Par Morgan Couturier

Il doit faire face à de nombreuses critiques, de nombreuses rumeurs aussi, dont certaines font état d’une impopularité croissante. Toujours est-il qu’au lendemain du premier tour des municipales, le maire sortant devance largement ses concurrents, avec plus de 42,62% des votes exprimés. De quoi faire taire les plus critiques ?

Des attaques que ne manquait pas de formuler Séverine Fontanges (LR), pointée en deuxième position, avec 25,65% des voix. Un score suffisant pour maintenir l’espoir dans le camp de la droite, même si Gérald Eymard semble bien parti pour rempiler. D’autant que derrière ce duo, Benoit Marbach et son idée « de démocratie participative » s’approprie également une part non négligeable des électeurs (23,64% des voix).

Si Séverine Fontanges et Benoit Marbach faisaient l’union, ils pourraient déloger le maire sortant. Interrogés par Lyon People, les deux candidats n’ont pas répondu à ce sujet.

Tout le contraire de Thierry Elmassian, ancien adjoint au maire, exclu de la majorité en 2018 à la suite de critiques trop abruptes. Ce dernier voit son rêve s’envoler dès le premier tour, avec seulement 149 voix récoltées, soit 8,08% des suffrages. Une aubaine pour le maire actuel, qui voit là, son opposant principal, être mis hors course. Quant à l’identité du vainqueur, il faudra patienter, le deuxième tour étant reporté « à une date ultérieure ». Après tout, même en politique, patience est mère de sûreté.

Les Résultats :

A – Thierry ELMASSIAN (UDI) : 149 voix – 8,08%

B – Séverine FONTANGES (LR) : 473 voix – 25,65%

C – Gérald Eymard (LREM) : 789 voix – 42,62%

D – Benoit MARBACH (DVD) : 436 voix – 23,64%