Par Marco Polisson

(Mis à jour à 12h) La venue du président de la République dans notre métropole, mardi 16 juin 2020, et le choix du site pharmaceutique de Marcy l’Etoile ne doivent rien au hasard.

Depuis la révélation de la visite présidentielle par nos confrères de Challenges, les supputations vont bon train. Ce qui est désormais certain, c’est qu’Emmanuel Macron est attendu mardi sur le site de Sanofi Pasteur et qu’il « va faire des annonces fortes ».

Dans les milieux scientifiques et médicaux lyonnais, il ne fait aucun doute que les annonces en question concerneront la mise sur le marché d’un vaccin contre le coronavirus. Les laboratoires de recherche de Sanofi Pasteur de Marcy l’Etoile sont justement mobilisés depuis des mois dans cette course mondiale, dans laquelle ils font face à leurs concurrents américains et chinois qui testent depuis quelques jours leur propre vaccin.

Alors que BioMérieux s’est lancé avec succès dans la production des tests de dépistage, les laboratoires Sanofi indiquent être « en première ligne des programmes de recherche d’un vaccin contre le Covid-19, en collaboration avec les autorités de santé et des partenaires internationaux. Sanofi Pasteur, l’entité mondiale Vaccins de Sanofi, basée à Lyon, travaille actuellement sur deux pistes de vaccins contre le coronavirus SARS-CoV-2, faisant appel à deux technologies différentes :

– Un vaccin à base de protéines recombinantes, en s’appuyant sur ses recherches antérieures sur le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et sa plateforme technologique de vaccination grippe. Pour accélérer ce développement, Sanofi Pasteur s’est associé au ministère américain de la Santé et des Services sociaux.

Dans ce cadre, Sanofi et GSK ont annoncé une collaboration sans précédent et mettent en commun leurs ressources en vue de développer et de distribuer ce vaccin dans des quantités suffisantes.

– Un vaccin à ARN messager (ARMm), dans le cadre d’une collaboration avec Translate Bio. Sanofi et son partenaire étudient conjointement plusieurs candidats en vue de l’entrée en phase clinique d’un vaccin sûr et efficace contre le coronavirus. »

Le premier labo qui dégainera son vaccin touchera le jackpot vu l’ampleur de cette pandémie mondiale alors que tous les pays craignent d’avoir à subir une seconde vague dès les premiers froids revenus.

« A l’issue de cette visite, le Président de la République prendra la parole. Ce déplacement sera suivi par une visioconférence avec les représentants des laboratoires privés qui se déroulera à 17h00 au Palais de l’Elysée. Cette réunion aura pour objet d’échanger sur l’état de la recherche et les principes qui doivent guider l’action dans la recherche et la production du vaccin comme l’accès global, la juste rémunération et les répartitions des capacités de production. » précise la préfecture du Rhône.

Les drapeaux tricolores et lyonnais flotteront-ils sur le vaccin du covid 19 ? Réponse mardi !