Par Marco Polisson

Les mots du représentant de l’État dans la région sont ciselés, mais la menace est à peine voilée. En écho à ceux d’Edouard Philippe hier soir concernant les modalités du déconfinement en fonction des régions.

Dans un communiqué envoyé aux rédactions lyonnaises aujourd’hui à 20h, Pascal Mailhos, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône, a de façon très diplomatique mis un coup de pression sur les Rhodaniens. Alors que « de nouvelles contaminations et de nouvelles hospitalisations sont constatées chaque jour », Lyon et le département du Rhône risquent fort d’être classés en zone rouge, comme le seront sans doute le Grand Est, l’Ile de France et la Bourgogne Franche Comté.

C’est le message subliminal que nous relevons dans les propos du préfet quand il souligne que « la date du 11 mai reste un objectif à atteindre. Les contours précis de la sortie du confinement dépendront de la situation sanitaire locale. Le virus continue de circuler activement dans le département du Rhône, et notamment dans la métropole de Lyon. » Dans ce cas, nous pourrons ranger nos cartes et nos rêves de zone libre.

Le déconfinement pourrait être plus rigide que prévu…

Alors que le non-respect des règles de confinement devient monnaie courante à la Guillotière et que des scènes de guérilla urbaine sont constatées à Vaulx-en-Velin ou Rillieux, le préfet est clair : « Plus que jamais, les consignes de confinement doivent être respectées. Le préfet en appelle à la responsabilité individuelle et au civisme de chacun pour appliquer les gestes barrières et les mesures de distanciation physique. Les contrôles du respect des mesures de confinement se poursuivent. »

Pascal Mailhos s’est entretenu cet après-midi avec Jean-Yves Grall, directeur général de l’Agence de Santé Auvergne-Rhône-Alpes, Olivier Dugrip, recteur de l’Académie de Lyon, Etienne Blanc, vice-président du Conseil régional, Christophe Guilloteau, président du Conseil départemental, David Kimelfeld, président de la métropole de Lyon, et Gérard Collomb maire de Lyon « pour évoquer la mise en œuvre locale de la stratégie de sortie du confinement présentée hier à l’Assemblée nationale par le Premier ministre. »

Plusieurs sujets ont été évoqués au cours de cette audioconférence, et notamment les dépistages, la ré-ouverture des établissements scolaires, l’organisation des transports, l’ouverture des marchés, la distribution des masques et l’accompagnement des personnes testées positives.