher durant une journée complète sur l’ensemble des sites d’actu lyonnais.

Sur le compte Twitter de Lyon Capitale, le sang a coulé à flot . Best of : « Moins de 5% aux dernières élections, c’est un soutien de poids 😂🤣 » le découpe GaretaTrot. « Il n’a pas la nausée Doucet devant les saucissons pistachés et autres pieds de cochon ? » s’interroge St3phan qui aime faire les questions et les réponses. « Des cornichons dans une charcuterie…beau symbole 🤣🤣🤣 » les assaisonne G Marino Bonifazi. « Je croyais qu’ils mangeaient allal ! » ose Jean, avec l’orthographe qui va bien.

L’attitude complètement coincée du …. Grégory n’a échappé à personne

« Regarde-moi-les ces grands gognands. Le boucher doit être ravi de voir la bande d’écolo faire semblant de s’intéresser à son étal. » observe Mathieu Pellet. « Si tu as remarqué, Doucet a toujours la même posture « bras croisés » ça en dit long.. » pointe Wesley. Impression de malaise confirmée par Abracadabrantix : « Vraie question : est-ce que quelqu’un a déjà vu @Gregorydoucet décroiser les bras ? Sur toutes les photos ou vidéos, il est coincé bras croisés, ce blaireau. »

Rebelotte. On ne sait pas qui, au sein de l’équipe de campagne des #NULLES, pardon, des #NUPES, a eu cette merveilleuse idée de déambulation, mais elle confirme en tous points l’amateurisme des écologistes. Impression déjà ressentie lors de leur campagne présidentielle – totalement hors sol – couronnée de succès, comme chacun sait. Après un meeting totalement raté « en terrain conquis », Yannick Jadot avait débarqué à Lyon en pleine polémique sur les urinoirs écologistes de la place de l’Opéra.

Un épisode scatologique suivi sur notre antenne par plus de 50 000 internautes. Merci pour votre incontinente fidélité !