Musée de Lyon. Grégory Doucet aspergé par les internautes pour avoir cautionné la soup’ action des écologistes.

12 février, 2024 | Actualités Politiques | 28 commentaires

Texte : Marco Polisson – Le week-end lyonnais a été marqué par un grotesque acte de vandalisme perpétré contre une toile de Claude Monet au Musée des Beaux-Arts de Lyon. Un nouvel épisode pathétique (mais presque) de la série #Lyon écolo.

« Enfin, il se passe quelque chose au Musée des Beaux-Arts ! » m’écrit un ami peintre, dans la soirée de samedi, alors que se colporte en ville la nouvelle action courageuse et intrépide des écologistes pour attirer l’attention sur le dérèglement climatique. Qui a surtout eu pour mérites de dérégler la monotonie de l’institution dirigée par la douairière Sylvie Ramond et de révéler le vrai visage du Doucet nouveau.

Samedi 10 février, à 15h30, deux jeunes écervelées, aux prénoms d’emprunt de Sophie et Ilona, ont jeté leur bol de soupe de légumes bio à la figure de l’icône de l’impressionnisme. Ce geste qui s’inscrit dans la grande tradition de la résistance potagère a rendu fou le chef Fabrice Bonnot, qui y a vu une concurrence déloyale à son opération caritative « Soupe en scène ».

Claude Monet, Le printemps. Image © Lyon MBA – Photo Alain Basset

Lui qui s’escrime, chaque année, à distribuer des bols de soupe au profit des sans-abri, n’a pu supporter ce nouveau gaspillage de sa recette favorite et sa médiatisation. Il réfléchirait à se constituer partie civile au côté du Musée des Beaux-Arts, dont la direction a annoncé, toutes cuillères dehors, qu’elle portait plainte contre les deux « protagonistes » se revendiquant du collectif « Riposte alimentaire ».

L’œuvre visée, baptisée Le Printemps, date de 1872. Elle était protégée par une vitre, on espère que les dégâts ne seront pas irréversibles. « Un constat d’état du tableau sera réalisé et suivi d’une restauration. Dimanche 11 février, les salles présentant les œuvres impressionnistes du musée seront fermées au public. » annonce l’institution dans un communiqué.

Ça roupille sec au Musée !

Les deux jeunes filles – dont Le Progrès a pudiquement voilé le visage alors qu’elles apparaissent tête nue sur leurs réseaux sociaux (mdr) – ont réussi leur coup médiatique. La presse locale et nationale s’est immédiatement mise à table, avec très souvent beaucoup de compassion pour les petites filles angoissées.

Pas de bol, si les médias sont à deux doigts de sortir les mouchoirs, en revanche sur les réseaux, les deux « sosottes » se font démonter par les internautes. Qui s’interrogent sur l’attitude bien passive du gardien qui les a laissé tranquillement se déshabiller, poser leurs affaires par terre, sortir leurs gourdes de soupe, et arroser Claude Monet, avant de dégainer… son talkie-walkie.

Le tableau le plus célèbre de Léonard de Vinci a été aspergé de soupe par des militantes écologistes au musée du Louvre dimanche 28 janvier 2024

Alors que des actes similaires ont été perpétrés à Londres et à Paris, il parait invraisemblable que des individus puissent encore pénétrer dans un musée avec des gourdes de soupe dans leur sac à dos. Le plan Vigipirate étant (normalement) activé, cela signifie qu’elles n’ont pas été fouillées à l’entrée. De la soupe aujourd’hui, de l’acide ou une grenade demain ?

Des néo-nazies écologistes ? Damned !

Au-delà du geste, chacun de s’interroger sur leur gestuelle bizarroïde alors qu’elles récitent par cœur le texte savamment appris dans le camp d’entrainement de la secte verte qui leur a lessivé le cervelet. On pourrait penser à une quenelle de Dieudonné inversée, ou à des guides de France, entonnant le chant de la promesse. Mais certains y voient d’autres signes…

Quid de ce bras levé ? « De la connerie pure, arrêtez le massacre. Ce bras droit en l’air me rappelle un geste qui a marqué une époque dramatique…! » se désole Gérard P sur le compte twitter X de Riposte alimentaire, qui a revendiqué l’attentat. « La main droite levée … ils n’osent pas encore lever le bras mais ça va arriver » surenchérit Frédéric M.

« Trop de soupe dans le cerveau ! »

Mais plus que les habituelles et légitimes condamnations, ce sont les commentaires des internautes chambrant les deux activistes qui sont à mourir de rire. En voici un florilège ! « Un conseil : quand le coton tige force dans l’oreille il faut arrêter de pousser ! » leur administre Kiki. « Si c’est vraiment notre dernier printemps. Ma foi tant mieux. Savoir que vous crèverez avec moi m’apportera une sorte de satisfaction » assure crânement Stinky.

