Lyon. Le questionnaire inquisiteur de la Mairie du 5e avant de piétonniser Saint-Georges

24 octobre, 2022 | POLITIQUE | 0 commentaires

Texte : Morgan Couturier Souvent très animées, les réunions du conseil d’arrondissement du 5e ont connu une nouvelle séquence houleuse, ce mardi 18 octobre 2022. En cause, le questionnaire pondu par la maire écologiste sur une possible extension du secteur piétonnier dans le quartier de Saint-Georges.

Décidément, les consultations menées par les élus écologistes n’ont pas la cote ces dernières semaines. Si le fond est louable, la forme laisse, comme toujours, à désirer. Après la concertation sur la place des terrasses menée par Grégory Doucet, jugée très orientée par les commerçants, les regards se tournent cette fois-ci vers la mairie du 5e arrondissement et son édile, Nadine Georgel.

En cause, un questionnaire sur la piétonisation totale quartier de Saint Georges qui devrait à nouveau ravir les automobilistes. Ce dernier interrogatoire laisse à désirer sur son contenu. Un point relevé par les élus de l’opposition, dont Anne Prost, à l’occasion du conseil d’arrondissement du 18 octobre. Ces derniers pointent ainsi des questions d’ordre privé, la Mairie du 5e demandant, entre autres, aux participants s’ils se rendent régulièrement… à l’église.

Le questionnaire demande si les participants vont chez des amis ou à l’église, quand et à quelle heure

Un aspect religieux jugé irrespectueux par l’opposition, laquelle y voit une intrusion trop prononcée dans la vie des Lyonnais. D’autant que l’information n’apporte que peu d’intérêt sur le devenir du quartier. Et ne justifierait en rien, une hypothétique extension du secteur piétonnier. Une expansion déjà actée par les élus écologistes au regard du texte glissé en amont du questionnaire.

Sur ce dernier, les participants peuvent y lire les lignes suivantes : « les enjeux de la piétonisation sont multiples (…), sachant qu’une partie du quartier est piétonnisée régulièrement à l’occasion de grands événements ». Un argument que l’on pourrait juger propice à justifier les ambitions de la maire Nadine Georgel. Reste que les Lyonnais ont jusqu’au 24 octobre pour donner leur avis. Puisse le sort du quartier leur être favorable…

>Retrouvez ici le questionnaire en question

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

lundi 15 avril

Saint Paterne


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…