Par Morgan Couturier

Fermé depuis le 17 mars, le Sofitel Lyon Bellecour a rouvert ses portes ce mardi 1er septembre 2020, en dépit d’une activité pénalisée par l’absence de clientèle étrangère…

« Extraordinaire comme d’habitude » ! Telle est la promesse du Sofitel Lyon Bellecour après six mois de fermeture forcée. Une bonne nouvelle pour les aficionados de cet établissement cinq étoiles, dont les 135 chambres participent à l’attractivité touristique et au rayonnement de la capitale des Gaules.

Et si l’hôtel doit encore jongler avec les conséquences du covid-19, dont les effets premiers sont de le priver de sa clientèle étrangère (soit 50% des réservations, ndlr), l’enseigne haut de gamme du groupe AccorHotels entend repartir du bon pied dès à présent, au gré d’une remise en route progressive de tous ses services.

S’appuyer sur la clientèle locale

« La réouverture se passe correctement. En septembre, nous allons connaitre un taux d’occupation de 30%, avec une activité pénalisée par le manque de salons. Mais l’établissement n’est pas en danger, nous allons monter en puissance sur octobre et novembre », assure Jacques Bourguignon, le directeur de l’hôtel niché sur le quai du Docteur Gailleton, dont l’appui de la maison mère, permet de voir l’avenir de manière plus positive.

« Cette crise nous demande de travailler sur une clientèle plus locale », poursuit-il, ce dernier mesurant la chance de profiter du soutien d’un groupe aussi puissant. Il n’empêche, l’établissement aspire à retrouver rapidement le standing qui est le sien, en témoigne l’importance accordée aux protocoles d’hygiène, particulièrement renforcés en raison du contexte actuelle. Lyon placée en zone rouge, l’hôtel ne souhaite pas lésiner sur les moyens de façon à rassurer la clientèle.

La brasserie déplacée au 8e étage, avec un menu du marché à 25€ et 32€

« Tout a changé, mais vous ne remarquerez pas la différence », promet ainsi le palace lyonnais, bien que les modifications apportées à son offre culinaire ne devraient pas échapper aux habitués. La raison en est simple, la brasserie Le Silk, installée au rez-de-chaussée, est appelée à profiter jusqu’au 30 décembre de l’incroyable panorama traditionnellement offert par le restaurant gastronomique, dont l’activité est temporairement restreinte au dîner, et ce, du lundi au samedi.

Le midi, les Trois Dômes s’effacent donc au profit d’un concept éphémère baptisé « Le Bistro Gourmand », théâtre d’un alléchant menu du marché servi au 8ème étage. Brimé pendant des mois, le chef Christian Lherm compte bien se rattraper. Au programme, « des recettes d’inspiration française avec la créativité des tendances actuelles ».

De bon augure pour la suite. Après tout, c’est bien connu, « bien manger est le début du bonheur » !

Sofitel Lyon Bellecour
20, quai du Dr Gailleton – Lyon 2e – Tél. 04 72 41 20 20
> Plus d’informations sur www.all.accor.com