Lyon. Oh My Wine met l’événementiel en bouteille

5 janvier, 2024 | Actualités économiques | 0 commentaires

Texte : Morgan Couturier – Réputée pour la qualité de ses projets dans l’univers de la communication, l’agence Oh My Com s’est également fait une place de choix dans l’événementiel. Après avoir dépassé les frontières du Rhône pour implanter ses expériences jusqu’à Dubaï, l’enseigne a décidé de plonger avec envie dans un nouvel univers : l’événementiel par le vin, illustré par la création d’une nouvelle entité sobrement intitulé Oh My Wine.

Puisqu’il faut savoir trinquer à son succès, la meilleure idée pour l’accomplir reste encore de compter sur soi, ses propres bouteilles et l’assurance de leur qualité. A plus forte raison lorsque la personne amenée à déboucher ces mêmes flacons, s’appelle Nicolas Steinlé, quinze grands crus d’Oh My Com’ à son actif. Alors forcément, depuis la création de son agence de communication et d’impression, le fondateur de l’agence rhodanienne ne cesse de récolter les fruits de ses bonnes idées, au fil des projets libérant la créativité de ses 13 salariés.

Un effectif restreint, mais ô combien efficace pour poursuivre le développement de la société. Et viser par ricochet, de nouveaux secteurs, comme ce sacro-saint domaine de l’événementiel, où le Cailloutain et ses apôtres ne cessent de performer et de gagner des parts de marché. À Lyon, en France, voire, au Portugal ou en Serbie.

« Nous avons également des projets en vue en Espagne et à Dubai », évoque le dirigeant, passé maître dans l’art d’organiser des événements de qualité, de la simple soirée d’inauguration au lancement de produits et autres organisations de séminaires, en passant par… la partie animation VIP de la Coupe du Monde de Rugby à Lyon. « Ce qui nous plaît, c’est de toujours faire des projets différents et différenciants pour que tout le monde puisse s’éclater », poursuit Nicolas Steinlé, dont l’imagination et la polyvalence vont à séduire quelques enseignes de grande renommée, telles que l’Olympique Lyonnais, Manpower, Orange ou Bouygues Immobilier.

Après avoir arrosé d’animations la Coupe du Monde de Rugby, place aux événements autour du vin

« On est la seule agence événementielle et communication qui possède sa propre imprimerie alors ça rassure nos clients », souligne l’entrepreneur. Mieux, une telle agilité à tout mettre en œuvre, s’illustre désormais autour de quelques belles quilles. De rouge. De blanc ou de rosé. Qu’importe. Avec le lancement de Oh My Wine, Oh My Com’ se plait désormais à imprimer ses propres étiquettes. À son nom. Ou mieux encore, sous l’appellation soigneusement contrôlée de ses clients.

Mais surtout, la nouvelle entité aspire à profiter des caves pour multiplier les événements, les séminaires et les dégustations, qu’elle organise au choix en Bourgogne, dans le Jura, dans le Beaujolais ou dans la Vallée du Rhône. Le tout appuyé de Julien Defour (voir plus haut), ce passionné de vins et des arts de la table, dont l’expertise fait déjà le bonheur du bar à vin Les Canailles de Raphael et du domaine CHR, qu’il abreuve de « vins au carton », sous la coupe de sa société la Cartonnerie (créée en 2021, nldr).

« Nos expériences uniques, centrées sur le vin, boostent la créativité, renforcent les liens d’équipe et insufflent une bouffée d’air frais dans votre quotidien. De la vendange à l’ancienne à la découverte des secrets de la production vinicole, nous avons tout sous contrôle », formule l’agence, sur ses réseaux sociaux. Une performance appréciable au regard de sa conception, initialement réduite à une galéjade de 1er avril. « On avait fait une publication pour présenter un nouveau concept : Oh My Wine en annonçant notre volonté d’élaborer des vins de qualité.

À la base, ce n’était qu’une blague, on avait simplement offert une bouteille à l’un de mes collaborateurs. Mais la publication a fait le buzz. On avait reçu une cinquantaine de messages pour dire que le concept était super. Alors on s’est dit qu’il y avait peut-être quelque chose à exploiter », s’en amuse Nicolas Steinlé. Depuis, le projet a donc bel et bien pris de la bouteille, pour devenir un concept à part entière, dont les contours embrassent idéalement les spécificités d’Oh My Com’.

« Chaque vin a une histoire. On a la nôtre. Avec Oh My Wine, c’est un peu une union de nos compétences, entre mon sens de l’organisation et l’expérience du monde du vin de Julien, ce qui permet d’avoir une proximité appréciable avec les vignerons. Ils en deviennent presque des amis, au point de pouvoir proposer des événements basés sur l’humain et pas que sur le business », évoque-t-il encore, preuve de la volonté d’Oh My Com’ de s’ouvrir aux autres. Avec de bonnes bouteilles assurément ! Pour le plus grand plaisir des clients, lesquels pourront les apprécier… sans modération.

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/morgan" target="_self">Morgan Couturier</a>

Morgan Couturier

Le journaliste de Lyon People, c’est bien lui ! En quête de scoops, toute info est la bienvenue !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

mardi 21 mai

Saint Emile


 

Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…