Scandale Hubside Store. Son PDG Sadri Fegaier fait l’objet d’une enquête

19 janvier, 2023 | BUSINESS NEWS | 20 commentaires

Texte : Morgan Couturier – (Mis à jour le 6 février 2023) Présenté comme le plus jeune milliardaire de France, Sadri Fegaier et son enrichissement suspect sont l’objet d’une polémique nationale.

A la tête des boutiques Hubside Store, pointées du doigt par de nombreux consommateurs lyonnais et hexagonaux pour ses méthodes commerciales douteuses et des prélèvements bancaires non désirés, l’entrepreneur fait l’objet d’une enquête de la part de l’émission Envoyé Spécial de France 2. Il en ressort que vu l’ampleur de la polémique désormais nationale, on a du mal à comprendre que des consommateurs se fassent encore piéger.

En effet, la scène n’a pas changé, les boutiques n’ont pas fermé, preuve que la maison mère d’Hubside Store reste solide. Mieux, son PDG, Sadri Fegaier voit sa fortune progresser de jour en jour, grimpant aujourd’hui à 2 milliards d’euros, selon le site challenges.fr. Et pourtant, depuis notre enquête en mars dernier, les plaintes des consommateurs contre ses boutiques, ne cessent d’affluer partout sur la toile.

Arnaque à l’assurance et prélèvements frauduleux

La raison ? Le mode opératoire de cette enseigne du groupe Indexia lié à la compagnies d’assurances SFAM (le produit n’est pas le téléphone mais l’assurance qui s’y colle) née à Romans sur Isère (26), attractive pour le prix au rabais de ses téléphones reconditionnés, mais très largement critiquée pour ses assurances et ses prélèvements jugés frauduleux par de nombreux clients.

Pour redorer son image, Indexia Group achète des articles sponsorisés dans le Parisien et le JDD. Les consommateurs n’y voient que du feu…

Leurs accusations d’escroquerie « supposée » ont pris une telle ampleur qu’elles sont remontées jusqu’à Paris. Leur résonnance va jusqu’à interpeller la presse nationale. À commencer par France 2, dont l’émission Envoyé Spécial s’attarde ce jeudi 19 janvier 2023, sur « la réussite » controversée de l’entrepreneur multimédia.

Dès 21h10, la présentatrice Élise Lucet et ses reporters Olivier Sibile, Alex Gouty et Benoît sauvage, enquêtent ainsi sur ce self made man « adulé par ses salariés et dénoncé par des associations de consommateurs ». De quoi espérer de nombreuses révélations, et peut-être aider de nombreux Lyonnais dans leur quête de réparations.

(Mise à jour du 6 février 2023)

Manifestation devant les sièges du groupe Indexia
Les victimes organisent une manifestation devant les sièges principaux Hubside et Indexia (1, rue Camille Claudel, Romans sur Isère, et avenue Kleber à Paris) le 16 février 2023 à 10h « afin d’obtenir remboursement, gain de cause et dédommagement des préjudices subis ».

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

20 Commentaires

  1. Gérard Guérit

    Comment cet escroc notoire peut-il ne pas être encore en prison? Le reportage d’Elise Lucet est intéressant mais n’a pas donné la véritable explication de fond. Une fois qu’ils possèdent votre RIB, ils les dupliquent sous le nom de sociétés bidon, mais toutes domiciliées au siège de la SFAM. Ensuite, ils vous porposent des contrats par mail que vous n’ouvrez pas et/ou qui finissent dans les SPAM, et si vous n’avez pas répondu au bout de 30 jours, ils considèrent que vous êtes d’accord, et c’est parti pour le grand délire, pour peu que vous ne suiviez pas vos comptes bancaires au jour le jour.

    Réponse
    • Johnny Cleg

      Je voudrais juste relativiser un peu car je travaille là bas depuis 1 an.
      Certes j’ai démissionné car globalement je trouve que c’est une mauvaise gestion, et je ne veux pas participer à ça.
      Mais beaucoup de personnes travaillent honnêtement là-bas.
      Est-ce vraiment une escroquerie à grande échelle ou des maladresses de gestion ?
      A voir.
      Et les journalistes montrent ce qu’ils ont envie de montrer.
      Évidemment il y a des choses qui sont inacceptables (prélèvements de plusieurs mois à l’avance, ajout de prestations sans receuillir le souhait du client) , alors je quitte cette boite mais c’est dommage, il y a aussi des trucs bien (recyclage de téléphone, etc)
      J’apporte mon soutient à tous les salariés.

