Presqu’île interdite par les écologistes : la résistance s’organise à Lyon

2 juin, 2023 | Actualités Lyon, Actualités Politiques, POLITIQUE | 23 commentaires

Texte : Marco Polisson – Le concept de Presqu’île interdite imposé par les écologistes à l’horizon 2026 a soulevé un tollé aussi bien chez les habitants que chez les commerçants, principaux concernés par cette nouvelle mesure punitive.

Prenant exemple sur la mobilisation populaire et juridique qui a permis l’arrêt du projet de téléphérique entre Lyon et Francheville, ils sont 17 (associations et habitants) à avoir déposé un recours devant le tribunal administratif, le 26 mai dernier.

L’objectif des signataires est de suspendre le projet écologiste qui vise à piétonniser entièrement la rue de la république, la rue Emile Zola et la rue du Port du temple, et de fermer la rue Grenette à la circulation automobile, créant une enclave autour de la place d’Albon.

Les contestataires ont sollicité Maître Mélanie Amon et Maître Aurélie Cautenet du cabinet d’avocats Admys pour mener à bien le volet administratif et judiciaire de leur requête qui fait suite aux deux pétitions lancées par Jean-François Bailly et Antoine Nanterme.

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

23 Commentaires

  1. Anonyme

    à force la politique ecolo va faire couler tout les commerces et plus personne ne viendra à Lyon et ce sont les centre commercial qui va tout récupérer la clientèle.

    Réponse
    • patrick vajda

      pour un Lyonnais en forme normale, venir de Gerland, de la Part Dieu ou de la croix Rousse à pied, ce n est pas un effort surhumain. Comment faire comprendre à l humanité en général et aux Lyonnais en particulier, que l ère de la bagnole ce doit être fini, que marcher c est bon pour la santé, que les courses peuvent être dans un sac à dos, que l on trouve des sacs à dos pas cher à lyon, et que même 10 15 kg à porter avec deux ou trois kilomètres pour rentrer chez soi, c est bon pour la planète et la santé, je vis en Savoie dans une ville en pente j ai 60 ans et un peu handic, et je fais la majorité de mes courses à pieds ou en transport en commun, et ne me parlez pas de temps de travail incompatible avec la marche, je suis un cadre qui bosse 50 H par semaine, ad minima

      Réponse
      • Anonyme

        Bon papy, t’arrête de voir le monde uniquement centré sur ta petite personne ? Des commentaires comme le tiens ça devrait être supprimé d’office simplement au motif de bêtise intellectuel et d’égoïsme crasseux. Le jour où tu sera en fauteuil tu sera bien content qu’un taxi en bagnole vienne te chercher !!! Faut faire marcher son cerveau, pas que ses jambes !

        Réponse
      • Anonyme

        porter 15 kg quand on en fait 40… non… onfait pas 4 bornes à pied ! d autre part, il y a d autres moyen de se diriger vers un monde avec moins de pollution …

        Réponse
        • Pol

          lyon une ville de courageux !!! 7 anonymes sur 21 commentaires .

          Réponse
    • Anonyme

      vous êtes surtout un parasite d’ecolos égoïste qui ne voit que sa petite personne
      les ecolos on en a marre il faut se mobiliser dès aujourd’hui pour virer aux prochaines ele tiens tous ces verts qui nous empêche de vivre

      Réponse
  2. Dan

    Ras le bol de cette mairie et de ce maire
    Ce monsieur c’est pas ce que vivent les travailleurs les vrais
    Lui il a toujours bosser dans des associations
    Donc pas de rentabilité pas d’objectif
    Vraiment le premier maire aussi nul de la ville de Lyon

    Réponse
    • Bellettini

      Complètement d’accord. Il faut tout faire pour l’éliminer. Et d’abord demander aux Lyonnais de se déplacer pour voter la prochaine fois afin de l’écraser une bonne fois. Qu’il dégage Lyon devient une vieille ville où les gens n’ont plus envie ni d’y vivre ni de s’y rendre. Marre de ces ecolos gauchos!

      Réponse
    • Charly

      Pour les touristes c’est une aubaine. Je pense que se sera plutôt une chance pour les commerçants et pour les riverains quelle chance! Ça demande tout de même de changer ses habitudes…

      Réponse
  3. Bartoli

    ces khmers verts deviennent très fatiguants

    Réponse
    • Vomi
  4. gilgamesh

    Presqu’ile interdite ?? Rendue aux lyonnais plutôt. Mais aux piétons plutôt qu’aux bagnoles. Lyon a 50 ans de retard sur la plupart des villes françaises en matière de piétonisation. Il est quand même temps de s’en rendre compte. Et partout ailleurs, on gère très bien piétonisation et accés dérogatioire des riverains, des livreurs et des commerçants.

