BISTROT JAILLET. Dans le top 50 des meilleurs bouchons lyonnais

20 février, 2024 | BARS & RESTAURANTS | 2 commentaires

Texte : Philippe LecoqMais que vient donc faire un bistrot – appellation revendiquée par les propriétaires – dans notre liste ? Pourquoi pas, simplement, « Bouchon Jaillet » du nom de ses deux capitaines, Didier et Batiste Jaillet ?

Didier le père, qui a taquiné le métier à La Tassée, au Sofitel et au Pub Danois, avant d’aller vendre du vin ailleurs pendant vingt ans… et de revenir sur la ville pour agrandir et relancer avec Christian Têtedoie La Voûte chez Léa, Didier le père donc, n’hésite pas une seconde : « Quand nous avons racheté Le Coq (!) en 2021, nous n’avons pas voulu faire un énième bouchon »

« Ni être taxé de faux bouchon parce que nous allions proposer une bouillabaisse en suggestion. 80% de notre carte est « bouchonnesque ». Mais si nous proposons un foie de veau, une cervelle, nous aurons aussi un rouget. Nous avons l’esprit, pas l’estampille. Même si nous sommes ici peut-être plus bouchon que certains qui utilisent le nom ».

Et voilà. La tarte à la crème. Le débat sur les bouchons, rouvert au bout de trois minutes chrono de conversation.

Sacré Didier ! Combien d’autres maisons devraient aujourd’hui se priver de leurs suggestions ou plats du jour pour demeurer bouchons au sens où vous l’entendez ? Bravo pour votre exigence sémantique. Mais vous l’êtes « bouchon », et en effet peut-être plus que d’autres.

Car rappelez-nous donc où Batiste, le fiston, a fait dix années de gammes ? Chez Arlette Hugon ! Les produits qu’il travaille puisque c’est donc lui le chef, sont-ils frais, locaux pour la plupart ? Oui ! Et vous, cher Didier, qui êtes en salle, avez-vous ce sens de l’hospitalité, de l’accueil, de la phrase aussi, qui fait que vos convives se sentent chez vous comme chez eux ? Oui, j’en témoigne. Il y a un bar ? Oui. Alors désolé, vous en êtes. Et vous servez du beaujolais, vous l’ancien négociant ? Oui, oui et oui.

Alors bienvenue dans ce monde de bouchons à la famille Jaillet père et fils. Chez vous on se régale, le chef est doué et respectueux, l’ambiance est une ode à la convivialité, de la terrasse sur rue en saison – pour ceux qui aiment – à la mezzanine. La carte des vins est juste dingue… Très prudent de réserver, c’est bête mais quand c’est bon il y a du monde…

Bistrot Jaillet
146, rue Vendôme
69006 Lyon
Tel : 04 87 38 27 71

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/philippe" target="_self">Philippe Lecoq</a>

Philippe Lecoq

Correspondant Lyon People
Sa longue expérience de journaliste lui octroie une légitimité naturelle. La ville de Lyon  n’a pas de secret pour lui, alors Philippe Lecoq prend un malin plaisir à nous en conter les meilleurs récits, aussi bien au rayon économique que politique.

2 Commentaires

  1. Michel Godet

    BISTROT JAILLET. Dans le top 50 des meilleurs bouchons lyonnais

    J’apprends ainsi qu’il y aurait 50 bouchons à Lyon…

    Je crois rêver !
    Essayons déjà d’en trouver une douzaine d’authentiques.

    Réponse
    • Coquard

      oui on rêve
      cf l ouvrage cosigne par pierre grison et…Philippe Lecoq… « les bouchons lyonnais »

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

dimanche 21 avril

Saint Anselme


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…