Par Marco Polisson

La suppression brutale de 110 places de stationnement sur le terre-plein central de l’axe Nord-Sud a provoqué la colère des riverains qui passent à l’action dès ce lundi. Un nouvel épisode de la série beauf #Lyon écolo.

La décision est tombée le lundi 14 juin 2021 sans préavis. La Métropole écolo a décidé de mettre en place une gare de covoiturage sur le terre-plein central du quai Gailleton, entre la rue de Condé et le pont de l’Université. Les riverains ont découvert le pot au rose et les panneaux d’interdiction de stationnement au petit matin.

110 places de stationnement supprimées du jour au lendemain

Les habitants impactés ne comptent pas rester les bras croisés alors que le stationnement dans leur quartier est déjà compliqué. En se constituant en collectif, ils espèrent faire pression sur les élus écolos de Lyon et de la Métropole. Pierre Oliver, le maire LR de l’arrondissement, mis lui aussi devant le fait accompli, – comme ce fut le cas dans le 6ème avec la suppression de deux voies de circulation cours Vitton – a immédiatement réagi sur twitter (ci-dessous).

Le collectif « Apaisons le quai Gailleton » mené par Sophie Descour et Florence de Loitière dénonce « un projet lancé sans étude d’impact, au mépris des habitants de ce quartier, l’absence de concertation et de solutions alternatives de stationnement pour les résidents. »  Notamment les familles avec plusieurs enfants qui ne peuvent se passer de voitures.

Alors que le lancement des travaux de la gare de covoiturage du Quai Gailleton est prévu ce lundi 21 juin le collectif ApaisonsLeQuaiGailleton, qui compte plus de 400 membres, appelle les habitants à venir manifester ce lundi 21 juin quai Gailleton à la hauteur de la rue des Remparts d’Ainay de 7h30 à 8h30.