Par Jacques Bruyas

Depuis le relâchement du confinement et la réouverture des commerces, les écrivains lyonnais s’activent pour renouer avec leurs lecteurs…

Ainsi en leur nouveau local « Les écrivains des Fédérations » sis 4, rue du Major Martin mis gracieusement à notre disposition par Jean-Luc Plasse, patron du Café des Fédérations (photo ci-dessous), ils seront nombreux les 16, 17 et 18 décembre 2020 dans le respect des règles sanitaires à présenter leurs nouveaux livres…

Ainsi se succèderont :
Jacques Biard, Gilles Champion, Jacqueline Paut, Annie Servant, Robert Goubet, Roland Garin, Alfred Carayol, Aïcha Vesin-Cherif, Maurice Revelli…. soit une trentaine d’auteurs et quelques présentations de livres phares comme:

1)   » Lyon présenté par 100 personnalités  » de Laurence Ponsonnet (éditions Héraclite/ préface de Marc Lambron de l’Académie Française) le 16 de 15h à 19h. Cet auteur- journaliste doublera cette sortie publique le samedi 19 au théâtre des Marronniers de 15h à 18h.

2)  » Un temps aux écrivains  » n°7, 220 pages de la revue littéraire de l’UERA consacrées au regretté poète Jacques Dugelay qui vient de nous quitter (éditions Maboza) le 17 de 15h à 19h.

3)  » Quoi de neuf ? De Gaulle ! » de Marc Fraysse (aux éditions Domino) le 18 de 15h à 19h / ainsi que « l’Almanach du Beaujolais » paru aux éditions Héraclite.

Le 22 de ce même mois de décembre soirée exceptionnelle au Théâtre des Marronniers sur l’œuvre littéraire de Michel Aulas (papa de Jean-Michel), disparu voici tout juste 20 ans à 19h avec des lectures d’Yves Pignard et Mohamed Iyad-Smaïne. Le Théâtre des Marronniers qui est par ailleurs le cadre d’une nouvelle enquête de l’inspecteur Bonnier, signée Dominique Bragard et intitulée « Comedia dell muerte au théâtre des Marronniers »…

Une rentrée littéraire active et regonflante pour le moral des lyonnais déprimés par la phase deux du confinement.