Par Lucas Mollard

Les utilisateurs quotidiens de la trottinette en libre-service Lime vont être ravis puisque la marque californienne propose depuis peu un abonnement hebdomadaire appelé le Lime Pass.

Dans un contexte de grèves syndicales prolongées suite aux annonces sur la réforme des retraites faites par le gouvernement en décembre dernier, entrainant ainsi le chaos des transports en commun, le moment ne pouvait pas être mieux choisi par Lime pour mettre en place un système d’abonnement hebdomadaire en France.

Une alternative aux Velo’v

Le Lime Pass déjà disponible en Australie, en Nouvelle-Zélande et aux Etats-Unis, est désormais accessible en France depuis peu. En déboursant la somme de 5,99 euros par semaine, les usagers peuvent désormais avoir accès en illimité à ces deux-roues durant près de sept jours.

Un abonnement qui n’est pas sans rappeler celui formulé par Velo’v. Même si le vélo en libre-service a subi des hausses de prix depuis sa création en 2005, Velo’v continue ainsi de monopoliser le secteur de l’éco-transport en libre service à Lyon, en restant le moins cher du marché (seulement 31 euros par an).

Ces deux-roues utilisables en quelques clics, se définissent par leur simplicité d’usage.  La seule différence : les Velo’v sont accessibles à partir de bornes, tandis que les Lime s’étalent sur les trottoirs de la ville.

Un bon moyen pour fidéliser la clientèle

D’après la marque californienne, ce nouveau mode de fonctionnement permet aux utilisateurs d’économiser près d’un euro par course, un  prix concurrentiel rentabilisé par une utilisation quotidienne de deux à trois jours par semaine.

Déjà leader du marché du free-floating, cette solution permet également à Lime de fidéliser la clientèle française (deuxième plus gros marché derrière les Etats-Unis) naturellement moins tentée par l’utilisation d’une marque concurrente.

Reste à espérer que cela contrastera avec la forte inflation observée en juin dernier, dont avaient assisté impuissants les utilisateurs Lime, laquelle avait fait passer le prix de 15 à 22 centimes la minute… Et tout ça, sans préavis !