    Réponse
    • Adeline Driencourt

      bref encore khmer qui a réponse à tout !!!!!!!@

      Réponse
    • Phd52

      « rendue aux Lyonnais « … et les banlieusards ? Ils vous dérangent ?

      Réponse
  5. Anonyme

    Lyonnais, VOTEZ BIEN, la prochaine fois ! Lyon est devenu une simple ville de province, sans avenir, se vidant de ses habitants, où les commerces ferment, où la pollution est de plus en plus importante en raison des embouteillages énormes qui gangrènent l’agglomération.
    Ça suffit d’avoir ces ecolos-gauchos marxistes, à la mairie, prenant en otage les lyonnais.

    Réponse
    • Pol

      heureusement le ridicule ne tue plus !

      Réponse
  6. Tartenpion76

    Les « écologistes » n’ont qu’une seule envie c’est éradiquer la voiture et tout ce qui rappelle une bagnole : à Rouen la Métropole de Rouen dirigée par Nicolas Mayer Rossignol, élu grâce aux voies des Verts se fait un malin plaisir de supprimer des places de stationnement DES RIVERAINS: 250 sur le Bd de l’Europe, autant sur l’avenue des Canadiens. Sa vice présidente, PS verte aussi, a supprimé 121 places de stationnement sur le boulevard du 11 novembre à Petit Quevilly. Elle a crée des espaces « verts » à 400.000 euros avec une fréquentation de moins de 10 personnes/jour ! Le but pour ces zécolos c’est de dire « on a crée des espaces verts » et tant pis s’il n’y a personne dessus ! C’est du gaspillage d’argent public ! Mais bon une fois élu ils font ce qu’ils veulent et inutile de leur dire qu’ils gaspillent l’argent public = ils détiennent la Vérité VRAIE !

    Réponse
  7. Phil

    Suis commerçant depuis 30 ans en presqu’île
    J’ai jamais vu ça !!
    Se sont des gens dangereux,aussi bien à la ville qu’à la métropole .
    Il faut vraiment qu’ils dégagent .
    Pour cela ,il faut que tout les lyonnais votent .

    Réponse
    • Pol

      quelle chance d’avoir une municipalité écologique qui petit à petit amélioré la qualité de vie en supprimant la voiture .C’est un plaisir de se promener et d’acheter dans les rues piétonnes ou de se retrouver à la terrasse d’un café.
      les gens vont acheter à la part Dieu ou Confluence parce qu’ils ne sont pas importunes par les voitures .
      vive la presqu’île sans voitures.

      Réponse
  8. Anonyme

    ras le bol de la transition écologique à la Française. ils sont fous ces Bobos Parisiens, Lyonnais, on en a marre.

    Réponse
  9. Anonyme

    C est un ras le bol pour venir dans le centre de Lyon et sur les pentes de La Croix rousse on tourne en rond plus possible de monter en passant dans les petites rue pour accéder au plateau on nous prends pour des cons . Je suis commerciale maintenant on éviter le centre et le reste c est un cauchemar quand il faut y aller merci les écologistes grâce à vous on veux plus venir dans le centre les magasins vont tous fermer et les gens qui y habite fuit la seule bonne chose. Les prix des loyer vont peu être baisser il n y aura plus personne qui y voudras y habiter à si les écolo lol

    Réponse
  10. Kerma

    La citadelle aux bobos. Les manants restez dans votre banlieue. Une vision égoïste, partagée par la gauche, qui m’étonne.

    Réponse
  11. AEM

    D’accord, mais si et seulement si l’offre de transports en commun est LARGEMENT améliorée dans Lyon et entre Lyon et les banlieues, pour permettre à tous de réellement profiter des charmes de la ville et de ses activités.
    Un grand nombre de grandes villes et de villes moyennes de France ont piétonnisé avec succès certains quartiers pourtant très commerçants. Néanmoins, cela ne s’est fait qu’après avoir réfléchi et offert des options de transport PUBLIQUES raisonnables aux habitants, qui ont alors pu soutenir ces projets.
    Il faut faire les choses dans l’ordre pour que les citoyens puissent se saisir des projets.
    A ce jour, la vision écologiste lyonnaise paraît bourgeoise, en valorisant des initiatives privées (aller au boulot ou à l’école avec son vélo personnel, signe de pseudo-conscience écologiste, mais surtout signe de richesse), qui creusent les inégalités sociales et caricaturent l’écologie.
    L’écologie est une question publique et citoyenne, elle devrait donc offrir davantage de solutions publiques. Cela aurait beaucoup plus de sens, mais aussi beaucoup plus d’impact.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

lundi 15 avril

Saint Paterne


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…