Lyon coronavirus. La vidéo de la Guillotière, zone de non- confinement en toute impunité

26 avril, 2020 | DERNIERE MINUTE | 21 commentaires

Par Marco Polisson

(Mis à jour le 27 avril 2020) Postée sur la page facebook de Lyon People, une vidéo tournée par un habitant du 7ème arrondissement dans l’après-midi du samedi 25 avril 2020 a interpellé de nombreux Lyonnais respectueux du confinement.

Du début de la matinée jusqu’à la tombée de la nuit, plusieurs milliers de personnes ont tranquillement pu s’adonner à leurs occupations habituelles dans ce quartier qui regroupe de nombreux commerces de bouche hallal. En 30 secondes vidéo chrono, s’y trouvent résumées toutes les pratiques proscrites par la pandémie : concentration de personnes dans un espace restreint, aucune distanciation sociale, embrassades… L’affluence est telle que cela a entraîné la formation d’un embouteillage rue Paul Bert qui remonte jusqu’à son embouchure, place Gabriel Péri.

Un bouchon en pleine pandémie, il n’y a qu’à la Guillotière qu’on voit ça !

« Pas l’ombre d’un képi à l’horizon, aucun contrôle des attestations de déplacement dérogatoire des passants comme des vendeurs de cigarettes de contrebande ou d’herbes folles, tranquillement installés à l’entrée des immeubles… » nous raconte l’expéditeur de la vidéo. Dans un contexte de tension extrême lié à la progression de la pandémie dans le département du Rhône, la vision de plusieurs centaines de personnes déambulant dans ces conditions, comme si de rien n’était, a de quoi interpeller.

Pourquoi la police n’est-elle pas présente ?

Alors que la polémique enfle sur les contrôles de police réalisés pour la grande majorité d’entre eux dans le centre-ville ou sur le quai Gailleton devant le Sofitel, l’impunité dont bénéficie ce quartier interroge. En raison du Ramadan, la Préfecture du Rhône et la Mairie de Lyon ont-t-elles donné à leurs agents nationaux et municipaux la consigne de fermer les yeux, comme c’est le cas dans le Calvados ?

Nos confrères du Figaro ont en effet dévoilé la note envoyée par le chef d’état-major de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Calvados aux chefs de service du département : « il n’y a pas lieu d’intervenir dans les quartiers à forte concentration de population suivant le ramadan, pour relever un tapage, contrôler un regroupement de personnes rassemblées après le coucher du soleil pour s’alimenter ».

Sollicité par Lyon People, l’adjoint à la sécurité n’a pas souhaité répondre à nos questions.

Y a- t-il donc deux poids – deux mesures en matière de respect des règles ? Jean-Louis Joly répond par l’affirmative : « On constate que ce ne sont pas les vélos qui sont légions !!! Mais comment peut-on encore supporter ces deux mondes !!! J’aimerais l’avis du Président de la métropole ! Voire du maire de Lyon ! On va y laisser notre peau … » s’émeut le directeur général du MEDEF Lyon Rhône sur sa page facebook.

La rue Sébastien Gryphe, au niveau du square Saint Michel. Photo prise le 09/04/2020

Pointé comme une zone de non droit depuis très longtemps par les habitants regroupés dans l’association « La Guillotière en colère », le quartier est abonné aux dérapages. Comme l’indique ce post du 9 avril dernier : « Nous alertons les autorités que le confinement n’est absolument plus respecté dans le quartier de la #Guillotière secteur Péri. Aux vues de la gravité de la situation actuelle, nous demandons une intervention urgente du Préfet du Rhône et de la police nationale ! »

Pas dans les priorités de la préfecture, apparemment !

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

21 Commentaires

  1. Anonyme

    C’est pareil rue Émile Duport a Lyon 9e. Des attroupementw d’hommes plutôt jeunes dès 25 h et cela dure jusqu’à 2 à 3h le matin. Rodéos. Stationnement en double voire triple file rendant la rue impraticable. Discussions cris rires vente de drogue en pleine impunité. Et si on demande par exasperation s’ils peuvent arreter de klaxonner par exemple ils voient ou lon habite et fracassent la porte d’entré de l’immeuble et viennent nous rosser. Cela mest arrivé l’année dernière. Et la police quant on appelle parce ce qu’on en peut plus nous repond de prendre notre mal en patience et ne vient donc pas. ..

    Réponse
  2. Flipper

    Nous vivons la même chose rue Émile Duport à Lyon 9. Des 15h et jusqu’à environ 3h le matin nous subissons des groupes de dealers et de jeunes hommes qui discutent crient rient font des rodeos. Si nous avons le malheur de craquer et accidentellement de les heler pour leur demander de se calmer et de parler moins fort nous pouvons engendrer l’énervement dun de ces types et faire fracasser la porte d’entrée de l’immeuble et ensuite voir ces hommes à la porte de chez soi. Ensuite on vit dans une crainte permanente. Le seul moment calme est le matin !

