Par Lucas Mollard

Qualifiées pour les quarts de finale de l’Open 6e Sens, les deux Françaises Océane Dodin et Caroline Garcia se sont successivement fait éliminer du tournoi. Le drapeau tricolore ne sera donc pas représenté en demi-finales.

Ce qui est sûr, c’est qu’elle n’est pas venue à Lyon pour visiter Fourvière ou même se promener au Parc de la Tête d’Or… Non, Sofia Kenin est bien là pour gagner, déjà porteuse de quatre titres en simple, ainsi que deux titres en double dames sur le circuit WTA et victorieuse de l’Open d’Australie 2020 à Melbourne, le trophée de l’Open 6e Sens de Lyon sonne comme une formalité pour l’Américaine.

Toujours aussi calme, comme à son habitude, la 5e mondiale l’a ainsi emporté sans trop de surprise face à Océane Dodin (6-1/6-7/6-2), malgré une remontée exceptionnelle de la Française dans le deuxième set, alors qu’elle était menée 5-2 ! Portée par le public, Dodin aura tout de même eu le mérite de donner du fil à retordre à l’Américaine, avec une belle « remontada » jusqu’au tie-break.

Une claque pour la Lyonnaise

Dernière Tricolore en course, Caroline Garcia a, quant à elle, écopé d’une défaite cuisante face à Alison Van Uytvanck (6-2/6-2). Malgré ses bons services, la Lyonnaise a vite été prise de court par l’agressivité et l’engagement de la Belge, qui n’aura concédé aucune balle de break, contrairement à la Française, coupable de nombreuses fautes directes.

Cet après-midi, le court central verra s’opposer donc la Belge à Sofia Kenin, suivi de la seconde demi-finale entre la Russe Daria Kasatkina et l’Allemande Anna-Lena Friedsam, victorieuse hier face à la Slovaque Viktoria Kuzmova, à l’issue de trois manches serrées.