Les écologistes ferment la rive droite de Lyon. Une stratégie du chaos à 100 millions d’euros

9 juin, 2023 | Actualités Lyon, Actualités Politiques, POLITIQUE | 10 commentaires

Texte : Morgan Couturier – Longtemps dans les cartons, le projet de « réhabilitation » de la Rive Droite a officiellement été présenté par les écologistes. L’accès au centre ville de Lyon et la circulation automobile vont être complètement entravés.

Il faut s’y faire depuis maintenant trois ans, passer du rire aux larmes, est devenu une habitude, à mesure que les projets écologistes font le bonheur des piétons et des cyclistes, quand les automobilistes eux, déplorent un acharnement obsessionnel. Mais voilà, depuis ce mercredi 7 juin 2023, ces mêmes conducteurs, artisans, livreurs… n’ont plus que leurs yeux pour pleurer.

Comme le suggère le visuel écologiste, les 4 voies de circulation, côté Rhône, seront supprimeés.

Leur temps est compté, tant la dernière annonce des écologistes, initie un compte à rebours au-dessus de leur voiture. En cause, ce projet Rive Droite ardemment souhaité par les Verts. Et cette date fatidique : 2025, date retenue pour initier les premiers travaux dont la suppression des trémies.

« La Presqu’île va devenir une île inaccessible »

Sans surprise, les intentions de la Métropole de Lyon, évidemment partagées par la mairie de Lyon, font indubitablement l’apologie de la verdure (33 000m2 végétalisés), des piétons et des cyclistes. Si on peut toutefois accorder aux écologistes, la publication de visuels au demeurant très séduisants, la mise en œuvre du projet pourrait très clairement mettre fin à l’accès de la Presqu’île en voiture. Ou tout au mieux, à une circulation très largement perturbée, pour les plus courageux.

« La Presqu’île va devenir une île », nous confiait d’ailleurs Yann Cucherat, membre de l’opposition, alors que la réhabilitation de la Rive Droite prévoit une profonde refonte de la circulation, entre les ponts De Lattre de Tassigny et Gallieni. Soit 2,5 kilomètres, entièrement transformés qui complètent le dispositif visant à interdire l’accès à la presqu’île piétonnisée.

Les Lyonnais tomberont-ils dans le panneau de la communication très bucolique des Verts ? réponse en 2026

« Réduire le nombre de voies, boucher des trémies et supprimer des places de parking sont de bien piètres substituts à une véritable politique globale d’écartement progressif du trafic en-dehors de la ville et de développement d’alternatives sérieuses à la voiture », renchérit l’ancien gymnaste, très proche de Gérard Collomb.

« Depuis 70 ans, cette rive est utilisée comme une voie rapide. Nous allons transformer cet espace. Plus piéton, plus végétal, plus adapté à la ville du 21e siècle », a explicitement avancé en retour, le président de la Métropole, Bruno Bernard. En conséquence, ce tronçon, actuellement étalé sur 2×4 voies particulièrement encombrées, se limitera à un total… de trois voies : deux dans le sens sud-nord et une seule dans le sens nord-sud, sans compter la destruction des trémies du pont Morand et de l’Hôtel-Dieu (voir visuel ci-dessus). Le tout limité à 30km/h.

Coût de fermeture des accès à la Presqu’île : 100 millions d’euros

« Regagner de l’espace à vivre sur les voies rapides est une priorité. Le projet Rive Droite prévoit un meilleur équilibre entre les usagers », glisse pourtant Grégory Doucet, alors que le projet prévoit… « 75% de surface allouée aux piétons. De la Croix-Rousse à Ainay, ce sont 2,5 kilomètres de quais à réinvestir  pour le bien-être et la santé des Lyonnais. Un projet qui s’inscrit dans une volonté d’améliorer durablement la qualité de vie à Lyon », écrit encore l’édile de Lyon, s’appuyant sur une concertation limitée à… 1200 personnes.

