Par Morgan Couturier

Très attendue, l’inauguration du Buddha Bar Lyon a permis à 700 Lyonnais de prendre la mesure de ce nouveau temple de la gastronomie et d’entrevoir l’atmosphère si particulière de cette franchise.

« L’attractivité du Buddha Bar est toujours dans l’air du temps ». Nicolas Guillermin ne s’y est pas trompé au moment de lever le voile sur son établissement, autant épié qu’espéré, à plus forte raison, dans ce lieu « chargé d’histoires » qu’est l’Hôtel-Dieu. Le projet ficelé en un an, grâce à « beaucoup de travail et d’abnégation », le Buddha Bar a brillamment surpassé les affres de la soirée inaugurale, de quoi aborder sereinement la suite des événements. « J’espère une longue vie au Buddha Bar Lyon », a donc ambitionné la directrice de la franchise, Tarja Visan, accompagnée du PDG du groupe George V, Carlos Matta.


Le carnet de réservation déjà bien saturé, le Buddha Bar tient tous les ingrédients pour s’imposer dans le paysage lyonnais. Cocktails et sushis n’y sont pas étrangers. Une mise en bouche alléchante, savourée en cette belle soirée organisée en partenariat avec Lyon People où l’on pouvait croiser les sportifs sur canapé Jean-Michel Aulas et Serge Bex, (OL) ou Franck Isaac-Sibille (LOU Rugby) tandis que les frères Guillermin virevoltaient de table en table sous l’œil espiègle de leurs confrères de la nuit, Benjamin Lavorel (Azar), Aurélien Liveneau (B52), Jean-Paul Donjon et Axel Chabert (f&k)… biberonnés par la maison Mumm.

« Le Buddha Bar est parmi vous », dixit José Munoz, le DG du groupe George V. Enjoy !


Vendredi 4 mai 2018