Lyon. Encore un accident grave causé par une absurdité écologiste

8 mars, 2024 | Actualités Lyon | 15 commentaires

Texte : Marco Polisson – Une collision d’une grande violence s’est produite ce vendredi matin avant 10h à l’angle du boulevard Jules Favre et de la place Jules Ferry. La responsabilité des écologistes pourrait être engagée.

Selon les informations recueillies sur place, l’accident a impliqué deux véhicules dont l’un a pris la fuite. Le second véhicule percuté, une Clio TC conduite par un policier municipal qui n’était pas en service a fini sur le toit. L’homme a été pris en charge par les pompiers de la caserne Pierre Corneille et conduit à l’hôpital Saint Luc Saint Joseph.

On ne connait pas encore les circonstances exactes de l’accident, mais les témoins ne sont pas étonnés, les policiers municipaux chargés de sécuriser les lieux, non plus, car ces artères sont récemment devenues très accidentogènes.

« C’est le résultat du passage de deux voies à 1 seule, les gens ne savent plus où se positionner sur la chaussée » témoigne Laurent, un riverain, qui nous a envoyé la photo de l’intervention des pompiers. De naturelle et fluide, la circulation est devenue très compliquée. On vous explique pourquoi.

Jusqu’à présent, ces artères fonctionnaient très bien avec leurs deux voies de bus – cyclistes et deux voies dédiées aux automobiles.

Le passage à une seule voie du boulevard Jules Favre (depuis le cours Lafayette), de la place Jules Ferry (Gare des Brotteaux) puis du boulevard des Belges (jusqu’au cours Vitton) a perturbé cet équilibre. Non seulement, il génère du stress et des embouteillages, mais il n’a aucune utilité pour les cyclistes ou les usagers des transports en commun.

Dès le cours Lafayette, le boulevard Jules Favre a perdu une voie de circulation automobile, comme le souligne le nouveau marquage au sol.

Cette décision absurde ne répond qu’à un seul et même objectif : casser la fluidité du trafic automobile et dégouter les Lyonnais de la voiture… même électrique. Cet accident s’ajoute à ceux enregistrés sur les nouvelles installations anti-voitures écolos, que ce soit sur le boulevard de Stalingrad avec deux accidents graves recensés depuis la création d’une voie sans issue à même le boulevard.

Idem pour la place Jules Ferry, en face de la gare des Brotteaux. On distingue encore au sol, les traces de la voie supprimée arbitrairement.

Sans compter les accrochages à répétition causés par l’installation des écluses aussi bien sur les pentes de la Croix-Rousse (au niveau de la traversée de l’amphithéâtre des Trois Gaules) qu’à Vaise (rue Gorge de Loup) où un accident a encore été constaté mercredi à 15h50.

Faut-il attendre qu’il y ait un mort pour que la Préfecture du Rhône intervienne pour faire cesser ces mises en danger délibérées de la vie d’autrui.

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

15 Commentaires

  1. lebac

    Oui, et dans le même ordre, moi je trouve que les separateurs en béton sont souvent plus que dangereux, et angulaires, et pas du tout signalés, on aura des morts, notamment motards ou cyclistes. Quelle inconscience!

    Réponse
    • Eric Sourdieux

      Autre exemple en venant de Vaise vers l’horloge de Tassin
      La Double voie ne permet pas de s’engager à 2 voitures côte à côte dans le rond point…..

      Réponse
  2. Frederic Maraillet

    Je suis fatigué de cette façon de faire de l’écologie… il existe tellement de façon de procéder en respectant tout le monde. Ces gens sont des « fondamentalistes verts » qui font n’importe quoi au nom d’un intérêt supérieur
    Je suis grenoblois et quand je vois ce que l’écologie a fait de ma ville : un nouveau Chicago …
    Notre ville de lyon était douce à vivre ils en ont fait un enfer…
    J’en suis parti … même si je suis toujours dans la métropole… mais je n’y vais plus… trop compliqué… attendons maintenant que les commerces ferment tous conséquemment à cette désertion massive et espérons que les Qataris nous rachètent la presqu’île à bon prix
    J’en chialerai !!

