Azouz Begag renonce à briguer la tête de liste MoDem

6 décembre, 2007 | DERNIERE MINUTE | 0 commentaires

azouz_abandon Azouz Begag, ex-ministre du gouvernement Villepin, renonce à être candidat à la tête de liste MoDem (Mouvement Démocrate) aux municipales à Lyon, a-t-il indiqué mercredi à l'AFP.

 

Azouz Begag, qui avait annoncé sa "candidature à la candidature" fin septembre, après avoir recueilli 14,74% au 1er tour des législatives dans la 3ème circonscription du Rhône, laisse donc Christophe Geourgeon, délégué départemental de l'UDF-Modem, briguer seul la candidature. Les adhérents lyonnais du MoDem devaient voter jeudi, à titre consultatif, pour dire s'ils souhaitaient à la tête de leur liste municipale MM. Begag ou Geourgeon, seuls à avoir passé le cap des 80 parrainages requis par les instances départementales du parti. "J'ai décidé ça hier (mardi), alors qu'était prévu au même moment un pseudo-débat (avec Christophe Geourgeon). Tout n'est que « magouilles », et je ne pouvais pas jouer ce jeu", a-t-il affirmé à l'AFP. L'ancien ministre délégué à la Promotion de l'égalité des chances accuse le "système Mercier" de "tricheries et de vilenies", allusion au président du conseil général du Rhône et président du groupe UDF au Sénat, Michel Mercier, qui, selon lui, lui met des bâtons dans les roues depuis l'annonce de sa candidature. "Je leur ai dit: gardez-le (Michel Mercier) et faites sans moi", a ajouté Azouz Begag, "désabusé" par cette situation. "Il y a quelques mois, j'étais un héros, on me demandait de participer aux meetings des candidats du MoDem après avoir assisté à ceux de François Bayrou, et aujourd'hui je suis devenu un mouton noir", a-t-il poursuivi sur un ton amer. M. Begag, absent au congrès fondateur du MoDem le week-end dernier à Villepinte (Seine-Saint-Denis) car "malade", a souligné que François Bayrou lui avait demandé la semaine dernière de "modérer ses attaques contre Michel Mercier et de s'entendre avec lui". "Pour autant, je n'abandonne pas la politique, mais je termine mon livre qui s'intitulera « La guerre des moutons », qui sortira en février 2008 et sera la suite d' « Un mouton dans la baignoire »", a conclu M. Begag. Il dit n'avoir pas encore décidé à quel candidat en lice à Lyon il apportera son soutien.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

lundi 24 juin

Saint Jean-Baptiste


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…