Par Eva Bourgin

Face à la crise, les commerçants de la Croix-Rousse n’ont pas dit leur dernier mot. Plus de 80 d’entre eux ont rejoint l’association de la Vitrine des Pentes, auteur d’un guide shopping & food disponible dès le 25 mai 2021.

La fermeture des commerces dits non-essentiels laisse comme un goût amer dans les rues du quartier de la Croix Rousse. Loin des pertes de goût et d’odorat, Nelly Sitbon, directrice de l’agence de style Chasseurs d’Influences, a donc décidé de relever la tête. Non sans colère. « Je voulais m’investir pour aider les commerçants du quartier », exprime-t-elle, aidée dans sa mission par trois confrères, Nicolas Tobia, Johanna Benedetti et Myriam Chaperon, elle créée ainsi le guide du Shopping & Food.

Myriam Chaperon, caviste et adepte des bonnes choses, aidera ainsi à la structure du guide, quand Nicolas Tobia, patron du Mumbai Café, et Johanna Benedetti, directrice de la marque de vêtements Les Poupées, tous deux membres d’honneur de l’association Vitrine des Pentes, se chargeront de fédérer les adhérents autour de leur projet.

Un parcours organisé et personnalisable

Une réflexion collective et une intention simple : donner naissance à un guide shopping & Food, réfléchi depuis novembre dernier. Sept mois d’introspection pour finalement aboutir à une carte physique, où sont positionnés 120 établissements classés en 7 catégories (cafés et restaurants, style, alimentation, services, arts et culture, maison et déco et santé et beauté). « Le but est de matérialiser la richesse du quartier en réunissant les activités différentes. C’est une sorte de photo de ce qui existe ici », assure Myriam Chaperon.

Imaginée sous le thème du voyage, cette carte invitera ainsi les Lyonnais et les touristes à découvrir l’âme du quartier si particulier de la Croix-Rousse via 6 parcours distincts. « C’est un clin d’œil au confinement. Puisqu’on ne peut plus voyager, on invite les personnes à se créer des expériences dans notre quartier. Il y a plein de choses à faire », complète Catherine Saccard, membre de l’association Carré Romarin.

Une carte interactive prévue prochainement

Une première étape, mais assurément pas la dernière, tant la sortie prochaine du guide forge cette envie d’aller encore plus loin. Après la carte physique, l’association espère ainsi en créer une deuxième, plus interactive, imaginée sous la forme d’un site internet. Chacun des adhérents pourrait alors mettre à jour sa fiche de description et son actualité.

De bon augure pour la suite, alors que l’investissement fut autant physique que financier. Car si la création de la carte aurait dû coûter 30 000 euros, les adhésions à l’association (facturées 80 euros) et le soutien de la part de la mairie du 1er, ont permis de réduire la facture… D’autant que certaines sommes restent à récolter, une cagnotte participative ayant été mise en place sur le site HelloAssociation.

À un mois de la sortie du guide Shopping & Food, l’association espère donc accueillir de nouveaux adhérents, tous réunis pour un même but : apporter de la vie à ces ruelles tant appréciées… Un long voyage qui bercera les visiteurs autant que les commerçants.

>Plus d’informations sur la page Facebook La Vitrine des Pentes