    Réponse
    • Anonyme

      Ce ne sont pas des écologistes mais des idéologistes

      Réponse
    • Ric Hunter

      Dégoûter les automobilistes ?
      je leur souhaite bonne chance.
      je recherche une clio 1.9 diesel 1ere génération, quelqu’un a un tuyau ?

      Réponse
  3. Delfino

    à Villeurbanne, rue René, le stationnement en quinconce, les camions arrachent tout au passage sans compter…du grand n’importe quoi

    Réponse
  4. SamT

    Une voiture termine sur le toit, l’autre en fuite. Et c’est à cause de la réduction à une voie et de la non-fluidité du traffic?
    Les lois de la physique auraient changé ???

    Réponse
  5. Andre Giacci

    C’est clairement (au moins) un des deux conducteur qui est en faute ici

    Réponse
  6. Pascal

    Oui heureusement que Lyon People est là, le seul Media qui dénonce toute la folie de la secte Pastèque ! mais combien de temps tout ce cirque va durer, leur seul objectif emmerder les automobilistes, créer des bouchons monstres… j’imagine bien cette équipe de bras cassée, regarder la carte et dire quelle artère on va pouvoir supprimer des voies ! et ne parlons pas de l’insécurité et de l’immigration c’est le pompon ! Doucet veut apaiser les Lyonnais avec de nouvelles voies cyclables ! mais le pire c’est certains bobo Lyonnais pourraient reconduire son mandat ! perso je pratique le Vélo’v et ca depuis 2005 mais là ça va trop loin et après ça ils vont sacrifier la rue de Bonnel, des chantiers en permanence ! un brouhaha pas possible.. cette ville est devenue invivable, perso, j’ai quitté Lyon en 2018 et j’y reviens pour voir ma mère et quelques clients ! Hélas ! Lyon People continuez à nous relater toute la folie des escrologistes ! bien à vous !

    Réponse
  7. bob morice

    Ça m’étonnerai que le problème soit écologiste pour mettre une voiture sur le toit sur une route à 30kmh

    Réponse
  8. Josiane Carrier

    cette constatation est vraie
    vrai aussi que quand un automobiliste passe au feux rouge, la police municipale à côté du véhicule le suit mais ne l’arrête pas pour le verbaliser
    Vu mardi vers 9h 30

    Réponse
  9. Garcin

    Ancienne lyonnaise je me souviens de Lyon magnifique à vivre en 1994 jusqu’en 2008 environ. Puis l’enfer a commencé: les vagues d’immigrés qui ont commencées à faire tomber la ville dans l’insécurité puis l’arrivée des écolos-fachos qui sont en train de tuer le reste de ce qu’il y a de bien dans cette ville. Je suis partie/fuir vivre dans la campagne Auvergnate. Il ne reste plus que dans les petits villages où on peut encore vivre entre français fière de l’être et sans entrave à la voiture. Mais la grande ville de Clermont-Ferrand à une heure d’où j’habite connais le même sort que les autres. Immigrations délinquantes et écolos fascistes. Nos ancêtres ont mis des milliers d’années à construire notre beau pays souvent en se sacrifiant et il aura suffit en juste quelques décennies pour que des crétins détruisent tout.
    Affligeant!

    Réponse
  10. Ballet

    est ce qu’il y a eu des blessés

    Réponse
  11. Anonyme

    Les personnes en cause n’ont manifestement pas respecté le code de la route. Une voiture finit sur le toit ce qui pourrait laisser supposer un excès de vitesse.

    Quel rapport avec les écolos ?!

    Réponse
  12. PAUL

    Merci le « modérateur » d’avoir supprimé mon commentaire, restez entre vous et vive le journalisme !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

lundi 27 mai

Saint Augustin


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…