Texte : Emma Ressegaire. Nouvelle polémique pour la mairie lyonnaise. Après celles de la viande dans les cantines et du foie gras, c’est au tour du saumon et du jus d’orange de s’attirer les foudres des élus écologistes. À l’avenir, ces deux mets vont probablement disparaître des réceptions organisées à l’Hôtel de Ville. Un nouvel épisode de la série #Lyon écolo.

Les élus écologistes de la mairie de Lyon ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Nous savons déjà que Grégory Doucet ne souhaite plus servir à ses invités du foie gras durant les cérémonies officielles organisées à l’Hôtel de Ville. Une volonté de ne pas promouvoir un produit « issu d’un élevage allant à l’encontre du bien-être animal ». Le retrait de ce produit, synonyme de fêtes et de retrouvailles, avait engendré une polémique à l’échelle nationale. De plus, le maire écologiste lyonnais avait provoqué la colère des restaurateurs de la ville en leur conseillant de ne plus en servir à leurs clients.

Mais ce n’était qu’une simple première étape. En effet, deux nouveaux produits ne semblent plus avoir les faveurs de l’équipe municipale de Grégory Doucet. D’après nos confrères de Lyon Mag, le saumon d’élevage devrait être proscrit des réceptions lyonnaises. Un produit issu d’une aquaculture intensive, que de nombreux traiteurs ont pour habitude de servir sur leurs buffets. Une coutume que la mairie écologique tend donc à supprimer, en écho aux nombreuses associations condamnant les conséquences de l’élevage de saumon.

Et beaucoup plus surprenant, dans la foulée le jus d’orange pourrait, lui aussi, ne plus être servi aux invités, en raison de son bilan carbone jugé trop élevé et de sa supposée empreinte écologique, due à son importation. Pour compenser, les convives devront donc s’orienter vers d’autres breuvages. Alcoolisés ? À en croire les informations de nos confrères, il restera possible de consommer du vin. À une condition, que celui-ci soit… obligatoirement bio !

Les Lyonnais au régime sec

Face à ces révélations, la mairie de Lyon conteste, pour le moment, toutes les informations parues dans la presse. « Les informations déjà publiées à ce jour sont erronées », indique-t-elle dans un communiqué. Un nouveau mensonge que Lyon Mag s’est attaché à démonter en publiant les feuillets du cahier des charges en cours d’élaboration dans les bureaux du cabinet de Gregory Doucet.

Les réactions de l’opposition ne se sont pas fait attendre. Pierre Oliver, maire LR du second arrondissement de Lyon, a préféré ironiser sur la situation. « La Mairie EELV de Lyon s’attaque aux vrais problèmes du monde contemporain et sans trembler, interdit le saumon et le jus d’orange. », a-t-il écrit sur son compte Twitter. Un avis partagé par de nombreux internautes.

L’exclusion de produits ciblés par la mairie n’a donc plus l’air de s’arrêter. Une question se pose. Mais quel va être le prochain produit banni par la Ville de Lyon ? Les huitres ? Le pâté en croûte ? La volaille ? Réponse au prochain épisode.