Lyon. Comment les écologistes sabotent la reprise du secteur évènementiel

17 novembre, 2021 | INDISCRETIONS | 13 commentaires

Texte : Marco Polisson. Nous vous révélons en exclusivité les manœuvres mesquines de la mairie écologiste pour entraver la bonne marche et le succès de deux importants salons lyonnais. Coup de sang chez les acteurs de l’évènementiel dans ce nouvel épisode de la série #Lyon écolo.

On aurait pu croire qu’après un an et demi de crise, les élus verts avaient intégré les leçons de la real politique et allaient enfin aider les entreprises – notamment celles de la filière évènementielle – à redécoller. Il n’en est rien, et c’est même le contraire qui se produit, comme en témoignent les tentatives de sabotage dont ont fait l’objet deux grands salons d’Eurexpo : Equita Lyon et Epoqu’Auto.

En ce qui concerne Equita Lyon, c’est le président du Département du Rhône, Christophe Guilloteau qui a vendu la mèche lors de la matinée inaugurale, à laquelle aucun élu écolo n’a participé… Il a alors révélé que la Ville de Lyon avait, pour la première fois en 20 ans, refusé de renouveler son partenariat et ses actions de communication en faveur du salon du cheval.

Pour rappel, cet évènement international piloté par Gl events qui fait rayonner Lyon sur toute la planète équine a accueilli 4 épreuves de coupe du Monde de saut d’obstacle et attiré à Lyon près de 167 000 visiteurs. Un public captif qui a « pillé » les stands des exposants venus de toute la France et fait travailler le secteur hôtelier et la restauration de la métropole. Leur tort ? Être venu par la route ou par avion, sans doute ! Mais pas que.

En effet, le cheval est dans le collimateur des écologistes, quand il est présenté lors des concours de dressage, d’obstacles ou en mode western. Le syndrome du bien-être animal s’est déplacé en direction de la planète équine… Et ce alors que les élus écolos de la Ville de Lyon font régulièrement la promotion de la police montée qui va bientôt bénéficier d’une nouvelle carrière au parc de la Tête d’Or, facturée 90 000 euros aux contribuables lyonnais… Une nouvelle contradiction à mettre à leur actif.

Dans le collimateur des écolos, le salon Epoqu’Auto, un événement grand public monté par des bénévoles !

Quant à Epoqu’Auto, qui a grimpé cette année sur la première marche du podium des salons français consacrés aux véhicules de collection, il a également eu droit aux mesquineries de la secte verte. Vous pensez ! Des véhicules à moteur qui font salon ! Selon nos informations, la Ville de Lyon a refusé de diffuser l’annonce du salon sur les panneaux lumineux disséminés dans les rues de la capitale des Gaules et ses sucettes Decaux. Une triste première…

Venus de toute la France, mais aussi d’Allemagne, de Suisse et d’Italie, 82 200 visiteurs sont venus admirer le savoir faire de toute une filière (20 000 emplois et 4 milliards d’euros de CA) qui embauche de nombreux jeunes (lire l’article du Figaro à ce sujet) . Grâce à eux, tous les hôtels environnants ont fait le plein, notamment le Novotel Bron et le Kyriad Saint-Priest, et ces visiteurs, de tous âges et de tous milieux, ont également organisé de belles tablées dans les restaurants de la ville. Mais cela indiffère les élus EELV… déconnectés des réalités économiques.

Fort heureusement, le parc d’expositions d’Eurexpo est l’une des seules institutions lyonnaises à ne pas être passé sous la coupe des écologistes. Ce qui lui permet de poursuivre ses activités, loin des oukases et des interdits. Quant au grand public, sa présence en masse sur ses évènements prouve qu’il n’est pas (encore) totalement lessivé du cerveau.

Les deux salons que nous venons de citer ont, en effet, battu des records de fréquentation. Ce qui constitue de facto une nouvelle gifle populaire pour la secte verte.

 

<a href="https://www.lyonpeople.com/author/marco" target="_self">Marco Polisson</a>

Marco Polisson

Rédacteur en chef
Co-fondateur du magazine.
En charge de la rédaction et responsable des partenariats.
Délégué à la protection des données RGPD

13 Commentaires

  1. jan colombier

    s’il vous plaît, arrêtez d’appeler ces gens qui se sont emparé des institutions lyonnaises des écologistes.
    Ce ne sont pas des écologistes, ils se servent de l’écologie pour imposer leur dogmatisme d’extrême gauche. Leur objectif est clair, éliminer tout le travail des municipalités précédentes et fermer Lyon au monde extérieur. Nous ne pouvons que remercier les politiciens de droite et de gauche qui ont permis l’accession de cette ultra gauche à la tête de notre ville, et cela, malheureusement pour longtemps.

    Réponse
    • Anonyme

      Absolument d’accord avec vous Jean Colombier ! Il suffit d’écouter l’intervention du Maire de Lyon ce matin sur BFMTV où il était interrogé sur la situation dans le quartier de la Guillotière et la fermeture du supermarché « Casino » à 17h car la sécurité publique n’est plus assurée aux abords immédiat du commerce….!
      Lyon vient de faire la Une du journal de BFMTV mais pas pour de bonnes raisons malheureusement !

