Par Morgan Couturier

Sa carrière semble faite pour s’écrire ici. À Gerland, cette terre illuminée par le ballon rond, où baignent aujourd’hui les couleurs de l’Ovalie.

Un clin d’œil à son parcours, lui qui petit, fut tenté par les plaisirs du foot, avant de succomber aux joies du rugby dépeints par un certain Raphaël Saint-André, réputé proche de son oncle Olivier (Trompette pour les intimes). « Ça m’a vraiment plu », se souvient-il, à l’heure de raviver les souvenirs de ses premiers matchs, disputés sur les prés verts de l’Arcol, à Ecully.

Puis comme son talent, la passion n’a eu de cesse de s’enflammer. Alors alerté par les talents du jeune ailier Ecullois, le LOU ne se fit pas prier pour recruter cette pépite de 13 ans. « Je me suis dit, je vais progresser et voir où ça va me mener », évoque-t-il. Doté d’un potentiel hors normes, Nathan Farissier ne mit pas longtemps à revêtir le maillot bleu. Comme en février dernier, où pour sa première sélection avec les moins de 20 ans, le Lyonnais s’offrit un essai face à l’Italie.

« C’est la première fois que je jouais avec autant de public. Ça motive ! Depuis, le LOU s’est encore plus intéressé à moi et j’ai signé un contrat espoir pour deux ans », relate-t-il. Aujourd’hui considéré comme le futur des Rouge et Noir, Nathan Farissier rêve logiquement de « premières feuilles de matchs ».

« La transition est importante, les entraînements sont plus rythmés. Mais nous sommes vraiment bien intégrés. Les aînés ne sont pas avares de conseils, ils les donnent », soutient-il, avec l’espoir un jour de jouer à leurs côtés. À Gerland ou en Bleu.

Nathan Farissier
Né le 20 avril 2001 à Lyon
Scolarité : Lycée La Martinière Monplaisir (2017-2019), Université Claude Bernard Lyon I (2019)
Diplôme : Baccalauréat scientifique (2019)
Job actuel : Contrat espoir LOU Rugby

>Dossier complet « Jeunes décideurs Lyon 2040 » à retrouver dans le magazine Lyon People de septembre 2020