Par Christian Mure (Guide Lyon Gourmand)

Chantal Constantin, décédée le 1er avril 2021 d’une crise cardiaque, laissera le souvenir d’une femme de cœur qui ne vivait que pour son fils Camille et ses clients…

Le compliment du chanteur explorateur Antoine, de passage à Larivoire, l’avait galvanisée : « Chantal, tu es une fille formidable ! ». Une vie entière consacrée au restaurant de Crépieux dont son mari Bernard, décédé en 2018, était le chef et l’héritier. L’établissement avait été acquis par son grand-père Henri Constantin en 1904.

Chantal virevoltait en salle, houspillant ses serveurs et sommeliers, pour offrir à ses clients un accueil et un service dignes des plus grandes tables. N’hésitant pas à s’attabler avec eux pour revivre les meilleurs moments en feuilletant les albums photos de la grande époque. Lorsqu’elle avait une soirée d’anniversaire pour les amoureux du cheval, elle se mettait en quête d’un manège de petits chevaux pour agrémenter leur soirée !

C’était ça Chantal qui rêvait de remonter un bistrot à Lyon pour continuer sa passion entamée le 1er juillet 1980 lorsqu’elle avait repris Larivoire avec son mari Bernard transformant complètement le décor en 1985. Une aventure qui s’était malheureusement terminée l’été 2016. Il faut dire que Larivoire était l’adresse favorite des vrais Lyonnais dès les premiers rayons de soleil pour sa terrasse fleurie au bord du canal… L’époque bénie des repas de famille du dimanche midi.

La dernière fois que j’ai vu Chantal, c’était l’été dernier au mariage du fils de Daniel et Catherine Judéaux à Marrakech… Les patrons du Fedora sont maintenant installés dans la cité royale. Bernard Constantin et Daniel Judeaux : deux restaurateurs vedettes des années 90. Chantal vénérait Pierre Gagnaire qui l’avait choisie pour marraine de son fils Félix. Elle voulait, malgré la fermeture du restaurant en 2016, continuer la fête… Nous garderons d’elle le souvenir d’un merveilleux moment chez la Mère Brazier… où elle nous avait invités Marco et moi. Chantal Constantin ne donnait que bonheur !

La rédaction de Lyon people adresse ses sincères condoléances à son fils Camille, aux membres de sa famille, aux Toques Blanches Lyonnaises et à tous ses amis cuisiniers.

  • La cérémonie des obsèques se déroulera mercredi 7 avril 2021 à 14h en l’église Saint Denis de Rillieux-La-Pape, là-même où nous avons dit adieu à son mari Bernard, le 4 juin 2018