Par Morgan Couturier

Le temps, c’est de l’argent. Ce proverbe vieux comme le monde n’est pas près de disparaître. Bien au contraire, tant Cédric Bernard et son entreprise Proovstation se chargent de le maintenir au gout du jour.

Là, installé sur son bureau, son « Innovation Awards » acquis lors du dernier CES (Consumer Electronics Show, ndlr) de Las Vegas, tend à le prouver. Une reconnaissance internationale pour ce tout jeune trentenaire, emporté depuis trois ans dans un projet futuriste d’arche automobile, dont la vingtaine de caméras permet en à peine trois secondes, de scanner tout un véhicule et d’en définir les moindres dégâts.

« Je suis né dans l’automobile » assure cet ingénieur, l’esprit toujours bloqué sur 100 à l’heure. Si bien qu’aujourd’hui, rien ne semble arrêter le PDG de cette société de 50 employés, dont le camp de base se partage aujourd’hui entre la rue Edouard Herriot, Bourg-en-Bresse, Paris et… Atlanta. « Nous sommes déjà présents dans 13 pays européens et en Afrique du Nord. Cette année, on doit installer 100 machines supplémentaires », précise-t-il, alors que son arche se restreint, pour l’heure, au scan de 70% du parc automobile.

Loin de vouloir ralentir la cadence, Cédric Bernard vise donc le 100%, avec pour finalité, une transformation profonde de l’écosystème actuel. Et un objectif ultime : devenir « le standard de l’inspection automobile » !

Cédric Bernard
Né le 11 juillet 1990
Scolarité : Novancia Business School Paris (2011 – 2014)
Diplôme : Autodidacte
Job actuel : PDG de Proovstation

>Dossier complet « Jeunes décideurs » à retrouver dans le magazine Lyon People de septembre 2020