Par Marco Polisson

« Que suis-je venu faire dans cette galère ? » doit penser en son for intérieur le maire des nouveaux Lyonnais. Depuis trois mois, tout ce qu’il dit ou fait tourne à la polémique ou au fiasco…

Dernier exemple en date avec l’opération « La voie est libre » et la piétonisation mise en place à Lyon et Villeurbanne. Avec un impact négatif sur la fréquentation et le bon fonctionnement de leur centre-ville. Même France 3 Rhône-Alpes, plutôt complaisante avec le petit Grégory, a souligné dans son journal télévisé de samedi soir que le résultat et les réactions étaient mitigés… tandis qu’embouteillages et pollutions s’étaient reportés sur les quais du Rhône.

Les photos du maire dans une ville morte ont fait le tour des réseaux sociaux

Nul doute que Grégory Doucet va chercher à minimiser l’échec de son initiative commune avec Bruno Bernard, président de la Métropole. Mais les faits et les images parlent d’eux-mêmes : sur les photos publiées sur son compte Facebook, on le voit déambuler avec sa petite équipe dans une ville… désertée par ses habitants et ses visiteurs extérieurs. Selon eux, la faute à la météo exécrable et au CoVid19… mais vu la situation sanitaire et les prévisions météo, toute personne censée aurait pris la décision de reporter. Mais quand on est prisonnier d’une idéologie…

Du côté des commerçants, les réactions ne se sont pas fait attendre très longtemps. Pierre Hollier, patron de la boutique « Les Garçons » a posté des photos éloquentes de la rue Gasparin samedi à 14h… ça fait peur.

Dans les commentaires postés sous ces photos, l’analyse très lucide de Georges Cellerier, ancien président des commerçants de la Presqu’île : « Il y a une vingtaine d’années, quand Collomb est arrivé à la mairie et malgré l’opposition des commerçants, il a voulu faire la même chose. Ce fut un échec retentissant et il n’a pas recommencé. Sauf que lui aimait sa ville et avait bien compris que son rayonnement passait aussi par sa réussite économique. Avec Doucet, ce ne sera pas la même chose. Avec ses amis du PC et de la FI, l’idéal l’emporte et malheureusement LYON ressemblera à Grenoble d’ici peu. »

Edifiant également, un autre commentaire posté sur la page Facebook de Lyon People. Il émane de la bijouterie D’Or Kel, implantée rue Paul Chenavard :  » Effectivement la pluie n’a pas motivé les gens à sortir. Mais les difficultés d’accès au parking, la non communication autour de cet événement et la préparation inexistante et la non concertation avec les principaux acteurs économiques et riverains du centre ville démontrent bien que la mairie se moque de ses administrés et des personnes qui créent le poumon économique du centre ville.

La piétonisation peut être quelque chose de très bien mais aux seules conditions de concerter les commerçants et riverains de la presqu’île !!!!
Je doute que tous ces élus écolos se déplacent iniquement en vélo, transports en commun ou à pied. Je parie même qu’ils sont sûrement plus pollueurs que des personnes qui ont un comportement responsable et censé en termes de consommation locale et de déplacements….
Je croise tout les matins à l’école de mon enfant des élus écolos qui arrivent en vélo électrique pour se rendre sur leur lieu de travail alors que leur parcours est plat, je les croise à la sortie de magasins de grandes chaînes dont les vêtements sont fabriqués à des milliers de kilomètres de la France. Donc ils feraient mieux de consommer local et de privilégier la proximité… En tant que commerçants, aucune concertation avec les élus sur l’évolution de la presqu’île…
Oui à une ville plus apaisée mais une ville ne pourra jamais se transformer en campagne. Donc si vous voulez de la verdure, du calme, le seul endroit c’est habiter en campagne. Par contre en campagne, vous serez obligé d’utiliser votre voiture tous les jours pour vous déplacer… Ils font exactement comme l’ancienne équipe en place, qu’ils critiquaient vivement à l’époque sur leurs procédés. »

 

A NOS LECTEURS
Sur ce site, le débat est passionné mais l’humour est de rigueur.
A nos lecteurs écolo-bobos et autres serviettes qui découvrent notre liberté de ton : ici, vous n’êtes pas à la mairie du 4ème, ni chez Mc Do et ne venez pas comme vous êtes.
Tous les commentaires comportant des insultes partent directement à la poubelle verte, donc ne vous fatiguez pas.
Merci d’avance
Marco 😎