Par Marco Polisson

Avis aux amateurs. Avant de ficeler et d’expédier par vélo-porteur le cadeau de naissance de la petite Doucet, merci de lire avec attention les précautions d’emploi, ci-dessous. Un nouvel épisode de la série #Lyon écolo.

Depuis la nuit des temps, il en est ainsi. Chez les humains, naissance rime avec présents. Qui peuvent être à double détente : adresser un message de bienvenue au nouveau venu et/ou s’attirer les bonnes grâces des géniteurs. Le cas qui nous concerne est un cas particulièrement sensible puisque s’agissant du quatrième enfant de Grégory Doucet, l’éphé-maire écologiste de Lyon.

L’annonce de la naissance de la petite Doucet (sans visage, ni prénom) n’a pas suscité l’enthousiasme attendu par la secte verte qui comptait bien se refaire la pastèque avec cette nouvelle, après une grossesse de polémiques non-stop. Si l’on remonte le calendrier avec notre boulier jusqu’à juillet dernier, on peut sans peine deviner la date à laquelle la petite graine verte a été posée. Nous l’appellerons donc Victoire.

Gérard et Caroline Collomb ont accueilli Camille le 28 décembre 2007 – Photo exclusive Lyon People

Sur les réseaux sociaux des médias grand public qu’affectionnent les Lyonnais (Scoop, Lyon Mag, Tonic Radio…) comme sur les sites plus affutés, l’heureux évènement tout comme le congé paternité ont été systématiquement moqués et brocardés par les internautes. Il est loin le temps où la naissance des petites Clémence et Camille Collomb plongeait Gégé, Caroline et le tout Lyon sous un voile d’état de grâce (photo ci-dessus).

Toujours est-il que bébé Doucet est dans son couffin, et qu’il faut faire bonne figure en termes de cadeau.

Si la tâche semble assez simple pour les membres de la secte verte qui vivent de graines de courge et d’eau municipalisée du robinet, elle s’avère beaucoup plus complexe pour les nouveaux amis des Verts, collabos de la première heure et accrocs des marchés publics. C’est à destination de ces derniers que nous avons rédigé la notice ci-dessous.


« Chers courtisans, il ne faudrait pas que votre entreprise de fayotage tourne au fiasco, ce serait trop ballot. Soyez attentif et pertinent dans vos choix et gardez-vous bien de tout faux pas car il sera considéré à la nurserie de la mairie centrale au mieux comme une maladresse, au pire comme une provocation.

Après avoir pris connaissance des notices – l’autorisée et l’interdite – ayez bien en tête avant d’acheter votre cadeau que tout ce qui se rapporte de près ou de loin à l’espace et à la liberté est formellement proscrit : les machines à rêves, les petits princes qui se baladent dans les étoiles, les avions – même en papier -, les bateaux – même à voile – ne sont pas autorisés… dans l’imaginaire sectaire vert.

Voilà qui est dit. Plutôt que de commander sur Amazon, allez faire un tour au Bonhomme de Bois – excellente maison qui n’a pas attendu l’arrivée des écologistes pour conquérir le cœur des Lyonnais – et gardez en mémoire que Victoire Doucet – qui n’a rien demandé à personne – va en prendre pour au moins 20 ans… Pour nous les Lyonnais, plus que 5 ans à tenir ! Forza »