« Elles devaient avoir trop de soupe dans le cerveau. Lancez-vous dans le maraîchage si vous vous préoccupez de l’avenir alimentaire ! Ont-elles déjà enfilé des bottes ??? » fait mine de s’interroger Gabriel. « Il faut, de toute urgence, créer un délit d’imbécilité ! » suggère Christiane. Autant dire qu’on aurait plus grand monde à la Ville et à la Métropole de Lyon, ma petite dame !

Et le petit Grégory dans tout ça ?

Ne rêvez pas, le petit Grégory n’en a pas fait un caca nerveux. Celui qui a refusé de condamner les blocages d’autoroute de Dernière Rénovation et les actes de vandalisme à la peinture contre la Préfecture, est connu pour s’être fait le complice des pilleurs l’été dernier en refusant de faire protéger les commerces détruits lors des émeutes Nahel par sa police municipale.

Le petit Grégory nouveau est démasqué !

Alors, un bol de soupe… Il lui était néanmoins impossible de rester bouche bée alors que l’institution dépend de la mairie centrale. Au lieu de tourner 7 fois sa langue dans sa bouche et de condamner purement et simplement, Grégory Doucet a de nouveau choisi de prêter le flanc à la polémique via une déclaration fleurant bon la provocation ou les larmes de crocodiles. On n’en demandait pas tant.

Je cite : « Je regrette l’action menée ce jour au Musée des Beaux-Arts de Lyon contre une toile de Monet. Tout mon soutien aux équipes, contraintes de fermer une partie du musée. Mais face à l’urgence climatique, l’angoisse est légitime. Nous y répondons par une action résolue. » a-t-il posté sur X, samedi à 17h30.

« Vous n’êtes pas digne de diriger notre belle ville de Lyon »

Son post totalisait dimanche soir à 23h, 111 000 vues, mais seulement 162 like, et 513 commentaires accablants, avec une condamnation sans équivoque de ses propos alambiqués. « Le MAIS est de trop, les lyonnais vous voient ! » lui rétorque Jean-Sébastien Chaillet, premier adjoint du maire de Lyon 2.

« Mais quelle honte de justifier des actions illégales. Vous n’êtes définitivement pas digne de diriger notre belle ville de Lyon. Rien n’est au-dessus de la loi, quelle qu’en soit la simili-cause. Ici seul le buzz est cherché et ça marche, la preuve vu votre réponse », s’indigne Philippe Méresse.

« Monsieur le Maire, quand on s’attaque à la Culture, au patrimoine de notre ville, notre bien commun… il n’y a pas de « oui mais ». Franck Lévy

L’occasion pour l’avocat Alain Jakubowicz de lui asséner une des saillantes envolées numériques et lyriques dont il a le secret : « Le Maire-Covid de Lyon regrette mais ne condamne pas. Avis aux angoissés : les musées de la ville vous sont ouverts pour apaiser vos angoisses… » Ce qui a beaucoup fait rire (sous cape) son copain Richard Z.

Et voilà comment avec un petit post bien mal touillé… c’est tout le travail de communication et d’honorabilité du nouveau petit Grégory cravaté qui est jeté dans le bac à compost ! Elle est pas belle la vie ? Merci les filles, et puisque vous avez déjà été relachées, recommencez quand vous voulez !

#vivement2026

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

28 Commentaires

  1. JEAN BERNARD LEON FAURE

    personne va oser mettre une claque a ces deux écervelées?? jE PEUX VOUS GARANTIR QUE SI JE ME TROUVE EN PRESENCE ELLES VONT S’EN SOUVENIR!!!

    Réponse
    • Anonyme

      pauvres idiots quand vous n’aurez plus d’eau plus de nourriture saine plus d’air à respirer vous pleurerez les premiers comme des enfants capricieux. mais il seratrop tard.

      Réponse
      • Flo

        mais bien sûr, détruire un tableau va sauver le monde. mais si vous vous en preniez aux vrais pollueurs ? voyez l’Inde, la Chine, etc… et vos achats que vous faites venir du bout du monde et qui contribue à la pollution ? mais non, vous ne savez que désigner les faux coupables parce-que c’est plus facile. je vous rêve dans un musée chinois….

        Réponse
      • Anonyme

        Pauvre imbécile

        Réponse
        • Patriote

          c’est bien de se reconnaître !

          Réponse
        • lisabeth

          Même si je suis d’accord qu’il est temps de se réveiller et d’agir, ni les insultes ni le fait de saccager des tableaux ne donnent une réelle crédibilité. Surtout un tableau qui représente la nature aussi bien que Monet, nature que vous défendez d’une drôle de façon, anonyme. Ce n’est pas en étant insultant que cela donnera envie aux gens de vous suivre. Et pourtant la cause est juste, mais pas la façon de la défendre. Il faudrait pour ça plutôt créer des potagers indépendants, etc, montrer l’exemple, faites bouger les choses mais de manière positive. C’est comme ça qu’on aura envie de vous suivre.
          Je comprends le caractère radical, parfois il le faut pour se faire entendre, mais pour moi en s’attaquant à l’art, c’est complètement en décalage avec les intentions justes qu’on pourrait prêter à ces gens, et cela ne vise pas vraiment au bon endroit.
          L’art, pourquoi, on ne comprends pas vraiment le sens de tout ça?
          Insulter est de plus le langage des faibles. Il vaut mieux faire une réponse calme mais argumentée, pour avoir une certaine crédibilité.
          Quand quelqu’un défend une cause à base d’insultes, cela ne colle pas vraiment. La vraie force, ce sont les arguments, pas les insultes comme un gamin qui tape du pied.
          Même si je comprends ce combat (et mon mari et moi sommes en autarcie pour consommer mieux etc, nous vivons près de la nature), évitez les insultes, et montrez des arguments creusés et réfléchis, cela aura bien plus d’impact.