    Réponse
    • William

      Oh mon dieu j’ai vécu dans cette rue pendant 3 ans avant de prendre mes jambes à mon cou durant la construction des nouvelles résidences. J’avais l’espoir que la situation change avec l’arrivée de nouveaux habitants. Visiblement j’avais tord.
      Courage à vous !

      Réponse
      • William

        Idem a gare de Villeurbanne… avec leur moto a faire des rodéos

        Réponse
  3. antoine gimenez

    quartier de la GUILLOTIERE, mon ancien quartieR, j’y ai passé ‘o ans; a l4EPOQUE BEAUCOUP DE COMMERCES EUROPEENS AVEC BELLES BOUTIQUES SUR cours gambetta? TOUT CELA A BIEN CHANG2 MALHEURESEMENT. DOMMAGE …………….

    Réponse
    • BARNAUD

      pareil pour moi qui y ai passé les 20 premières années de ma vie

      Réponse
  4. Azelman

    Vive la France

    Réponse
  5. Anonyme

    Étonnant…et a la croix rousse ça se passe comment ??

    Réponse
  6. CED

    Pas mieux sur villeurbanne parc de l’Europe,…
    Aucun contrôle les dealers reste la sans confinement

    Réponse
  7. Anonyme

    Vous commettez sciemment ou non de parler des opérations de Police menées quotidiennement sur le secteur avec des centaines de verbalisations.

    Réponse
  8. Stephane Vuillermoz

    J’ai passer 10ans à Lyon.
    Et jamais plus jy retournerai
    Ny mm aucune grande ville de France..
    Mon pays est pourri de l’intérieur…
    J’ai honte des différents politiques qui nous gouvernent…
    On aurait pu avoir un si beau pays avec des vrais règles..
    Comme la suisse par exemple

    Réponse
    • Anonyme

      Effectivement avec que des riches et des lois fiscales avantageuses ça fonctionne tjrs mieux

      Réponse
  9. THANATOS

    Quel est le besoin de stigmatiser ce quartier ? C’est différent ailleurs peut être ? Presse poubelle !

    Réponse
    • rachid

      Ah oui, c’est carrément différent dans d’autres quartiers! Je vois quotidiennement une sacré différence entre le quartier de Lyon où je vis (même pas un quartier chicos du 6ième, un coin ‘normal’, c’est tout) et la guillotière qui est mon lieu de travail!
      Mais continuez à ne voir que ce que vous avez envie de voir si çà vous convient…

      Réponse
    • Guillotto

      Eh oui c’est différent ailleurs. Si l’ambiance rodéo et poubelle géante vous plaît tant que ça, je vous donnerai quelques adresses.

      Réponse
  10. corinne

    Honte à la France , honte à Gérard Collomb maire de cette si belle ville de Lyon, trop âgé pour diriger,

    il faudrait boycotter les impôts dans ce pays, aucun respect,aucune discipline, la France est en train de pourrir.

    On paye des Flics à rien faire.

    Réponse
  11. Emilie1108

    Il y a une volonté manifeste des autorités françaises de laisser se déployer les trafiquants et les délinquants. Il suffit de se rendre gare de Villeurbanne / Grandclement ou à Guillotère pour s’en rendre compte. Les premières victimes sont les habitants voisins (et dans les « quartiers c’est encore pire) et les policiers du bas de l’échelle qui arrêtent 14 fois le même type qui revient les insulter. Rodeo, vols, menace, coups de feu… Un jour la vérité sortira.

    Réponse
  12. Pierre

    Même chose place des célestins dans le 2eme
    Plein d enfants et leurs parents tous les après midi de beau temps.

    Réponse
  13. ponnay exactement.je

    Les politiques de tous bords me dégoutent, ils ont sabordés et vendu la france,
    j’ai passé toutes ma jeunesse dans le 3ème rue chaponnay exactement
    je ne reconnais pas ma ville et encore moins mon quartier.Il y a des jours ou j’ai HONTE de mon PAYS
    N’oubliez pas quand vous votez:

    VOUS AVEZ LES POLITIQUES QUE VOUS MERITEZ!

    Réponse
  14. monin robert

    Les politiques de tous bords me dégoutent, ils ont sabordés et vendu la france,
    j’ai passé toutes ma jeunesse dans le 3ème rue chaponnay exactement
    je ne reconnais pas ma ville et encore moins mon quartier.Il y a des jours ou j’ai HONTE de mon PAYS
    N’oubliez pas quand vous votez:

    VOUS AVEZ LES POLITIQUES QUE VOUS MERITEZ!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

jeudi 23 mai

Saint Didier


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…