Par Morgan Couturier

Inauguré en septembre 2021, l’élégant club de sport tire profit de l’expérience de son fondateur, l’ancien athlète et directeur d’hôtel, David Helena, pour proposer un coaching pointu et personnalisé. Le tout, facilité par un matériel haut de gamme et dernier cri sublimant un décor intimiste.

Ainsi se décrit l’influence d’un temple. D’un « temple de la forme ». Parce qu’au-delà de la beauté de ses murs, il est habile de reconnaître qu’il y a un avant et un après sa découverte. Une preuve supplémentaire que « là où règnent force intérieure et confiance en soi, disparaissent méfiance, peur et doute ». Il en va ainsi, dans le décor éclatant du Vertuose Club, ancré depuis deux mois dans le toujours très dynamique quartier de Vaise. Il faut dire qu’entre ces murs spacieux dédiés au corps, son Dalaï Lama, David Helena, prêche pour une bonne paroisse.

En connaissance de cause, lui l’ancien pensionnaire de l’INSEP, préparateur physique et haltérophile de haut de niveau. « Je voulais créer un club privé haut de gamme, dont la force est le coaching. Nous accompagnons et suivons les gens. On veut être au plus près d’eux, de leur objectif. Chaque coaching est élaboré en fonction de la forme du jour, du bilan sportif préalablement effectué. Il y a une certaine forme de confidentialité. On entre dans quelque chose d’intime entre l’entraîneur et l’entraîné », décrit-il, plongé dans un décor oscillant entre hôtellerie de luxe et esprit sport.

Greg Coupet : « C’est convivial, classe et très sportif »

Un héritage du passé là encore, pour celui qui fit autrefois partager son expérience dans les allées du très côté Hôtel Royal Evian. Si bien qu’aujourd’hui, le défi d’une salle personnalisée, relevé avec brio avec son équipe, David Helena se plaît à faire suer selon son bon vouloir ses abonnés, professionnels et célébrités (Grégory Coupet, Gérard Collomb, etc), dans un décor exaltant où il convient tout autant de mettre à l’épreuve l’une des 30 machines répertoriées que de profiter des fresques murales de l’Américain Derek Overfield.

« On a vraiment misé sur le haut de gamme au niveau de la déco et du matériel, parce qu’on sait ce que veulent les clients : du suivi, de l’hygiène et ressentir une vraie progression », souligne David Helena. Dès lors, et s’il reste possible de s’adonner à une séance en toute liberté, de profiter des machines connectées à Netflix et autres chaînes télés, les abonnés se laissent néanmoins enchanter par les plus énergiques exercices personnalisés. « Chaque abonné a le droit à un bilan et une séance de coaching dans son abonnement. Mais généralement, on entraîne une personne entre deux et trois fois par semaine », poursuit l’ancien athlète.

Et pour récupérer de tous ses efforts, qui se répercutent sur les lignes du corps, une once de permission pour un léger excès. Un plaisir salé. En l’occurrence, un club-sandwich signature signé Mathieu Viannay. « Quelque chose de nourrissant, assez healthy. Pour l’heure, on ne propose que le déjeuner, mais à l’avenir, on fera peut-être des petits-déjeuners », conclut le chef d’orchestre. Pour en profiter, un geste simple : pousser la porte du temple. Et se laisser guider par la douce musique du coaching. Que la force soit avec vous !

Vertuose Club
36, rue Berjon – Lyon 9e
Tarifs : 1500€ l’abonnement annuel individuel comprenant un bilan sportif et une séance de coaching.
> Plus d’informations sur
www.vertuoseclub.com