Lyon. Avec ses doudounes du Bangladesh, Grégory Doucet rhabillé pour l’hiver !

19 janvier, 2023 | POLITIQUE | 6 commentaires

Texte : Marco Polisson – En ce jour de conseil municipal, l’éphé(maire) de Lyon est de nouveau la risée des internautes après avoir équipé le personnel de la ville avec des doudounes achetées au souk de Daka. Un nouvel épisode de la série #Lyon écolo.

Début d’année horribilis pour le petit …. Doucet et sa majorité écolo-gauchiste. Après la polémique concernant sa comparse Sandrine Runel, adjointe aux solidarités le jour, et marchande de sommeil, la nuit, il a été contraint d’annoncer en catimini une hausse de la taxe foncière de 9%.

Cette mesure, consécutive à la mauvaise gestion financière de la Ville de Lyon, est en contradiction totale avec ses déclarations antérieures. Mais Grégory Doucet n’est plus à un mensonge ou à une supercherie prèt quand il s’agit de s’accrocher, coûte que coûte à son fauteuil de maire, ce qu’il a prévu dans son agenda jusqu’en 2032.

D’un point de vue strictement politicien, cette hausse de la fiscalité est un nouveau signal envoyé à son électorat paupérisé constitué pour moitié de « cas soce », selon l’expression des Monts d’Or  : on fait casquer les riches (c’est-à-dire les propriétaires) ! Quant aux cadres bobos proprios qui forment la seconde moitié de sa base électorale, il fait le pari qu’ils auront oublié d’ici 2020 ce mensonge.

Le rythme d’une bévue ou polémique par semaine semble bien tenu pour 2023

Comme un malheur n’arrive jamais seul, voilà qu’une troisième polémique vient d’arriver sur le marché du textile municipal alors que nous entamons la troisième semaine de janvier. Le pot aux roses a été découvert par le syndicat Sud Solidaires au moment de la réception de 450 doudounes destinées au personnel de la ville de #Lyon.

« Il apparait sur l’étiquette de ces doudounes que celles-ci ont été confectionnées au Bangladesh. Le problème c’est qu’il y a comme souvent avec le Maire et son équipe un décalage entre le discours et les actes. Nous connaissons tous l’impact sur le climat lié à des achats textiles fabriqués à bas coût en Asie.

Le Maire (qui a fait carrière dans l’humanitaire, ndlr) n’est pas sans ignorer non plus les conditions de travail dans les usines textiles au Bangladesh où travaillent principalement des femmes (et des enfants *) dont l’exploitation est une triste réalité. En achetant des doudounes confectionnées au Bangladesh, le Maire de Lyon et son équipe ne font que pérenniser un modèle libéral basé sur l’exploitation et la recherche du profit à tout prix », pointe le syndicat.

Cette nouvelle polémique a ravi les internautes qui fustigent les écologistes donneurs de leçons et leur amateurisme.

Sur le site de Lyon Mag, avec plus d’une centaine de commentaires, c’est une véritable boucherie : « Les écolo bien-pensants mais qui achètent des vêtements à bas coût au Bengladesh avec exploitation des femmes et des enfants, les écolo politiques à Paris qui prennent un taxi ou voiture avec chauffeur pour un déplacement de 3-4 km… , les écolo en Allemagne qui ferment le nucléaire et préfèrent le charbon et le gaz qui pollue encore bien plus… Hypocrisie, intérêts financiers, électoralisme, bien pensance… mais dans les faits concerts, il n’y a plus personne… » résume Maxina.

La plus belle saillie est signée du pseudo Forza EELV : On rigole, on rigole mais il faut savoir que « pas moins de 250 jeunes (et moins jeunes) militants à forte préoccupation écologique se sont engagés dans cette écologique aventure ! Et c’est en enfourchant leur vélo cargo devant l’Hôtel de ville qu’ils se sont dévoués pour effectuer en toute sobriété énergétique un aller-retour Lyon-Dacca pour mener à bien cet achat solidaire tant attendu par nos agents municipaux. » Trop drôle !

On espère que dans leur grande charité, les employés de la Ville de Lyon auront gardé une doudoune pour Doucet. Dans son seul costume trop grand pour lui, il a pris froid le petit ! Comble de l’ironie, lors du conseil municipal de ce 19 janvier, sa zélée adjointe Camille Augey doit présenter son projet de déploiement de la marque « Ici C Local » pour valoriser les produits locaux et/ou issus de circuits courts. Encore un fâcheux télescopage….

  • « Les enfants des bidonvilles du Bangladesh qui travaillent, souvent dans les usines textiles où des marques internationales produisent leurs vêtements, font en moyenne des semaines de 64 heures », selon un rapport de l’organisation Overseas Development Institute (ODI)
<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

6 Commentaires

  1. Anonyme

    Je ne comprends pas pourquoi les gens n’ouvrent pas les yeux face à ces inepties perpétrées par les Ecolo à Lyon…!
    On ne doit pas vivre dans la même dimension ( la 4ème ou a 5ème ) !!!

    Réponse
  2. Pol

    Regardez les étiquettes de vos vetements et vous verrez que presque tous,même dans les boutiques de luxe viennent d’Asie .
    Les millions de panneaux solaires que l’on imposent aussi remplissent les portes conteneurs géants très polluants.

    Réponse
    • Anonyme

      Contrairement à eux, nous en avons pas fait notre engagement moral et politique ! Deux poids deux mesures….

      Réponse
      • Anonyme

        Je ne suis pas un grand fan de M. Doucet. Mais je trouve cette polémique autour des doudounes plutôt injuste: j’ai travaillé dans le textile pendant quelques années et je peux vous garantir qu’il est impossible d’acheter ce type de vêtement en France ou même en Europe à un prix inférieur à 200€ l’unité. si M. Doucet avait acheté 250 doudounes à 200€, je pense qu’il aurait fait l’objet d’un autre scandale: celui de gaspiller l’argent publique.

        Réponse
  3. Pol

    C’est sympa d’équiper, le personnel municipal contre le froid.ce MAIRE à le sens de l’humanitaire .

    Réponse
    • Anonyme

      Oui avec du nylon ça tient chaud lol

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

lundi 15 avril

Saint Paterne


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…