Près de Lyon. Limonest va accueillir 7 nouvelles étoiles hôtelières

27 avril, 2021 | BUSINESS NEWS | 0 commentaires

Par Eva Bourgin

Deux nouveaux établissements hôteliers éclaireront bientôt le bassin économique autour de Limonest. Attendus fin juin 2021, l’hôtel 4* Golden Tulip et son homologue 3*, le Kyriad Lyon Ouest proposeront alors une large gamme de services consacrée au monde de l’entreprise.

La zone tertiaire de Limonest n’avait pas vu d’érection hôtelière depuis les années 90. Une éternité qui sonne aujourd’hui comme un temps révolu. Dirigé par Pierre-Frédéric Roulot, le groupe hôtelier français Louvre Hôtel a en effet, opté pour un changement de décor drastique, sur les terres du maire Max Vincent. De fait, d’ici fin juin, deux nouvelles enseignes brilleront au cœur de la zone d’activité de la Techlid, à savoir le Golden Tulip et le Kyriad Lyon Ouest, respectivement estampillés 4 et 3 étoiles et tous deux dirigés par Franck Gascoin.

Deux entités qui, dans les faits, seront finalement rassemblées un seul et même point, établi rue de Sans Souci, au cœur de l’imposant parc de concessions automobiles de la ville et à quelques mètres seulement du siège de Blédina. Séminaires, repas, logements, nombreux étaient les besoins de ces professionnels. Ils seront assouvis, ces derniers faisant office de parfaits représentants à cette « clientèle business » recherchée par Louvre Hôtel.

Deux enseignes différentes mais complémentaires

Bien conscient de ce potentiel économique local, le groupe hôtelier n’aura pas lésiné sur les moyens, soit « plusieurs dizaines de millions d’euros » destinés à séduire ces potentiels visiteurs. Une volonté incarnée par l’architecture moderne et attractive de ce complexe hôtelier de 10 000m2, dessiné par l’agence Soho Atlas Fine et l’architecte lyonnais Patrick Miton.

Un seul édifice, qui pourtant répondra à deux demandes distinctes. Avec ses quatre étoiles, le Golden Tulip brillera sur le thème du voyage, quand l’hôtel Kyriad sera reconnaissable par son style plus naturel et décontracté. Une véritable complémentarité et un réel avantage pour le site vu par ses créateurs, comme « un lieu où il fait bon vivre », doté d’un service généreux. Et ce, dès la bienvenue. Voici ce qu’il faut retenir.

GOLDEN TULIP

Une réception animée, rythmée par la cuisine du chef Julien Ducoté. La première impression étant souvent la bonne, le Golden Tulip fait l’effort d’être remarqué… dès son entrée. La réception sera ainsi dotée d’un bar lounge et d’un baby-foot, voués à créer des souvenirs autour du partage et de la convivialité. Et puisque le sport ouvre l’appétit, le chef étoilé, Julien Ducoté et son équipe ont été sélectionnés pour prendre possession du lieu, de manière à proposer un buffet semi-gastronomique, articulée autour de produits locaux. Des plats préparés dans une cuisine ouverte, que les clients pourront déguster en intérieur ou sur l’une des deux terrasses, au même titre que les nombreuses bouteilles nichées dans le bar à vins du restaurant. « L’Hôtel espère accueillir jusqu’à 230 couverts par jour », précise Romain Doreau, responsable du développement commercial.

89 chambres au style moderne et chic. Tout le monde le sait : sans sommeil, il n’y pas de réussite. Avec ses 89 chambres, définies autour d’un prix moyen de 130 euros, le Golden Tulip souhaite proposer un véritable cocon hors du temps, isolé des perturbations du périphérique voisin. Chambres standards, supérieures, deluxe ou encore juniors suites, les quatre catégories de couchage disposeront, malgré tout, et sans exception, d’une terrasse extérieure. Allant de 25 m² à 50 m², les chambres se différencieront surtout par les potentiels accès aux différents services de l’hôtel. Situées au 5e et dernier étage, les trois chambres Junior Suite bénéficient par exemple, d’un accès gratuit à l’espace détente et au spa de l’établissement.

.

Un spa de 1500m² dans un espace dédié à la détente. Imaginé autour de 1500m2, celui-ci a vocation à mettre en avant un véritable un espace de relaxation, placé sous la responsabilité de l’enseigne LV Riviera Spa, et composé d’une piscine intérieure chauffée, de quatre cabines de soins estampillés Cinq Mondes, d’un sauna, d’un hammam ou même de douches sensorielles. L’idéal pour apporter calme et sérénité, alors que les plus motivés pour se dépenser plus amplement à l’intérieur d’une salle de sport à 50m2.
À noter que comme pour l’espace restauration, les visiteurs extérieurs pourront s’y détendre sans réservation en parallèle. De la même façon, les clients de l’hôtel Kyriad seront également les bienvenus, au bénéfice de certaines options. « Les deux hôtels sont différents, mais complémentaires, l’accès aux services de l’un profitera à l’autre, et inversement », précise l’assistante de direction, Gabriella Dessez.

Six salles de séminaires sur le thème du voyage. Le Golden Tulip ne s’arrête pas là. En plus des chambres, la structure se dote de 450m2 de salles de séminaires. L’hôtel en comptera six, de 30 à 250m2 (divisible en trois). Tokyo, Bora Bora, Amazonie, Londres, Marrakech ou encore Mumbai, chaque pièce se verra alors attribuée une dépaysante destination. Pour pousser encore plus loin cette envie de voyager, le chef maison doit y adapter ses préparations, afin de coller au plus près avec la salle retenue et son appellation.

KYRIAD

De son côté, l’hôtel Kyriad s’affiche avec 90 chambres. Une offre hôtelière plus décontractée, mais qui saura tout autant ravir ses convives, voilà un résumé concis du futur hôtel Kyriad Lyon Ouest, lequel affiche une chambre de plus que son voisin, pour porter son compteur à 90 couchages. Ces derniers, teints de bleu cassé ou vert amande, seront eux, divisés en deux catégories seulement : standard ou supérieur. Le prix moyen devrait se situer autour de 90 euros.

Un Beer Bar et un salon de coiffure à disposition. Volontairement plus relâché, l’hôtel Kyriad aspire à revendiquer quelques atouts propres à son image, en témoigne l’installation d’un Beer Bar à même le rez-de-chaussée. Concept propre au Louvre Hôtel, il proposera de multiples bières locales, quand les clients qui souhaitent se rassasier pourront se satisfaire d’une offre snacking.

Gérée elle aussi, par le chef Julien Ducoté, cette offre street-food devrait s’articuler autour de mets frais, rapides à consommer, en intérieur (l’hôtel peut accueillir 60 couverts, ndlr), ou sur la terrasse extérieure. À noter que les clients pourront également profiter du séjour pour rafraîchir leur coupe de cheveux, un salon de coiffure devant installer son pop-up shop à l’intérieur même de l’hôtel Kyriad.

 

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

mercredi 24 avril

Saint Fidèle


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…