Par Marc Lavaret

Exclusif. L’exécutif lyonnais peaufine son plan en faveur des véhicules propres. Parmi les mesures prévues, la gratuité du stationnement.

Ça carbure sec dans l’équipe de Gérard Collomb pour damner le pion à la Métropole en matière d’écologie. Une saine émulation qui se traduit par des options foncièrement différentes. Alors que sous la pression des écolos rouges, David Kimelfeld et ses conseillers se sont engagés dans le tout répressif (avec comme mesure phare le 70 km/h sur le périphérique), Gérard Collomb peaufine la mise en place d’un système plus avantageux pour les automobilistes vertueux.

Plutôt récompenser que punir

Ainsi, à partir du mois de septembre 2019, le stationnement sera gratuit pour tous les véhicules électriques dans les rues de Lyon. Les détenteurs de ces véhicules pourront obtenir auprès de leur mairie d’arrondissement une vignette 0 émission à partir du 1er juin sur présentation de la carte grise. Si l’expérience est concluante, la mesure sera étendue aux parkings LPA puis proposée à la Métropole. Seconde carotte envisagée : les mêmes automobilistes pourraient obtenir l’autorisation d’emprunter les couloirs de bus… réservés jusqu’à présent aux bus et aux taxis diesel.

Mise à jour du 3 avril 2019
Il s’agissait bien d’un poisson d’avril, chers lecteurs. Le tout répressif et le racket institutionnalisé ont encore de beaux jours devant eux…