Par Morgan Couturier

De retour sur les planches lyonnaises après quatre années d’exil dans la capitale, le natif de Montpellier anime la scène du théâtre Le Repaire de la Comédie depuis janvier. A son actif, trois comédies qui ne cessent d’attirer les foules.

La complicité est un atout rare, que chacun aime cultiver à sa façon. Dans la vie, comme sur les planches. « La complicité amicale rend l’écriture d’un spectacle très facile », évoque d’ailleurs l’humoriste Arnaud Tsamere, en parfaite connaissance de cause. Pourtant, nul besoin de s’accommoder des sketchs du comédien bordelais pour assimiler pareille évidence. Une escale place des Capucins, en plein cœur du premier arrondissement suffit.

Là, dans ce Repaire de la Comédie, qui n’a jamais aussi bien porté son nom que depuis que Bastien Bernal et sa troupe de comédiens n’y ont apposé leurs textes et leur jeu d’acteur. Un retour aux sources pour ce Lyonnais d’adoption, exilé à Paris jusqu’en juin dernier, mais dont la passion pour la capitale des Gaules se méprend volontiers avec l’histoire d’amour que son personnage interprète avec la belle Camille Durand, dans 20 ans après, l’une des trois pièces où l’artiste vient exprimer ses talents d’acteurs. Avec réussite, si l’on en croit la fréquentation du lieu.

Le succès appelle le succès et des salles plus grandes

« Dans l’ensemble, les chiffres sont bons. On est content de l’installation. Les samedis sont complets et les retours sont positifs sur les sites de réservation », rapporte l’acteur. Les critiques, un verdict implacable à même de motiver la troupe, alors que Bastien Bernel et sa complice ont tout autant de triomphe avec « Si je t’attrape je te mort » et « Venise sous la neige ». « Les gens viennent chercher de la comédie de boulevard », complète Camille Durant, alors que le maître des lieux, Pierre Fontes, se félicite de ces comédies habillées de moral.

Car tel est le marqueur commun de ces trois pièces tous publics, où le rire s’inscrit en spectateur régulier. De quoi tromper la mort, invitée à donner le change à un couple en crise ou convier deux amants perdus à ressasser leurs sentiments…20 ans après leur dernière rencontre. Quant à « Venise sous la neige », son géniteur Gilles Dyrek s’amuse des préjugés pour tourner en dérision une dispute de couple. Un spectacle hilarant, qui mérite le détour, ou l’expatriation, car fort de leur audience, cette joyeuse troupe vise plus haut, plus fort. En somme, une salle plus grande !

20 ans après
Du jeudi au samedi à 19h15 jusqu’au 7 mars 2020.

Venise sous la neige
Le mardi et le mercredi à 19h15 jusqu’au 7 mars 2020

Si je t’attrape je te mort
Le vendredi et le samedi à 21h15 jusqu’au 7 mars 2020

Tarifs : 18€, 12€ en tarifs réduits.
Le Repaire de la Comédie
2 place des Capucins – Lyon 1er
Tél : 04 82 31 68 02