Lyon. La disparition du photographe Brice Genevois

19 octobre, 2023 | Actualités People Lyonnais | 1 commentaire

Texte : Marco Polisson – Il s’était fait un nom et un prénom avec ses reportages à 360°, ses visites virtuelles et ses cours de kite surf. Le photographe lyonnais Brice Genevois est décédé ce mardi 17 octobre 2023. Il avait 43 ans.

Issu d’une famille de marbriers funéraires installés à Fourvière depuis trois générations, Brice Genevois qui a suivi toute sa scolarité à Lyon 5 et au lycée Icof n’a pas souhaité reprendre l’affaire paternelle et faire du cimetière de Loyasse son terrain de jeu. Lui qui ne tenait pas en place, rêvait plus grand et plus loin.

Dès l’avènement du numérique, en 1999, il expérimente de nouvelles formes de reportage grâce à un appareil spécial. Lyon People sera l’un des premiers médias à publier ses clichés panoramiques, notamment pour les numéros spéciaux consacrés au patrimoine du Boulevard des Belges et de la place Bellecour (ci-dessous). A ses côtés, il peut compter sur Alexandra Garavel qui commercialise le site visiterlyon.com (85 clients en 2007).

Avec du recul, on peut saluer son flair. « Le pari était pour le moins osé lorsque Brice Genevois fut l’un des seuls à foncer appareil en main, derrière les prémices de la photo panoramique et des visites virtuelles. Internet commençait timidement à pointer le bout de ses ondes. » écrivait Morgan Couturier sur cette antenne en 2017, alors qu’il venait d’intégrer l’armada Google.

Publiés sur visiterlyon.com, ses reportages culturels et corporate rencontrent un vif succès. Associé à Romain Bombail, Brice signe de nombreux partenariats avec notamment le Musée des beaux-arts où le duo fête ses 5 ans (album collector ici, mdr) ou la Demeure du Chaos. Nous réalisons ensemble des vidéos inédites à Lyon (chez Christian Tetedoie, avec qui il était très lié) mais aussi dans la région, avec une belle série patrimoine (ici le château de Pupietère).

Une âme d’entrepreneur et des idées qui fusent

Évoquer le parcours professionnel de Brice, c’est immanquablement se mettre à table avec l’épicurien et le bon vivant qu’il était (nous avions tous les deux un petit faible pour Pierre Orsi). Une passion pour la cuisine et les chefs qu’il a traduite en 2012 en mode numérique, au côté d’Audrey Cunat, avec la création du site web Chef by Chef, en partenariat avec le magazine Le Chef et l’enseigne Métro.

Difficile de convertir ce concept novateur – qui consistait à recenser les restaurants préférés des chefs du monde entier – en succès économique. Il revient à la visite virtuelle puis s’en lasse. Il a besoin de prendre l’air et de voir du pays. Il crée une école de kitesurf au Cap Vert ou il accueille de nombreux Lyonnais et des touristes venus du monde entier – notamment d’Ukraine. Il suffit de lire les commentaires postés par ses clients sur sa page Papaya (Jean Dujardin, par exemple) pour se rendre compte à quel point il était apprécié de tous.

En décembre 2018, alors qu’il est de passage à Lyon pour les fêtes de Noël, il ressent de vives douleurs. Après une batterie d’analyses, le couperet tombe quand il apprend, en janvier suivant, qu’il est atteint d’un cancer. Deux mois plus tard, il décide de médiatiser sa maladie en créant sur Facebook la page « jusqu’ici tout va bien » pour parler du mal qui l’étreint. S’il reste présent sur la toile en mode virtuel, il fait le ménage dans ses relations terriennes. Et ce ne sera pas le seul paradoxe de cette personnalité attachante mais tourmentée.

Hospitalisé à Lyon Sud, il partage son combat en mode « sourire » et son protocole chimio avec ses 900 followers alors que Thierry Ehrmann l’a pris sous son aile. Il poursuit ses reportages en 360. En février 2021, il annonce via un post qu’il « reprend sa vie en main suite aux bons résultats de son petscan ». Ses proches respirent, mais l’embellie ne durera pas. Le cancer progresse de façon sournoise, et finit par l’emporter chez lui, mardi 17 octobre 2023 à 7h du matin, après une semaine d’intenses souffrances.

Nos fous-rires « gazelles » et nos interminables déjeuners au Cazenove me manquaient depuis plusieurs années déjà. Et ça ne va pas s’arranger.
Bon vent, cher Brice.

L’enterrement a lieu ce vendredi 20 octobre 2023 à 10h30 au crématorium de la Guillotière (17 rue Pierre Delore 69008 Lyon)

  • Ses visites virtuelles sont accessibles sur www.bricegenevois.com tant que personne ne coupera la ligne
<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

1 Commentaire

  1. Chloé Carpentier

    Merci beaucoup pour ce bel article

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

samedi 20 avril

Sainte Odette


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…