Menus sans viande à Lyon : le scoop de Lyon People est devenu une affaire nationale

22 février, 2021 | POLITIQUE | 7 commentaires

Par Marco Polisson

Depuis nos révélations, la décision des écologistes de supprimer la viande des petits Lyonnais est devenue une affaire d’Etat avec l’intervention de deux ministres. Décryptage d’un épisode de la série #Lyon écolo qui bénéficie d’une audience et d’un retentissement national.

Mercredi 17 février
Dans une chronique « Carême » très ironique et peu charitable, Lyon People révèle l’existence des menus sans viande préparés pour la rentrée tout en dénonçant la ruse des écologistes pour maquiller l’une de leur mesure phare de leur programme : imposer des menus végétariens dans les écoles lyonnaises.
> Au cours de la journée, notre article est partagé plus de 7 000 fois.

Jeudi 18 février
Après s’être procuré le mail de l’adjointe écologiste à l’éducation Stéphanie Léger authentifiant notre info, les élus de la droite et le centre se fendent d’un vigoureux communiqué « contre ce tour de force de la municipalité écologiste pour imposer son idéologie aux enfants lyonnais ».
« Dans la capitale historique de la gastronomie, en pleine pandémie, l’équipe de Grégory Doucet se cache derrière des critères techniques de préparation de repas et de fluidité de service. Il s’agit tout simplement d’une imposture ! » dénonce le sénateur Etienne Blanc.
> 24 heures après Lyon People, la presse lyonnaise se saisit alors de la polémique en reprenant les arguments de défense des écologistes qui tentent de mouiller Gérard Collomb.

Vendredi 19 février
Suite à la reprise de l’info par l’AFP, les médias nationaux s’emparent de l’affaire qui remonte alors au sommet de l’Etat.
> Lyon People sabre – virtuellement – le champagne avec ses deux lanceuses d’alerte ravies de « ce bon coup ». « En interne, les écologistes fulminent. Ton article leur a donné un bon coup de chaud et maintenant ils vont dire  que c’est temporaire » nous assure l’une d’entre elles.

Samedi 20 février
Depuis Paris, le ministre de l’intérieur réagit sur Twitter : « En plus de l’insulte inacceptable aux agriculteurs et aux bouchers français, on voit bien que la politique moraliste et élitiste des « Verts » exclut les classes populaires. De nombreux enfants n’ont souvent que la cantine pour manger de la viande… Idéologie scandaleuse. » dénonce Gérald Darmanin.

Silencieux depuis mercredi, le petit Grégory (Doucet) monte alors au créneau pour défendre son adjointe : « Cette mesure de menu unique est prise pour des raisons sanitaires. On ne vous a d’ailleurs pas entendu tenir ces propos à Gérard Collomb, membre de votre famille politique et qui avait pris exactement la même mesure lors de la première vague. » et d’enchaîner : « Continuez à être dans la posture M. Darmanin, vous ne faites que masquer votre absence de fond. »

Dimanche 21 février
Pas de trêve dominicale pour les écologistes dont les outrances sont unanimement condamnées. C’est au tour du ministre de l’agriculture de prendre la défense des paysans et des bouchers : « Arrêtons de mettre de l’idéologie dans l’assiette de nos enfants ! Donnons-leur simplement ce dont ils ont besoin pour bien grandir. La viande en fait partie. J’ai saisi le Préfet du Rhône. » assure Julien Denormandie.

Sans surprise, les lecteurs du Figaro se prononcent contre cette mesure dogmatique

« Les agriculteurs et les éleveurs du Rhône eux aussi font partie des débats. Ils ont prévu de manifester, de longue date, ce lundi 22 février, à Lyon. Ils dénoncent un  »désengagement de l’Etat dans plusieurs dossiers et la décision du Maire de Lyon d’imposer un repas sans viande dans les écoles de la ville » ». relatent nos confrères de France 3.

En début d’après-midi, Laurent Wauquiez choisit Facebook pour réagir dans un long post intitulé : « Ce que ne dit pas la décision des menus sans viande de l’extrême-gauche et des Verts à Lyon ». Selon le président de la Région Auvergne Rhône-Alpes, « La décision du maire de Lyon et des élus d’extrême-gauche-Verts mérite qu’on s’y attarde au-delà de la provocation, parce qu’elle dit beaucoup d’une certaine conception de l’action politique. D’abord, il y a une forme d’hypocrisie. Au lieu d’assumer clairement le fait de dire « nous voulons imposer aux enfants de ne pas manger de viande », on prend prétexte de la crise sanitaire. Cette hypocrisie, qui fait avancer masquée une approche idéologique, est particulièrement choquante quand il s’agit d’enfants. L’épidémie a bon dos. La Région gère des centaines de cantines et nous sommes parfaitement capables de servir de la viande tout en organisant les flux d’élèves. »
> La suite de son post ci-dessous

Ce que ne dit pas la décision des menus sans viande de l’extrême-gauche et des Verts à Lyon. La décision du maire de…

Publiée par Laurent Wauquiez sur Dimanche 21 février 2021

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

7 Commentaires

  1. Cécile

    Toujours aussi mauvais que le dernier article ! En même temps le journalisme people peut-il vraiment en être un.
    Le fameux scoop était donc passé sous les radars de votre équipe d’investigation quand il était porté par M. Colomb.
    Je vous envoie le lien vers du journalisme d’un peu meilleure qualité, pour ceux qui prennent encore le temps d’investiguer avant de publier : https://www.lemonde.fr/politique/article/2021/02/21/a-lyon-le-menu-vegetarien-des-ecologistes-dans-les-cantines-n-est-pas-au-gout-du-gouvernement_6070738_823448.html
    Et encore, les titres restent trompeurs : point de menu végétarien dans les cantines lyonnaise ou du poisson sera toujours proposé.

    Réponse
  2. Régine amiot

    ils sont tous à la tête d’ une fortune ……à les écolos …….qu’ ils reviennent dans les années 1959….avec la lampe à pétrole …….des donneurs de leçons …..aucun vécu ……

    Réponse
  3. Caustic

    Où en est le dépôt d’un recours au tribunal administratif qu’un cabinet de baveux se vantait de déposer avant la fin de la semaine ?

    Réponse
  4. Pit

    Je vous invite à lire « Sapiens, brève histoire de l’humanité » de Yuval Harari. Nous, les Sapiens, sommes responsables de la destruction de la nature, des faunes terrestre et marine, la déforestation, la pollution, l’effondrement de la glace polaires, l’augmentation de niveau des océans et l’assassinat de l’ autrui lors des guerres atroces du passé, de présent et de l’avenir. Cette civilisation occidentale court à la perte de l’humanité sur la Terre. La surpopulation se rajoute encore à ces graves problèmes.
    Personne n’arrêtera ce processus. Tout le monde attend la fin de Covid pour continuer comme avant.
    Ses pauvres écolos et les autres n’ont rien compris.

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Cantine story | Un dessin par jour - […] des menus sans viande pour les écoliers de Lyon pourrait sembler être une guéguerre picrocholine si elle ne […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

mercredi 17 avril

Saint Etienne


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…