Par Jocelyne Vidal

Nikos Aliagas a fait appel à Romain Houg, le plus lyonnais des galeristes parisiens, pour accrocher au Domaine audois de l’Hospitalet, une série de photos noir et blanc sur le thème de L’Epreuve du temps.

« Accompagner des artistes en vue d’expositions institutionnelles me fait renouer avec le travail accompli dès mon adolescence, dans la galerie créée à Lyon en 1996 par mes parents ». Passionné par le contact avec des artistes qui l’immergeaient au cœur de la création contemporaine, Romain a beaucoup appris de Stéphane Braconnier et plus tard, de Jeanne Susplugas.

Producteur et défenseur de la jeune création contemporaine, l’esthète cultive la convivialité sur des cimaises où il a à cœur de vous faire vibrer pour des œuvres accessibles à partir de 100 euros. Voir ses jeunes protégés avoir les honneurs des grandes galeries, c’est le rêve le plus cher de Romain pour 2040.

Continuer à travailler à Paris, à 500 mètres du Musée Picasso, ne l’empêchera pas d’ouvrir une succursale lyonnaise de la Galerie Houg, « histoire de revenir vers nos publics historiques ».

Né le 24 mai 1983 à Saint-Etienne
Scolarité : Lycées Saint-Louis, Saint-Bruno à Lyon et Immaculée Conception de Villeurbanne. Sciences U Lyon.
Diplômes : Baccalauréat, BTS Action Commerciale
Job actuel : Directeur de galerie et agent d’artistes plasticiens

>Dossier complet « Jeunes décideurs Lyon 2040 » à retrouver dans le magazine Lyon People de septembre 2020