Grand Lyon. Les écologistes inventent la politique des ponts suspendus !

14 juillet, 2023 | Actualités Politiques | 5 commentaires

Texte : Marc Polisson – Du jamais vu de mémoire de Lyonnais depuis 1945. Quatre ponts sur la Saône et deux ponts sur le Rhône sont partiellement ou complètement interdits à la circulation automobile. Le scénario idéal pour paralyser la circulation.

Les écologistes vont bien finir par décrocher le Prix Nobel de la malveillance ou le concours Lépine de l’invention la plus dogmatique ! Après avoir introduit la notion de discrimination en matière de stationnement puis théorisé la notion du « surpillage », mise en œuvre lors des émeutes urbaines du 30 juin 2023, voici leur nouveau concept : les ponts suspendus.

C’est la première fois, en effet, qu’autant de ponts sont fermés simultanément dans la métropole de Lyon. Certes, l’été est toujours propice aux grands travaux, mais jusqu’en 2020, les décideurs politiques veillaient à ce qu’ils ne paralysent pas complètement la circulation, ni n’entrainent des détours interminables sources d’embouteillages et de pollution. Mais ça, c’était avant !

SUR LE RHÔNE

Pont Morand
Suite aux travaux opérés sans concertation au printemps 2023, il ne dispose plus que d’une seule voie dans chaque sens pour les automobiles. Or une solution alternative existait (à découvrir ici) pour conserver sa fluidité. Désormais, il faut souvent plus de 10 minutes pour le traverser, car le feu tricolore, côté rive gauche a été volontairement déréglé pour ne laisser passer que trois voitures à la fois.
> Retour à une circulation apaisée en 2026

Pont Lafayette
Ravis d’avoir créé un embouteillage permanent sur le pont Morand, les écologistes dupliquent la même peine au Pont Lafayette sur lequel s’était reportée une partie de la circulation dans le sens Presqu’ile – 6ème . A l’issue des travaux, ne subsistera qu’une seule voie pour les autos.
> Fermeture aux automobiles jusqu’au 31 août 2023

SUR LA SAÔNE

Pont Bonaparte
Reliant Bellecour à Saint Jean, il fait l’objet d’importants travaux de rénovation depuis plusieurs mois avec un pic cet été, entraînant sa fermeture (ci-dessus). « Une déviation sera mise en place sur les quais de Saône, avec franchissement possible par le pont Kitchener (sens Presqu’île vers Vieux Lyon) et le pont Maréchal Juin (sens Vieux Lyon vers Presqu’île) » soit plusieurs kilomètres de détour. Mais l’essentiel écolo est sauf : « Les accès piétons et cyclistes seront maintenus pendant toute la durée du chantier. » Ouf !
> Fermeture aux automobiles et aux bus du 17 juillet au 21 août 2023

Pont de l’Ile Barbe
On a récemment compris qu’une ébauche de calendrier était enfin prévue pour les travaux permettant le retour à la normale, mais pas avant 5 ans ! La circulation des automobiles est interdite depuis 2 ans, sous prétexte de « pont fragilisé » et ça arrange bien les écologistes qui font trainer ce dossier même si personne n’est dupe de leur mensonge à ce sujet.
> Retour à une circulation apaisée en 2028

Pont de Collonges – Paul Bocuse
Cet axe majeur entre Collonges au Mont d’Or et Caluire est fermé. Selon la Métropole, « les travaux vont consister à reprendre l’étanchéité complète de la dalle du pont après le retrait des enrobés, des bordures et de l’étanchéité existante dégradée. Des déviations sont prévues par le pont Schuman (Lyon 4 / Lyon 9) et le pont Général Leclerc (Fontaines-sur-Saône / Couzon-au-Mont-d’Or). » Mais miracle : Les accès piétons et cyclistes seront quant à eux maintenus. Selon les ouvriers rencontrés sur place, il était tout à fait possible de garder une voie ouverte pendant les travaux… No comment.
> Fermeture aux automobiles du 10 juillet au 1er septembre 2023

Pont de Couzon au Mont d’Or
Le mauvais jeu des dominos ! Depuis mercredi 12 juillet, le pont devant servir de déviation suite à la fermeture du Pont de Collonges est interdite aux motos et aux voitures. Un véhicule hors gabarit a heurté le portique de sécurité… Accident ? Sabotage ? On ne sait pas encore qui était au volant… mais l’emploi du temps de Fabien Bagnon est épluché par nos enquêteurs. A suivre…
> Pas de date de réouverture annoncée

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

5 Commentaires

  1. Denis de poule

    Dans la même lignée, avez-vous essayé de circuler à la Croix-Rousse récemment ? Toutes les rues sont fermées pour travaux simultanément : grande rue, rue du mail, les rues adjacentes….

    Réponse
  2. Anonyme

    Il serait si facile de faire des passerelles à côté pour les vélos au lieux d’emmerder tous les automobilistes…

    Réponse
  3. PEDRO DE LA x Rousse

    Et le pire c’est que Bruno Bernard se félicite de ces travaux sur Facebook. Les commentaires sous ses posts devraient lui démontrer que tout le monde hurle face à autant d’obscurité. Et bien non, il est fier de claquer nos impôts pour nous rendre la vie impossible !! c est hallucinant !!

    Réponse
  4. Anonyme

    C’est exactement le même problème à Ecully où les rues principales et très utilisées sont fermées en même temps…

    Réponse
  5. LaurentP

    Le but avoué est bien d’emmerder tous les automobilistes et de les dégoûter de prendre la voiture…
    Un élu me disait : regarde, lorsque tu supprimes des places de stationnement, il y a moins de voitures stationnées !!!
    Autant je suis pour le partage de la route et de la multi-modalité, autant je suis effaré par tant de dogmatisme stérile et contreproductif

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

vendredi 12 avril

Saint Jules 1er


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…