Lyon. Le Pont Wilson bloqué par une nouvelle installation accidentogène des écologistes

30 avril, 2024 | Actualités Politiques | 8 commentaires

Texte : Morgan Couturier Point de passage très fréquenté par les automobilistes qui traversent le Rhône pour rejoindre la Presqu’île, le Pont Wilson fait à nouveau l’objet de travaux de la part de la municipalité écologiste. Un nouvel épisode absurde de la série #Lyonécolo.

Les vacances ont beau avoir été reposantes pour certains, la Municipalité n’a pas chômé pendant ces froides semaines d’avril. Deux ans après la suppression d’une voie de circulation au profit des cyclistes, les écologistes peaufinent un nouveau rétrécissement, dont l’impact n’a pas vocation à calmer les automobilistes.

L’attention des Lyonnais se portant sur d’autres sujets et d’autres priorités, les équipes de Bruno Bernard et Grégory Doucet ont ainsi profité des congés pour imposer nouveaux aménagements routiers. De fait, si des agents s’attelaient tôt le matin à la suppression d’une voie de circulation sur le quai Fulchiron (Lyon 5), d’autres se sont fait remarquer à l’entrée du pont Wilson (Lyon 3).

Derrière les parebrises, s’affiche le stress des automobilistes

En attendant l’arrivée de la voie lyonnaise numéro 1, dont l’interminable construction pénalise déjà la circulation sur les quais Sarrail (lire ici) et Augagneur, les ouvriers se sont ainsi concentrés sur un étrange aménagement. En effet, depuis quelques jours, les automobilistes de la rue Servient, ont remarqué la mise en place d’un rétrécissement à l’entrée du pont, en direction de la Presqu’île et du quai Jules Courmont.

Une installation incompréhensible pour un esprit cartésien, tant celle-ci vise à réduire la voie de droite qu’à ses premiers mètres, avant de rendre au pont ses trois voies de circulation (contre 4 avant 2022, ndlr). « Mais qui s’inscrit parfaitement dans la logique mortifère et sadique de leur politique anti-voitures » observe notre rédacteur en chef Marco Polisson.

Après la voie sans issue du boulevard de Stalingrad, une nouvelle absurdité écologiste impacte la fluidité de la circulation

Résultat, la bataille fait rage pour s’insérer sur le pont Wilson (à l’image de la voie sans issue du boulevard Stalingrad), les deux voies d’accès par la rue Servient se regroupant désormais autour d’une seule. Outre l’accentuation des bouchons, y compris pendant les vacances scolaires, nombreux sont désormais les automobilistes, à manifester leur surprise et leur stress, à l’heure de s’engager.

Pas de quoi améliorer l’image de la capitale des Gaules, considérée çà et là, comme la 10e ville la moins accueillante du monde et la plus impolie de France, sombrant même au classement des villes où il fait bon vivre (25e en 2022, 37e en 2023, selon un classement publié par le journal britannique The Economist). En ces jours de reprise pour les jeunes étudiants, le retour à la réalité risque d’être compliqué pour les vacanciers.

Qu’ils s’y habituent, Grégory Doucet et ses équipes n’ont jamais eu l’intention de laisser un brin de répit aux automobilistes. Le tout, en utilisant leur argent, cela va soi !

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/morgan" target="_self">Morgan Couturier</a>

Morgan Couturier

Le journaliste de Lyon People, c’est bien lui ! En quête de scoops, toute info est la bienvenue !

8 Commentaires

  1. Vélorution

    Si ça peut pousser certains automobilistes pendulaires à utiliser leurs jambes et les autres à ralentir, c’est une très bonne chose.

    Réponse
    • Farot

      Ça te vient pas à l’idée que si l’on prends sa voiture c’est parce qu’on a pas d’autre choix ??? On habite pas tous Lyon centre et l’automobile est très utile pour se déplacer et plus rapide qu’un piéton !!!

      Réponse
      • Hum

        Ça te vient pas à l’esprit qu’il existe des transports en commun ???

        Réponse
        • Julien

          ça ne vient pas à ton petit esprit que les transports en commun c’est impossible quand on vient de loin sans oublier la fiabilité des tcl.. les écolos bobos fachos…

          Réponse
          • Mireille

            Trop facile d’accuser les autres, les tcl, les écolos, en attendant c’est les Lyonnais que tu pollues. T’as choisi d’habiter « loin » du centre ville, c’est ton problème.

  2. Mark

    Il y en a marre de ces ecolos qui bloquent les véhicules sans densifier les transports en commun…
    Vous n’aimez pas les voitures, OK… Donnez nous des lignes de bus et de tram et des parcs relais moins saturés en périphérie.
    Arrêtez cet autisme stupide de juste bloquer les automobiles et faire respirer encore plus de particules fines aux habitants de Lyon…

    Réponse
  3. Sabot

    J’ai besoin de travailler, j’ai besoin de transporter du matériel, je vais d’un point à un autre pour des rendez-vous du matin au soir …. Et Lyon n’est pas hies marché, j’ai encore des clients en presqu’île….. je fais comment ? J’annexe une rame de métro ou un bus ? En fait le maire est contre les pauvres qui travaillent

    Réponse
  4. JFC

    On n’en n’est plus à une ânerie près, au royaume d’Ubu les écolos lyonnais sont rois….
    Le plus embêtant, c’est qu’il va falloir démolir tout ça, autant d’argent qui ne servira pas à remonter la pente …

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

lundi 24 juin

Saint Jean-Baptiste


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…