          Réponse
      • Hergé

        plus d’eau, plus de nourriture saine ….les arguments ridicules des éco anxieux. Consultez un psy et en urgence.

        Réponse
      • Bil

        quelle honte ce maire.

        Réponse
    • Patriote

      oui, arrosage a l’éosine et au bleu de méthylène. avant que ça parte, va falloir frotter. et au passage deux ou trois bon marrons

      Réponse
  2. Alain 69

    Qui va nous débarrasser de ce Guignol
    Français et Lyonnais, réveillez vous !!!

    Réponse
    • Hergé

      Encore deux ans à tenir avant se débarrasser de ce type. Ça va être long.

      Réponse
  3. Bertrand

    Lyon est (était). une belle ville avant ces écolos et sans ces folles qui dégradent des oeuvres….

    Réponse
  4. Bonnet

    nous vivons une période lamentable

    Réponse
  5. Anonyme

    j’espère que ces 2 filles vraiment sans cervelles seront condamnées à nettoyer non seulement la vitre de sécurité mais le sol de la salle
    De plus quelques lecons de morale et de respect seraient les bienvenues
    Peut être faudrait il aller dans leur chambre et maculer de soupe leur ordinateur afin qu’elles reprennent le crayon à papier plus écolo !!!

    Réponse
    • Brandon

      c est une bonne justice du Peuple Français…. Bonne idée, merci.

      Réponse
  6. Philippe

    Mare des « Escrologistes » de tout poil!

    Réponse
  7. Pol

    lui n’est pas capable de diriger lyon.aucun autre lyonnais non plus puisqu’on est allé le chercher a paris .
    qui la prochaine fois le cuistot ‍ ou l.aristo.

    Réponse
  8. DESORMIERE FRANCOIS

    arroser un tableau de soupe pour défendre la planète…pitoyable
    en d’autres temps ils auraient brùlè des livres…

    Réponse
  9. Vero

    Le but des écologistes est de faire parler d’eux,. Lyon prend la même direction que Grenoble et trop tard pour les gens qui ont voté eux.
    Pour les deux jeunes, elles auraient fait un très beau geste en donnant leur soupe à une personne dans le besoin.
    Perso, c’est du gaspillage alimentaire, si c’est ça l’écologie, et bien merci pas pour moi

    Réponse
  10. LEONHARDT

    Désolant et c’est peu dire ! Aucun respect pour l’art et le bien public.
    Quant à Doucet, je n’arrive pas à me faire à ses attitudes.
    C’est quand les prochaines municipales ?

    Réponse
  11. MARC POTY

    ÉCOLOGISTE. S. !?

    Le Fourre-tout des Âmes égarées

    Les Intrépides de notre Système

    Les Bois sans soif Intempestifs

    Les Rancuniers & Déçus d’Exister

    Les Donneurs de Leçons Sans Savoir

    Les Nuls qui se Cultivent

    Les Mauvais à Tout

    Les Parasites sans ANTIDOTE

    Les Cracheurs de Feu sans Flamme

    Les Idéologues sans Doctrine

    M. P. 12 Février 2024

    Réponse
  12. Pol

    et de 2

    Réponse
  13. Romain

    Juste une question… est-ce que ces 2 jeunes idiotes ont déjà usé de leur droit de vote ? Ou seraient elles déjà des abstentionnistes patentées ?

    Réponse
  14. Lebac

    Après la soupe, les gourdes, féminines pour ces « merdeuses », et masculine…

    Réponse
  15. Juliette

    Un petit salut de la main un peu fachiste ?

    Réponse
  16. BALVAY

    lamentable,elles méritent qu’on leur renvoient la même chose sur leur figure

    Réponse
  17. Hergé

    Trop manger de soupe bio ça rend fou. Toutes ces follasses et ceux qui les soutiennent nous en apportent la preuve.

    Réponse
  18. GAGNAIRE ANNIE

    Merci pour cet article magnifique. Enfin un média qui reconnaît la débilité profonde de cet acte stupide!!! Non seulement elles auraient pu détruire une œuvre inestimable, qui appartient à notre patrimoine nationale donc a nous tous , mais en plus elles ont gaspillé de la nourriture; il y a là à 2 pas des gens qui auraient eu leur repas du jour. Quant à ce maire incroyablement laxiste j’espère bien que les lyonnais vont enfin se décider à aller voter contre dans 2 ans car cet homme là ne fait pas grand chose, à part du vélo peut être !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

mercredi 21 février

Saint Damien


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…