      Réponse
  2. JEANDEL

    Ce genre d’article permet aux écolos de voir que leur vote a été respecté. Merci. 🙂

    Réponse
  3. Anonyme

    Avec ces pseudos écolos c’est la pauvreté assurée ainsi que la dictature, car sous le couvert écologique se cache de bien sombres manigances, ne pas se laisser faire, heureusement que Laurent Wauquier est président de la région Auvergne Rhône-Alpes, ça évite qu’ils aient plein pouvoir sur tout, tenons bon
    Et battons nous contre ces gens là.

    Réponse
  4. cazemajou

    Les forains sont inquiets car les stands de pêche aux canards sont aussi dans le collimateur des verts défendeurs de la cause animale !

    Réponse
  5. Alex COSTANTINOS

    Sans doute les lyonnais devraient ils réagir aux déplacements en voiture du maire et bloquer ses déplacements . Écolo = la vérole en pire la vérole on s’en débarrasse mais pas les écoles

    Réponse
    • Jack le polueur

      Pour moi les écolos sont aussi dangereux que les nazis et les Communistes. Ils nous font ch..r.

      Réponse
  6. Le furet

    Les lyonnais n’avaient qu’à aller voter…..

    Réponse
  7. dupin

    c’est vrai qu’on a que les élus que l’on mérite
    le désintérêt des lyonnais pour le vote aux municipales a entrainé cet accident industriel
    trop tard, maintenant il faudra attendre 6 ans pour, cette fois, faire le geste qui sauve : LE BULLETIN DANS L’URNE !!!

    Réponse
  8. lhuillier bernard

    Des écolos qui veulent faire enlever un olivier qui est depuis plus de 10 ans a la meme place (quai de la pêcherie), c’est un comble !!!
    Et qu’en est-il de leur parc automobile ?
    tuer le commerce en presqu’ile, c’est tuer le tourisme. Ce n’est pas en limitant les terrasses des bars que l’on va aider les touristes a venir passer un séjour a Lyon. Le nouveau responsable des terrasses est un ayatollah des bars-restaurants. Il ne faut pas oublier rapport financier du droit de terrasse mais écologie ne rime pas avec économie

    Réponse
  9. FabX

    Les écologistes suivent des principes qui ne plaisent pas à la vielle france et vroomers, et oui. Ce sont de petites actions pour réduire un peu notre emprunte carbone. Les 3/4 des français se disent réceptifs aux enjeux écologiques mais très peu ne veulent toucher à la bagnole…
    Outre l’écologie si vous aviez un peu de jugeote en dépassant les querelles politiques et en vous penchant un petit peu sur ce qui est nécessaire pour limiter le réchauffement climatique à 2°C et ses conséquences (si vous n’êtes pas climatosceptique), vous pourriez vous rendre compte ce qu’implique de passer dans une société ou l’on rejette 2T de CO²/habitant et vous rendre compte de l’état actuelle des choses et en parallèle de ce qu’essaie de faire les écologistes (malheureusement insuffisant…).

    Bien entendu, tant que vous ne serez pas pris à la gorge par un évènement climatique incontrôlable, vous ne comprendrez ou ne voudrez pas comprendre.
    Je suis très loin de faire les efforts nécessaires, tout n’est pas blanc ou noir mais l’intelligence voudrait que vous vous intéressiez un peu à l’avenir pour comprendre ces décisions et dépasser le monde économique, enfin si vous en avez les capacités intellectuelles…

    Réponse
    • Fred69

      La France c’est moins de 1% des émissions mondiales de gaz à effet de serre ; donc cher FabX , si demain on interdit à tous las automobilistes français de rouler , ça ne CHANGE STRICTEMENT RIEN au niveau de la planète . Cette volonté de supprimer la voiture n’est qu’une posture totalement inutile . Mais voilà , aller faire de l’écologie chez Poutine ou en Chine , c’est dangereux car on risque de se prendre des coups alors , chez les verts on est pas vraiment courageux et encore moins téméraires et on préfère faire un sitting sur le périph’ dans une des plus grandes démocraties du monde ; ça ne fait pas reculer les émissions de gaz mais on ne finit pas sa vie en prison !

      Réponse
  10. Madum

    Malheureusement, pour tenter d’endiguer le sectarisme des ces Savonarole en culotte verte, il faudra sans doute que les habitants de Lyon, premières « victimes » de ces allumés, se décident enfin à agir concrètement! Il ne s’agit aucunement de mettre la ville à feu et à sang, les écolos font cela très bien tous seuls, mais plutôt de faire comprendre à ces gens que 5000 voitures cernant l’hôtel de métropole et/ ou la mairie centrale pourraient, par exemple les empêcher de sortir de leurs bureaux pendant tout un weekend, il existe d’autres possibilités, non-violentes (j’insiste!) dans ce genre! Alors mettons-nous au travail nous qui ne supportons plus l’ostracisme et l’incompétence de cette bande d’hurluberlus!

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquez ici pour SIGNALER UN ABUS
Vous pouvez nous adresser un email afin de signaler un contenu. Merci de préciser l’adresse de la page dans votre email. Votre signalement sera pris en compte au plus tôt.

Aujourd’hui

mercredi 17 avril

Saint Etienne


Recevez la newsletter

Restez informé en temps réel !

View More Results…