Braquages à Lyon, la série noire continue

27 septembre, 2010 | DERNIERE MINUTE | 1 commentaire

holdup1.jpg Par Stina Masson

 

Trois fois en deux jours. Après un bureau de change au cœur du 1er arrondissement, une bijouterie dans le 6e, un dépôt-vente près de Grenoble vient s’ajouter à la liste. Une inquiétante vague de hold-up frappe les beaux quartiers de Lyon et la région Rhône-Alpes.

 

Acte I. Les faits se sont produits peu après 15h ce vendredi, dans une rue de la République bondée. Un commando de 5 hommes, cagoulés et armés de fusils d’assaut braquent le bureau de change "Global Cash" à 50 mètres du poste principal de la police municipale. Les braqueurs s’emparent d’un butin estimé à 100 000 euros, après avoir relâché le passant qu’ils avaient pris en otage, et en blessant par balle un automobiliste. Une scène digne d’un polar américain aux dires des passants qui ont assistés, médusés, au hold-up. Les malfrats sont parvenus à ouvrir la porte grâce à une disqueuse, puis à prendre la fuite avec leur butin. A la barbe de l’imposant dispositif policier mis en place pour le Forum Libération

 

Acte II. C’est cette fois une bijouterie du 6ème arrondissement qui est cambriolée samedi matin. Vers 8h, trois malfaiteurs armés et cagoulés pénètrent dans la boutique « FG Joaillerie » au 36, cours Roosevelt, à côté du Théodore. Ils font main basse sur plusieurs pièces exposées, pour un montant exact encore inconnu mais apparemment très conséquent, de l’ordre de plusieurs centaines de milliers d’euros selon une source judiciaire. Aucun blessé n’est à déplorer. C’est le deuxième hold-up dont la bijouterie est la cible, en l’espace de quelques mois.

 

holdup3.jpg Acte III, en Isère cette fois. Samedi soir vers 19h, alors que des clients se trouvent encore à l’intérieur, trois hommes munis d’armes de poing font irruption dans un magasin de dépôt-vente situé à Echirolles, dans la banlieue de Grenoble. Les braqueurs s’emparent de la recette du jour et de  bijoux de valeur avant de prendre la fuite à pied. Le montant du butin n’est pas encore évalué. Durant l’attaque, l’un des malfaiteurs a frappé un employé de la boutique au visage. "Légèrement blessé", il a été hospitalisé.

 

Depuis un an, on dénombre dix-sept attaques de nature similaire dans la région lyonnaise. Toutes avec des modes opératoires très audacieux souvent en plein jour et avec des malfaiteurs (à priori des petits caïds de banlieue) lourdement armés. Malgré plusieurs arrestations ces derniers mois – une dizaine de malfaiteurs présumés sous les verrous – la série continue. De quoi inquiéter et lasser les commerçants, et finir par ridiculiser les gros bras de la police judiciaire… Quant à l’hélico gadget promis par Brice Hortefeux, on l’attend toujours !

 

 

 

 

 

 

1 Commentaire

  1. GF

    Il gesticule autant que son ami de trente ans. Avec les mêmes résultats !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

jeudi 18 avril

Saint Parfait


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…