La tribune satirique de Justin Calixte

Après m’être mis au vert quelques temps après la prise de pouvoir de la « vert-tueuse » équipe vert et rouge installée désormais sous les lambris dorés de l’Hôtel-de-Ville, je me sens obligé de reprendre mon vieux stylo pour fustiger à nouveau les extravagantes prises de position de Grégory Doucet et de ses sbires.

Son refus de respecter la tradition du vœu des échevins m’avait déjà fait broncher. N’oublions pas que Gérard Collomb, franc-maçon notoire et, je le crois bien, athée n’avait rien trouvé à redire lorsqu’il s’était vu obligé de grimper à Fourvière. Respecter certaines traditions ne signifie pas forcément allégeance.

On ne peut que s’interroger quand, le lendemain, notre nouveau maire répondait favorablement aux vœux des imams en posant la première pierre de la mosquée de Gerland (photo ci-dessous postée par Myriam Picot, ex maire du 7ème).

Grégory Doucet a de la chance. Le ridicule ne tuant plus, il ne risque rien. À moins de se  faire agresser dans un de nos quartiers « ensauvagés » qu’il semble apprécier. Voilà qu’une nouvelle fois, il se signale à l’attention des médias en se couvrant de ridicule.

Sa dernière sortie avant le passage à Lyon du Tour de France dont il dénonce le « machisme et la nocivité » en matière environnementale montre son inculture. Il semble ignorer que Jeannie Longo qui, à ma connaissance était bien une femme, a bel et bien gagné le tour de France féminin.

Il nous avait déjà fait rire et peur à la fois avec son écriture inclusive. Ses fulgurances sur « le poids de Lyon excessif pour la planète » ou encore « l’opposition entre les terrestres et les non-terrestres » avait porté certains à sourire. D’autres plus intransigeants me disent éprouver un sentiment de honte. Pour ma part j’hésite entre les deux.

Sans doute la ville de Lyon mérite-t-elle mieux ! Mais à qui faute ? Si ce n’est aux Lyonnais.

Jeudi matin, Jean-Claude Dassier s’exclamait sur CNews : « c’est bien fait pour les Lyonnais, ils n’avaient qu’à aller voter ». Comme il a raison ! Car ne l’oublions pas, les verts et leurs amis rouges ont été élus grâce a une abstention record et bien sûr à la stupide bataille entre un ambitieux aux petits pieds, David Kimelfeld et un maire dépassé par les événements, Gérard Collomb.

Résultat : nous allons devoir supporter les foucades de notre nouveau maire en espérant qu’il sera éphémère. Ce qui, compte tenu de ses outrances et de son sectarisme, devrait se produire avec, au passage, des dégâts collatéraux sur la véritable Écologie dont lui et ses amis sont les fossoyeurs.

À force d’entendre et de constater les errances des maires de Grenoble, de Lyon, de Rennes et d’ailleurs qui tous méritent le maillot vert de la bêtise triomphante, nos concitoyens devraient rapidement se reprendre et jeter dans les poubelles de l’histoire ces hurluberlus à jamais décrédibilisés. Ça devrait nous laisser quelque espoir pour les prochaines élections régionales ou présidentielles.

Croisons les doigts.