Reste qu’un dernier espoir demeure dans l’esprit des opposants. Les travaux devant débuter en 2025, pour ce qui est de sa première phase, la rive droite et la presqu’île se retrouveront bloquées juste avant les élections municipales de 2026. Pour aller au terme de leur projet, voué à s’étendre jusqu’en 2030, les Verts n’auront d’autres choix, que de remporter ce prochain scrutin. Du rire aux larmes, les émotions des automobilistes seront alors réduites à un bout de papier. Et au verdict limpide du dépouillement.

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

10 Commentaires

  1. Pol

    coût apprend vite ! !on pourrait croire que son papier a été écrit par Marco .

    quelle chance ont tous les lyonnais de voir leur ville végétalisee par les ecolos ,ils n’auront plus besoin les vendredis de passer des heures dans les bouchons pour aller chercher cette nature dans l’Isère,le Drôme,la Loire ,L,Ain ,ou la Savoie en bordure du lac du Bourget et pareil le dimanche soir pour regagner leur domicile .
    une vraie vie agréable pour tous au quotidien comme à une autre époque certains privilégiés ont profites de la vie en bordure du parc de la tete d’’or.

    Réponse
  2. Yves LAUGIER

    Déjà souvent saturée, cette double artère va devenir complètement incirculable, une connerie de plus aux frais du contribuable deLyon et de la Métropole, sans véritable concertation et dans un seul but éliminer totalement la voiture deLyon. mais que proposez-vous comme alternative messieurs et mesdames les écolos? tout le monde ne peut pas faire de vélos ou marcher sur plusieurs KM, et je ne parle pas des moyens de transports alternatifs de l’exterieur vers Lyon qui devraient être develloper avent tout blocage de la ville. Et avec cette initiative, bienvenu les bouchons, donc encore plus de pollution. sans parler de tous ces commerces du centre ville ou nous ne pourrons plus accéder.
    Cdlt

    Réponse
  3. Yan

    C’est parfait, on va assister à une paupérisation du centre ville compte tenu que tout ceci ne s’accompagne d’aucune solution de parking en périphérie pour venir en transport en commun confortablement en centre-ville. Une ville village sans magasin avec des bars pour étudiants et quelques bobos plutôt qu’une capitale internationale. Quand les villes plus dynamiques supplanterons Lyon, ils voudront tous y aller et reproduire le même schéma…. Quelle pensée court terme pour notre ville magnifique. Quelle tristesse. Un avenir irréfléchi, très dommageable et absolument pas démocratique. Les lyonnais ne peuvent s’´en prendre qu’à eux mêmes au vu des quorums des dernières élections. En espérant que cela les fera réagir et aller voter en masse pour le retour à un développement raisonné de note belle cité.

    Réponse
  4. Anonyme

    C est très bien ! La pensée unique de l automobile est une pensée de hasbeen génératrice et vecteur d échecs électoraux.

    Réponse
  5. Alex

    Paris, Lyon même combat anti auto

    Réponse
  6. PEDRO DE LA x-ROUSSe

    Quelle tristesse de n’avoir aucune autre ambition pour notre ville que de la refermer sur elle-même, d’en interdire les accès, de simplement bloquer la circulation sans réfléchir aux conséquences. Nous sommes vraiment dirigés par une équipe incompétente qui gâche notre argent et ruine l’avenir de notre ville. Lamentable !

    Réponse
  7. Anonyme

    Désolé pour les commerçants, les restaurants, les théâtres, les cinémas, je n’irai plus dans Lyon

    Réponse
    • Pol

      ils auront du mal à s’en remettre surtout d’un anonyme !mdr

      Réponse
    • Monique Vuillermoz

      Moi c’est déjà fait

      Réponse
  8. Yves LAUGIER

    et pourquoi les écolos ne proposent-ils pas une voie supplémentaire dans chaque sens de circulation réservés au véhicules dit « propres », cela limitera la pollution. Mais avec eux on est pas à une aberation près, leur seul letmotive c’est à bas la voiture. Ha, j’espère que messieurs Doucet et Bertrand se déplace constamment à vélo, ainsi que tous les élus écolos???

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

vendredi 12 avril

Saint Jules 1er


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…