      Réponse
      • Anonyme

        Des centaines de personnes ( des milliers ) sont clairement abusées. Il s’agit parfois de personnes en situation critique. Le reportage est prudent et prends de précautions. le cas de la première personne qui témoigne c’est le mode de fonctionnement typique. Un contrat mineur puis plusieursautres qui viennent s’ajouter sans le consentement des « clients ». J’attends des réponses aux 5 recommandés transmis depuis Mai dernier aucune reponse. Pour l’anecdote ils ne signent même plus les Ar. Les salariés sont forcément complices.

        Réponse
        • GLOMOt Roland

          je viens de m’apercevoir du même procédé et cela dure depuis septembre 2021 des petites sommes puis plus importantes et de plus en plus fréquemment ont été prélevées sur mon compte je viens de faire opposition

          Réponse
      • Patrick Magnin

        Les gens qui y travaillent savent parfaitement que le but de cette structure est d’escroquer des pigeons. Ils ne sont donc pas des employés mais des complices, qui seront à poursuivre en Justice.

        Réponse
      • Anonyme

        merci pour ce message qui decrit parfaitement le mode opératoire de cet escroc, vu l ampleur de cette escroquerie et les milliers de victimes touchées, si ce bandit est toujours en liberté et continue à nuire en toute impunité, c’est qu il est protégé par les plus hauts sphères politiques et dirigeantes.
        honte à notre état soit disant de droit et à notre république. Ma voisine qui s est fait dérober 2500 euros par la Sfam à saisi la dgrfip, comme toute réponse cette dernière lui a suggéré de continuer à réclamer son dû à la sfam…
        où est notre justice ?

        Réponse
      • kakren

        Même si cette société à des côtés certainement sympa pour ses salariés , n’en reste pas moins que , hors travail des médias, plusieures plaintes , la direction générale de la répression des fraudes colle aux basques du pdg fondateur ,ce n’est pas pour rien !! je pense qu’il doit répondre de ses actes frauduleux devant la justice , il ne peux continuer à mener grand train
        sur le dos des gens lambda ,on ne peux indéfiniment voler les gens sans impunité !!
        le problème ,c’est que ce monsieur est devenu très riche et nous sommes en France pays
        leader mondial en matière d’investissement !

        Réponse
    • Mira eric

      bonjour
      pour ma part j’ai subi des prélèvements abusif et frauduleux de la par de ces escrocs j’ai acheté un téléphone en novembre 2019 et de puis je n’arrête pas d’être prélèvements 2fois voir 2 fois par jours avec des prélèvements qui vont de 4 € à 74.99 avec un montant global de 4771€ et il se permet de passer à la tv et il n’est pas inquiète tout va bien vive la justice

      Réponse
    • Fab.

      Le plus étonnant malgré différents procès et le fait que les agissements frauduleux des sociétés de Sadri Fegaier soient notoirement connus d’aujourd’hui, c’est que les autorités françaises n’aient pas encore interdit les activités illicites de ce Monsieur comme l’a fait la Belgique par exemple.

      Réponse
    • Anonyme

      par ailleurs interview hier tout simplement hallucinante, d’après lui tout va bien dans le meilleur des mondes !!!! juste affligeant

      Réponse
  2. Guillon

    Bonjour
    Victime de la Sfam il y a 4 ans via Smartphone recycle, une enseigne du groupe, il m’a suffi d’annuler 1 an de prélèvement via ma banque car le mandat signé est un BtoC,. Si vous vous en apercevez faites opposition sur les 12 derniers mois !!!
    Comme ils sont en tord aucun pb .

