Le milieu offensif ou attaquant brésilien de Lyon, Honorato Ederson sera indisponible deux à trois mois en raison d’une grave blessure au genou gauche, a-t-on appris auprès de l’OL, qui fait face à une série de blessures avant même le début de la Ligue 1.

 

Le joueur, qui s’est blessé samedi lors du match amical Genk (Belgique)-Lyon (3-1) dans un choc violent avec son coéquipier Dejan Lovren, a passé lundi une imagerie à résonance magnétique (IRM) qui a révélé une rupture totale du ligament croisé postérieur et une entorse du ligament interne du genou gauche. Le club rhodanien indique qu’aucune intervention chirurgicale n’est envisagée et prévoit une reprise progressive entre deux et trois mois. Ederson avait fait une saison dernière presque blanche après avoir été opéré des ischio-jambiers de la cuisse gauche après une blessure qu’il s’était faite au cours d’un match amical Etats-Unis-Brésil à New-York. De son côté, le Croate Lovren souffre d’une grosse contusion de la cuisse droite et pourra reprendre l’entraînement à la fin de cette semaine. L’OL déplore aussi d’autres joueurs blessés comme le Bosnien Miralem Pjanic souffre de la cuisse droite et sera indisponible deux à trois semaines. Enfin, un nouveau bilan sera effectué en milieu de semaine pour le milieu offensif Yoann Gourcuff, blessé à la cheville gauche. Le club, confirmant ainsi les propos de Bernard Lacombe, conseiller du président qui annonçait une décision prendre d’ici trois ou quatre jours, note dans un communiqué "une évolution favorable qui permet d’être optimiste". En fin de semaine dernière, l’hypothèse d’une intervention chirurgicale avait été évoquée comme une réponse possible à la guérison du joueur qui avait révélé en conférence de presse "qu’un morceau d’os se promenait dans l’articulation et qu’il avait rayé le cartilage".