Régis Blanc braconne dans le camp d’Yves-Marie Uhlrich – Photo © Fabrice Schiff

Par Marc Polisson

Il était jusqu’à présent le discret et efficace adjoint aux finances d’Yves-Marie Uhlrich. A 5 mois des municipales, il a décidé de rendre son tablier. Hasard…

On sait que les campagnes municipales à Ecully tournent bien souvent au psychodrame entre personnalités du même bord politique mais à l’égo surdimensionné pour une commune de 18 000 habitants. Celle de mars prochain ne devrait pas déroger à la règle avec en lice deux compétiteurs qui ont déjà eu à s’affronter en 2008. On prend les mêmes et on recommence : le maire sortant UDI contre son challenger UMP. La gauche fera de la figuration comme d’habitude (et même encore plus vu la faillite du gouvernement socialiste). Dernier épisode de la guerre que se livrent Uhlrich et Régis Blanc, la défection de Guy Moine, adjoint aux Finances du maire sortant et son quasi ralliement à la liste de son opposant UMP, info révélée par notre confrère Marien Trompette (Le Progrès). Un ralliement tardif que le maire sortant qualifie de « mini coup de théâtre ».