Lyon. On a testé pour vous les tours de magie de l’illusionniste William Arribart

29 octobre, 2023 | Actualités People Lyonnais, LES SPECTACLES | 1 commentaire

Texte : Morgan Couturier – À tout juste 25 ans, le magicien lyonnais, William Arribart ne cesse de percer sur scène, au fil de ses spectacles de comédie musicale magique. Pour preuve, le titre honorifique de spectacle magique de l’année pour son show « Le Sortilège des Neiges ». Alors qu’il reste quelques places pour son ultime représentation du 10 décembre prochain, l’illusionniste nous a ouvert les portes de ses studios. Avant de nous en donner les clés.

L’artiste est habitué au fait, à ses inconnus venant puiser un peu dans sa marmite et ses livres à sortilèges pour impressionner par la suite, parents et amis. William Arribart en fit l’expérience à tout juste 6 ans, date de ses premiers cours de magie, répétés ensuite inlassablement à ses parents, jusqu’à les rebuter de la magie. Mais lui n’a jamais perdu la flamme, au point de prendre plaisir à nous ouvrir les portes de son antre secret.

De ses studios où une bribe de ses 62 artistes répète inlassablement les scènes de ses comédies musicales magiques à succès. Voire primées, dans le cadre du Sortilèges des Neiges, promu spectacle de l’année par la Fédération française des artistes prestidigitateurs (FFAP). « Ça témoigne d’une certaine reconnaissance pour le travail effectué par toute l’équipe. C’est le Graal pour les spectacles de magie », expose le Lyonnais, basé à Saint-Priest.

Il n’en fallait pas autant toutefois, pour capter notre attention, tant le rendez-vous prête à la surprise. À l’envoûtement aussi, lorsque le jeune artiste nous avance être « captivé par la grande illusion ». Et par cette envie de voler, enfuie en lui depuis tout petit. « J’avais le choix entre devenir superhéros ou magicien. Mais je n’étais pas trop slip rouge », aime-t-il à plaisanter, à l’heure de nous plonger dans son univers. Dans ce personnage, qu’il s’est créé depuis ses 13 ans, date de sa première lévitation effectuée en public, au nez et à la barbe du responsable de la salle, surpris de voir un adolescent costumé, lui imposer un spectacle déjà rodé.

« La comédie musicale magique, c’est une façon de créer des spectacles originaux »

L’homme a grandi depuis. Sa renommée aussi. L’inverse de nous, lorsque vient l’instant de vérité. Celle d’endosser la cape de magicien, en dépit des dangers que cela peut engendrer. Certains ont disparu, au sens propre du terme, rappelle-t-il, comme pour souligner que la magie ne s’ouvre pas à n’importe qui. Il faut pourtant essayer et donc offrir un peu de sa personne, pour donner vie, à ce show racontant d’innombrables histoires, au fil des décors, des personnages, des tours, des danses et des chants.

Ma collègue Fanny, elle, en vient vite à… déchanter, lorsque le magicien nous propose de la découper, là, sans échauffement et devant nos yeux, à la lumière des projecteurs. Il convient alors pour elle, de pénétrer et de s’enfermer dans une longue mais étroite boite à verrous, où d’un coup d’un seul, son buste vient à se déplacer sur la largeur, pour ne laisser que ses pieds à leur point de départ. Point de complicité pour expliquer pareil mouvement. Au contraire. Même au ralenti, l’impression fait son effet. « Tu sens un truc qui te glisse au niveau du nombril et tu sens ton corps qui bouge. C’est perturbant », dévoile-t-elle, elle-même surprise de voir son buste détaché du reste de son corps.

Des cours de magie organisés dans le 6e arrondissement de Lyon

Fort heureusement, William Arribart le lui rendra. Comme pour assurer ses 40 à 50 dates annuelles, l’illusionniste a besoin de ses hommes et de ses femmes. Et nous, de nos membres. Mieux, le prestidigitateur nous invite à en faire soigneusement usage, le temps d’un tour de passe-passe avec ses cartes. Pas sa spécialité, le Lyonnais en étant lassé, faute d’avoir trop répété avec celles-ci. Mais qu’importe.

Comme pour tous les enfants et adultes (soit près de 500 élèves par an), qu’il envoûte au gré de ses cours de magie, orchestrés au Théâtre du Gai Savoir, dans le 6e arrondissement, il est temps pour nous de se jouer des éléments. Au programme : quatre cartes du même chiffre, deux rouges, deux noirs. Le but, poser deux d’entre elles, de même couleur, dans la main de son spectateur. Puis claquer des doigts pour voir la couleur des cartes se changer incroyablement. Pas simple. Surtout sans dextérité.

« Pour être un bon magicien, il faut bien s’entrainer, maîtriser son tour, faire attention à la musique, à la lumière », enseigne l’artiste. À sa gestuelle et au regard de l’autre également. Légèrement rodés, vient alors pour nous le temps de passer le cap de la représentation. Nos collègues pris pour cobayes, on se prend au jeu. La surprise marche, mais la supercherie n’est pas loin d’être démasqué. Pour autant, pas question de rompre avec ce pacte sacré connu de tous.

« Un magicien ne révèle jamais ses secrets ». Dans le cas contraire, le risque est grand. Pour ses jeunes élèves, le Rhodanien tient une formule bien à lui. Pour chaque manquement, « le ciel deviendra noir, aspirera le coupable dans l’espace, avant de le replonger dans un volcan ». On ne prendra pas ce risque. Car pour avoir essayé de près, on en est désormais certain, avec William Arribart, la magie n’est pas une illusion…

 Le Sortilège des Neiges
Dernière représentation
Dimanche 10 décembre 2023, à 17h
Amphithéâtre 3000 de la Cité internationale
> Plus d’infos et billetterie sur
www.williamarribart.fr

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/morgan" target="_self">Morgan Couturier</a>

Morgan Couturier

Le journaliste de Lyon People, c’est bien lui ! En quête de scoops, toute info est la bienvenue !

1 Commentaire

  1. Pol

    va t’il transformer un magazine partisan en un magazine objectif ?

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

mardi 23 avril

Saint Georges


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…