Texte : Eva Bourgin. Créé par trois étudiants de l’Institut Paul Bocuse, le bistrot franco-italien Frazarin propose des menus authentiques dont les saveurs mêlent deux cultures complémentaires.

Le goût de l’inattendu emmène les papilles au sommet de l’excellence gastronomique. Un voyage exquis dont ses racines puisent leur origine sur les terres françaises et italiennes. Un mélange divin que propose, depuis septembre 2021, le bistrot Frazarin. « On a envie de rassembler le meilleur des deux cultures. On veut faire voyager les clients à travers nos plats mais aussi avec l’histoire de la création du bistrot », explique l’un des fondateurs Maxence Musy, jamais très loin de ses deux associés Harold Imbault et Quentin Paley.

Le trio puise son authenticité dans la simplicité des choses, la passion et l’amitié.

Issus de l’institut de Paul Bocuse, ces amoureux du faire-plaisir ont d’abord été formés ensemble en 2010. « Je les connais depuis 15 ans, ce sont des amis très proches. En 2018, j’ai eu cette idée de créer le bistrot et je leur ai proposé. Nous sommes différents mais très complémentaires », précise celui dont les compétences managériales ont d’abord profité au So House and Co à Londres et au Sofitel de Bellecour.

Malgré cette envie commune, le projet se heurte aux caprices du Covid-19, Frazarin ouvre la première fois le jour du deuxième confinement en octobre 2020. « On a fermé nos portes le lendemain mais on s’est adapté. On a livré des plats pour les fêtes de fin d’année. On était sur Deliveroo et on a fait des évènements privés », précise-t-il. Après quelques tempêtes, Frazarin dévoile, et pour de bon, ses 35 places assises le 9 juin 2021.

Parmi les plats phares, veloutée de tomate, pâtes et mille feuilles

 Dès les premières secondes, la magie opère et laisse place à une créativité sans appel, à commencer par le décor imaginé par Pierrick Etellin de l’agence Boorbol. « Ici, on a 9 œuvres accrochées au mur qui font écho au personnage Frazarin, créé pour notre storytelling », explique-t-il. Figure emblématique du bistrot, il naît dans les années 20 et part en Italie apprendre la cuisine aux côtés de sa grand-mère. Quelques années après, ce passionné du goût revient en France et ouvre son bistrot à Paris.

Une imagination débordante qui se poursuit dans les plats dont les saveurs imaginées et cuisinées par le chef Harold allient la cuisine franco-italienne. « Le menu du midi change toutes les semaines, on le retrouve entre 16 et 24 euros. Celui du soir à 36 euros varie toutes les 3 semaines. Il est plus travaillé », précise-t-il. Outre les produits locaux, ces amateurs de sommellerie se plaisent à collaborer avec des vignerons de la région pour proposer une carte de vin généreuse.

Servis avec le sourire par Maxence et Quentin, les plats semblent bel et bien combler l’appétit… de l’entrée jusqu’au dessert, leurs saveurs parlent à tout le monde… que l’on soit d’ici ou d’ailleurs !

@lyonpeople Frazarin 🇮🇹 bistrot franco italien à Lyon #restaurant #italie #italy #france #gastronomie #lyon #lyonpeople ♬ Come Prima – Tito Puente And His Orchestra & Abbe Lane

 

Frazarin
23, rue de Condé – Lyon 2
Tel : 09 82 39 92 73