    Réponse
  3. enzo.r

    Bonjour, j’ai travaillé pour cette boite pendant un peu plus de 3 ans, et je dois dire que j’ai failli faire un burn out tellement j’allais au boulot avec la boule au ventre sur les 2 dernières années. J’ai commencé à faire de la rétention de client suite à des achats chez Fnac à l’époque où ils avaient encore leur partenariat avec cette enseigne. Nous proposions alors des assurances d’environ 15 € par mois par mois et au fur et à mesure des mois qui passaient, du fait nous étions déjà en possession du rib du client, la société à commencé à prélever des options à leurs clients en les informant avec un simple mail qui atterrissait dans les spam à 95%) qu’en cas de non opposition par téléphone, ils seraient automatiquement prélevés. Au bout de quatre ans, un client qui avait souscrit à une offre à 15 € par mois pouvait alors se retrouver prélevé d’environ 450 € par mois (non, ce n’est pas une blague). Il faut savoir que la fortune de cette entreprise est construite sur un système bancaire. Tout est fait pour avoir le Rib du client, et lorsque la société SFAM INDEXIA ou HUBSIDE l’obtient, alors ils se servent comme il le souhaitent. L’argent prélevé au client est alors sur le compte de cette société et génère des intérêts considérables. Lorsque le client s’aperçoit des prélèvements, tout est mise en place à fin que le remboursement de son capital prenne le plus de temps possible. Les fameux 4 niveaux (ou 4 appels).
    Par contre la société, elle conserve effectivement les intérêts générés grâce au prélèvement effectués sur le compte de ses clients.
    Ce qui m’a fait quitter cette entreprise, c’est le remords d’entendre tous les jours des personnes pleurer au téléphone car on leur a ponctionner la totalité de ce qui leur restait sur leur compte bancaire pour se nourrir pour vivre tout simplement simplement.
    Les nombreux client qui vous insultent (et qui sont dans leur droit) également par téléphone rend ce métier plus que désagréable. Le sentiment également de participer à une vaste escroquerie pour enrichir un homme qui finalement n’est devenu au fil des années qu’un pion de sa propre société et qui doit sûrement produire d’énormes dividendes à cause de la pression que doivent lui imposer les différents groupe d’investisseur ayant pris le contrôle de ce groupe.
    Cette entreprise génère plus d’arrêts maladies et de dépressions que beaucoup d’entreprise du secteur. Les costume/cravate et les tailleurs ne sont que des bleu de travail, et les grosse rémunérations sont à plus de 50% des primes qui sont donnés suivant l’humeur du manageur de plateau, suivant le copinage surtout.
    Cette entreprise devrait simplement fermer ses portes, l’argent ne fait pas le bonheur et les salariés s’en rendent compte rapidement lorsque leur humanité reprend le dessus.

    Réponse
  4. Anonyme

    Je suis victime de cette escroquerie depuis mars 2020 plus de 3200€ de prélèvements sur mon compte !

    Réponse
  5. Anonyme

    Victime des agissements frauduleux de ce groupe (prélèvements SFAM puis carte FORIOU), je n’ai pu obtenir le remboursement des sommes indûment perçues qu’en me joignant à une action de groupe de plaignants organisée par le magazine « Que choisir »

    Réponse
  6. VL

    mais qu’est-ce qu’on attend pour les mettre hors d’état de nuire ?
    Hubside n’est qu’ une vaste escroquerie en bande organisée. Regardez la définition, cela correspond.
    J’espère que SF et les cadres supérieurs vont vite se retrouver sous les verrous.
    Faillite dans les 6 mois à mon avis.

    Réponse
    • Anonyme

      Indexia acculée renonce à l’assurance avant que les autorités de contrôle ne l’interdisent elles mêmes. Un pas dans la bonne direction. En espérant que certains d’Indexia vont finir sous les verrous prochainement

      Réponse
  7. Botella Pascal

    usurpation d’identité prélèvements abusifs à hauteur de 4600euros impossible de se rembourser des employés formés pour escroquer cette entreprise hubside continue à faire des victimes

    Réponse
  8. Anonyme

    Non seulement, ce sont des escrocs qui volent des personnes agées mais en plus, ils ne tiennent pas leur parole quand ils vous disent qu’ils vont nous rembourser. J’attend toujours 4707€ depuis 1 an. A chaque fois, c’est oui ou alors le silence. Des gens qui n’en ont rien à faire de leurs « clients »….

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

dimanche 23 juin

Sainte Audrey


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…