Par Marco Polisson

Deux mois qu’ils sont aux manettes et déjà apparaissent au grand jour chez les vert…ueux écologistes les petits arrangements en famille ou entre amis.

Fin juillet, on vous racontait comment le président écologiste de la Métropole Bruno Bernard avait décidé, avant les vacances, de taper dans la caisse en allongeant de 1000 euros la rémunération mensuelle de ses vice-présidents. La fête continue avec au menu de cette rentrée, une première affaire d’emploi familial.

Emploi familial… ça ne vous rappelle rien ?

Les moins amnésiques d’entre vous ont tous en mémoire l’affaire Fillon qui agita l’élection présidentielle de 2017. Plus près de nous, ce type de pratique a également eu des conséquences politiques désastreuses pour Michel Mercier, ancien président du conseil général et pour Gérard Collomb, ancien maire de Lyon.

On pensait donc les élus vaccinés contre ces pratiques. Il n’en est rien.

Toujours prompts à donner des leçons de morale et de probité, voilà donc les écologistes lyonnais pris en flagrant délit. C’est Le Progrès qui révèle l’affaire dans son édition dominicale du 6 septembre. La journaliste Sophie Majou révèle que Bruno Bernard (encore lui !) a confié la présidence de Grand Lyon Habitat à… son oncle François Thévenieau !

Cet office HLM gère 26 000 logements et 800 commerces

François Thévenieau est le frère ainé de Nicole Bernard, la mère de Bruno Bernard. Selon notre consœur, ses faits d’armes professionnels se résument à son emploi de comptable chez un notaire de Sainte Foy Les Lyon et à la présidence d’Alynea, une association « qui aide les personnes en grande précarité ».

On croyait que Gérard Collomb était trop âgé…

C’est la ritournelle que nous ont servi en mode subliminal les écologistes durant toute la campagne. A priori, ce besoin de renouvellement ne concerne pas le verdoyant François Thévenieau ! A 71 ans, il succède à Catherine Panassier, ancien maire maire du 3ème et soutien de David Kimelfeld.

Une nomination intervenue fin juillet mais toujours pas officialisée sur le site internet de Grand Lyon Habitat (capture d’écran effectuée ce jour)

A Villeurbanne, les socialistes aussi…

Dans ce même article, Sophie Majou s’intéresse également au maire socialiste de Villeurbanne Cédric Van Styvendael qui a « en effet choisi Pierre-Yves Collaud, le mari de sa cousine » comme directeur de cabinet. Une nomination familiale qui s’est déroulée en catimini…